Edward C. Tolman : biographie et théories

Edward C. Tolman fut un psychologue comportementaliste et cognitif important. Ses recherches et ses expériences sur les rats ont donné lieu à un certain nombre de théories. Son influence est fondamentale dans ce domaine. Découvrons aujourd'hui quelles ont été ses expérimentations.
Edward C. Tolman : biographie et théories

Dernière mise à jour : 15 mars, 2021

Si nous parlons de psychologie, nous parlons de cognition, et si nous parlons de cognition nous évoquons Edward Tolman. La psychologie du comportement nous a donné de grands auteurs.

Cependant, pendant la période de transition qui a eu lieu entre les XIXème et XXème siècles, cette branche n’était pas complètement définie. Dans cet article, nous vous invitons à explorer et découvrir la biographie ainsi que certaines théories de l’un des principaux auteurs qui ont étudié la cognition dans le contexte de la psychologie comportementaliste.

Les premières études du comportement ont été réalisées sur des animaux, principalement des rongeurs. L’objectif de Tolman était d’acquérir des méthodes qui permettraient de comprendre le comportement humain et animal.

Pour cela, il a tenté de démontrer que les animaux pouvaient apprendre et modifier leur conduite en fonction de conditions environnementales. Quelles étaient exactement ces recherches ?

Edward Tolman, psychologue cognitivo-comportementaliste.

Edward C. Tolman, biographie d’un psychologue scientifique

Edward Chace Tolman était un psychologue américain, né dans le Massachusetts en 1886. Il est passé par les institutions renommées de l’Institut Technologique du Massachusetts, l’Université de Harvard et l’Université de Californie.

Il a reçu des récompenses pour ses contributions scientifiques par l’American Psychological Association. Il a également obtenu plusieurs prix dans le domaine scientifique.

Un auteur entre deux chemins

Entre 1920 et 1930, la psychologie expérimentale est au coeur d’un processus de radicalisation. Tandis que certains chercheurs s’accrochent à la théorie cognitive, directement influencée par la Gestalt, d’autres empruntent la voie du behaviorisme de Watson et Thorndike.

Tolman, loin d’opter pour l’un des deux paradigmes, essaie de concilier les deux approches. Aujourd’hui, il est considéré comme un psychologue cognitivo-comportementaliste.

Le Néo-comportementalisme

Lors d’un séjour en Allemagne, il se nourrit des idées de la GestaltCela le conduit à l’élaboration de théories générales par le biais de questions précises qui expliquent le comportement des animaux.

Les principales idées de la nouvelle approche de Tolman, reprises plus tard par des auteurs tels que Skinner, se basent sur les fondements basiques du comportementalisme. Ce sont les suivants :

  • Environnementalisme : met en évidence le rôle de l’environnement dans le développement de capacités, de facultés et d’états d’humeur, à travers l’apprentissage.
  • Mécanisation : l’association répétitive est considérée par le conditionnement classique comme la base de l’apprentissage.
  • Conditionnementprocessus par lequel un stimulus qui suscite une réponse organique est associé à un événement quelconque.

L’approche de Edward Tolman

Les théories d’Edward Tolman se distinguent de l’approche plus orthodoxe de Watson dans l’étude de phénomènes qui ne sont pas entièrement observables. Comme l’amour ou l’empathie.

La théorie des cartes mentales, l’une des plus reconnues, se base sur la conception de labyrinthes utilisés par des rats. Par conséquent, cette théorie s’applique pour expliquer le comportement des animaux ainsi que de l’être humain.

Les cartes mentales

Ces cartes, également appelées cartes cognitives, reposent sur deux principes fondamentaux. Ce sont les suivants :

  • Objectifs : autrement dit, la persistance ou l’empressement de l’animal à trouver et organiser certains comportements afin d’obtenir un objectif.
  • Cognition : compréhension par l’animal de l’environnement et de la relation entre les moyens et les fins des choses.

Edward Tolman a découvert que s’il mettait une souris dans un labyrinthe, après un processus d’essais et d’erreurs, elle parvenait à sortir du dispositif. En outre, la souris est également parvenue à sortir à la nage lorsque le labyrinthe était plein d’eau.

En conclusion, la souris n’avait pas appris une succession de mouvements musculaires. Elle avait appris une carte ou une représentation mentale de la situation pour pouvoir sortir.

Structure d'une étoile sur le dessin d'un homme.

Découvertes et théories d’Edward Tolman

  • Comportement propositionnel : les animaux semblent tendre vers la réalisation de buts et cela se traduit par un besoin constant d’agir avec l’environnement. Et plus précisément avec les objets avoisinants.
  • Tendance à certaines conduites : selon Tolman, les animaux ont tendance à découvrir et choisir les solutions les plus faciles et efficaces. Ce comportement résulte de la connaissance que l’animal a des conséquences. De même, ces résultats ont été fondamentaux pour décrire les systèmes de récompense chez les êtres humains.

L’apprentissage, axe central des théories

Pour Tolman, l’apprentissage pouvait se faire en l’absence de récompenses évidentes, comme de la nourriture ou des boissons. La théorie de l’apprentissage latent fut démontrée à travers des expériences dans lesquelles divers groupes de rats devaient parcourir un labyrinthe avec récompense. Mais aussi en l’absence de récompense.

Les groupes qui n’avaient pas de récompense ont appris à sortir du labyrinthe. Lorsqu’ils recevaient une récompense, ils y parvenaient avec moins d’erreurs, mais en utilisant la carte mentale apprise sans récompense.

L’influence de Tolman est énorme et son héritage a inspiré de nombreux scientifiques et chercheurs. L’un des exemples les plus remarquables est son influence sur la théorie de la décision de Daniel Kahneman. De même, le concept de carte cognitive est toujours en vigueur dans divers champs de la psychologie et de la recherche universitaire.

Edward Tolman est décédé le 19 novembre 1959 à l’âge de 73 ans. Il est considéré comme l’une des figures les plus influentes de la psychologie comportementaliste. Ses élèves et disciples le décrivaient comme un homme lucide et profondément intéressé par la science.

Enfin, au-delà des prix reçus, l’auteur nous a montré le bien-fondé et l’importance de ne pas prendre de positions extrémistes dans le domaine de la science. Sa reconnaissance réside dans sa capacité à intégrer des concepts d’un paradigme holistique, comme la Gestalt, à une époque où le comportementalisme était structuraliste et orthodoxe.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’origine de la psychologie : histoire, auteurs et modèles
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
L’origine de la psychologie : histoire, auteurs et modèles

Quelle est l'origine de la psychologie ? Nous retraçons son histoire dans le temps, et découvrons ses principaux acteurs.



  • Tolman, E. C. (1938). The determinants of behavior at a choice point. Psychological Review, 45, 1-41.