Les émotions inutiles : culpabilité et inquiétude

23 février 2016 dans Emotions 870 Partagés

Notre vie est truffée de culpabilité et d’inquiétude, deux émotions qui ne nous apportent rien de bon, mais auxquelles nous accordons plus d’importance que nécessaire.

Nous avons tendance à nous sentir coupables de nombreuses choses que nous faisons ou que nous avons faites et qui ne nous paraissent plus justes.

Parallèlement, nous nous inquiétons de ce que nous pourrions faire, mais nous ne le faisons pas, par peur ou manque de volonté.

“La culpabilité ne se trouve pas dans le sentiment, mais dans le consentement”
-San Bernardo de Claraval-

Savez-vous vraiment ce que vous perdez en accordant autant d’importance à ces émotions ?

Nous savons que c’est quelque chose que nous ne pouvons pas éviter, mais le fait d’être conscient de ce que nous perdons peut nous aider à prendre ces émotions pour ce qu’elles sont : des émotions inutiles.

Les émotions inutiles vous paralysent

La culpabilité et l’inquiétude sont des émotions dont les conséquences paralysent, et elles nous font perdre notre temps car nous leur accordons une attention qu’elles ne méritent pas.

La culpabilité fait que l’on ne profite pas des moments présents car on pense à des choses qui ont déjà eu lieu et qui n’ont pas de solution.

A l’inverse, l’inquiétude provoque une paralysie, car on pense à un futur qui n’est pas encore arrivé mais qui nous inquiète.

Se sentir mal ou s’inquiéter ne changera rien à ce qu’il s’est passé ou à ce qui va se passer.
Partager

Mais pourquoi accordons-nous autant d’importance à ces deux émotions ? Puisque nous sommes conscients qu’elles ne nous apportent rien, pourquoi prennent-elles autant de place dans notre vie ?

Toutes les personnes qui sont dans notre entourage vivent autour de ces deux émotions. Il est fréquent de voir des personnes déprimées et pessimistes, qui ne font que culpabiliser et s’inquiéter de choses qu’elles ont faites ou qui ne sont pas encore arrivées.

Femme-regardant-la-mer-par-la-fenetre

Vous n’êtes peut-être pas une exception. C’est pour cela qu’il est nécessaire d’identifier ces deux émotions, de les éliminer et ainsi, d’éviter leurs conséquences.

L’angoisse est l’une des manifestations de la culpabilité et de l’inquiétude. De cette manière, vous vous sentirez abattu et obsédé par quelque chose qui s’est passé ou qui pourrait se passer.

Tirez les leçons du passé, redirigez votre futur

Une fois que vous avez identifié ces émotions en vous, que vous êtes conscients de ce qu’elles vous font ressentir, et que vous savez qu’elles ne servent à rien, c’est le moment de les résoudre.

Nous devons voir la culpabilité non pas comme quelque chose qui nous tourmente mais comme une opportunité d’apprendre d’une erreur que nous avons commise. Cela nous aidera à ne pas retomber dans la même chose, à progresser et à aller de l’avant dans la vie

Pensez que personne n’est à l’abri de la culpabilité. Nous commettons tous des erreurs, à un moment donné, mais ne pensez pas que c’est négatif !

Commettre des erreurs nous rend meilleurs, à partir du moment où nous les voyons comme une opportunité de développement personnel.

Silhouette-de-femme-regardant-l'horizon

Concernant l’inquiétude, le fait d’être obsédé par ce qui peut se passer dans le futur ne nous apporte rien de bon. Quand arrive le moment, nous devons agir et ce qui doit se passer se passera.

Le fait de penser à ce qui peut arriver à l’avance est inutile, car peut-être que quand cela arrivera, vous serez surpris de la tournure que prennent les choses. Cela peut d’ailleurs être positif ou négatif. Vous avez sûrement des exemples où les choses ne se sont pas passées comme prévues.

Nous devons nous préparer à affronter notre passé et notre futur de manière différente. Personne ne dit que vous ne pouvez pas sentir ces émotions, mais par contre, vous devez apprendre d’elles.

Nous sommes des êtres pleins d’émotions que nous devons apprendre à gérer en notre faveur. Même les choses les plus négatives peuvent être des opportunités d’apprendre.

Ne vous fermez pas, ne vous angoissez pas en vous culpabilisant et en vous inquiétant pour des choses que vous ne pouvez pas changer. Ce qui est arrivé ne peut pas changer et nous ne savons pas comment sera ce qui est à venir tant que ce n’est pas arrivé.

A découvrir aussi