Des techniques assertives pour résoudre des conflits

2 janvier 2020
Appliquer l'assertivité dans nos interactions avec les autres nous aidera à éviter des conflits. Nous pourrons le faire en protégeant nos intérêts et sans bafouer les droits des autres.

Bien souvent, la communication ne se déroule pas comme nous le voudrions. Des malentendus ont lieu, ainsi que des conflits qui viennent endommager nos relations et nous faire tomber dans la frustration. Dans ce contexte, les techniques assertives sont des procédés simples qui nous aident à protéger nos droits et à ne pas piétiner ceux des autres.

Connaître et mettre en pratique ces techniques assertives simples permettra de les faire entrer dans notre répertoire naturel de réponses. Au début, elles nous sembleront probablement très artificielles. Cependant, avec le temps et la pratique, cette sensation disparaîtra.

Une femme mettant en place des techniques assertives

Qu’est-ce que l’assertivité ?

L’assertivité est un style de communication. Une personne assertive est quelqu’un capable d’exprimer ses désirs, ses besoins et ses opinions sans blesser son interlocuteur. Nous pouvons mieux comprendre ce concept en prenant en compte les trois types de communication de base :

  • Passive : dans ce cas, la personne est incapable d’exprimer ses opinions ou de défendre ses droits. Elle n’affiche pas son désaccord, de peur de voir éclater une confrontation. Son besoin fréquent de plaire aux autres la pousse à se sentir manipulée et incomprise.
  • Agressive : ici, aux antipodes de la communication passive, nous retrouvons des personnes qui s’adressent à l’autre de façon impérative, sans afficher un grand intérêt pour son point de vue. Ces personnes essayent d’imposer leur vision des choses et s’appuient généralement sur l’intimidation, les accusations ou la colère.
  • Assertive : ce style de communication est le plus approprié. Il se caractérise par la capacité à ne pas être d’accord et à exprimer ses propres opinions tout en respectant le point de vue des autres. La communication assertive se retrouve chez les personnes ayant une bonne estime de soi. Elle mène à des interactions satisfaisantes pour les deux parties.

Des techniques assertives pour résoudre des conflits

L’assertivité est loin d’être un concept abstrait. Elle peut et doit s’appliquer dans nos relations avec les autres. Pour cela, il existe une séquence de base dont nous pouvons nous servir lorsque nous souhaitons aborder une situation conflictuelle :

  • Commencez par parler de faits concrets au lieu d’évoquer des généralités. Au lieu de dire : «tu ne passes plus de temps avec moi», essayez de dire «nous ne nous sommes vus que deux fois ces dernières semaines».
  • Décrivez la façon dont vous fait vous sentir cette situation, au lieu de récriminer l’autre et de lui attribuer une étiquette.Dire «tout cela me fait me sentir triste» est plus adéquat que d’affirmer «tu es un-e égoïste».
  • Faites une proposition avec des termes concrets. Par exemple : «j’aimerais que nous choisissions un jour dans la semaine pour nous voir».
  • Expliquez en quoi cette idée améliorerait la situation. «En faisant cela, nous pourrions passer plus de temps ensemble et arrêter de nous disputer».

La technique du disque rayé

Elle consiste à répéter votre affirmation plusieurs fois, sur un ton calme et sans entrer dans des provocations.

« – Nous arrivons toujours en retard par ta faute.

– J’ai dû sortir plus tard du travail à cause d’une réunion.

– C’est toujours pareil avec toi.

– Je te répète que j’ai dû sortir plus tard du travail à cause d’une réunion.»

Techniques assertives : le banc de brouillard

Cette technique s’utilise lorsque l’autre personne nous critique ou nous conseille dans un seul but pervers, celui de nous manipuler.

Dans ce cas, nous donnerons en partie raison à notre interlocuteur mais la décision finale, elle, nous reviendra.

« – Tu ne sors plus avec nous, tu nous mets complètement de côté.

– Tu as raison, je ne sors plus avec vous, mais c’est parce que mes nouveaux horaires de travail ne me le permettent plus. »

Les techniques assertives entre amis

 

La technique de l’accord assertif

Dans cette situation, nous accepterons nos erreurs de comportement, mais pas celles de notre personne. En d’autres termes, nous ôterons l’étiquette que l’autre essaye de nous imposer, tout en acceptant nos erreurs.

« – Tu laisses toujours tout traîner, tu ne respectes rien du tout.

– C’est vrai, je n’ai pas rangé la maison parce que j’ai dû partir vite ce matin, mais je ne suis pas toujours comme ça. »

Ignorer, une autre technique

Cette technique s’utilise quand l’autre personne est beaucoup trop irritée ou fâchée. Il s’agit donc d’ignorer le motif de la discussion et de le laisser pour une autre occasion, plus propice au dialogue.

« – Je sens que tu es en colère et j’ai l’impression que nous allons finir par nous faire du mal avec nos mots. Il vaut mieux en reparler plus tard, quand nous serons calmés. »

Ce ne sont que quelques exemples des multiples techniques qui existent pour faire entrer l’assertivité dans notre vie.

Comme nous le voyons, la clé réside dans le maintien d’un ton calme, tranquille et respectueux, en évitant d’entrer dans des provocations mais en défendant malgré tout notre point de vue. Avec la pratique, l’assertivité peut devenir notre meilleure alliée au moment de communiquer avec les autres.

 

  • Caballo, V. E. (1983). Asertividad: definiciones y dimensiones. Estudios de psicología4(13), 51-62.
  • Mayer-Spiess, O. C. (1996). La asertividad: expresión de una sana autoestima. Desclée de Brouwer.