Dernier entretien de Carl Jung : ses savoirs clés

Carl Gustav Jung est l'un des plus éminents psychiatres et penseurs de l'histoire. Dans son dernier entretien, il nous a laissé certaines des clés de son approche.
Dernier entretien de Carl Jung : ses savoirs clés

Dernière mise à jour : 16 février, 2021

Le dernier entretien de Carl Jung nous aide à comprendre la profondeur de son analyse, le fondement de ses croyances mais aussi les subtilités de ses théories. Jung était un psychiatre et un psychologue suisse né en 1875. Ses préoccupations et ses désaccords avec la psychanalyse de son époque l’ont amené à fonder l’école analytique.

Il fut tout d’abord l’étudiant et le collaborateur de Sigmund Freud, avec qui il était en désaccord lors de la fondation de son courant. Ce dernier fut fortement influencé par d’autres branches du savoir, comme par exemple l’anthropologie.

Le 7 juin 1960, Georg Gerster a interviewé Jung pour une émission de radio suisse à l’occasion de son 85e anniversaire. Cette interview revêt une importance particulière lorsqu’on sait que Jung est mort un an plus tard, le 6 juin 1961.

Dans cet article, nous vous invitons à vous plonger dans l’univers de cet auteur du XXe siècle si particulier et fascinant. Voyons cela de plus près.

Illustration d'une personne dans une spirale.

Carl Jung et sa vision particulière de Dieu

Au cours de l’entretien, l’auteur affirme que les phénomènes religieux n’échappent fondamentalement à personne. Ainsi, les expressions les plus simples qui font apparaître le mot Dieu ont une signification psychologique pour ceux qui les prononcent.

L’inconnu, l’inexplicable ou ce qui nous transcende, a donc une signification particulière sur le plan anthropologique et psychologique. Voici ce qu’il dit :

“Nous observons de telles manifestations religieuses principalement en cas d’urgence, ou dans des circonstances très émotionnelles.”

-Carl Gustav Jung-

Les archétypes selon Carl Jung

Le concept d’archétype a un lien étroit avec le concept de Dieu. Pour le comprendre, il faut tout d’abord se détacher du sens ecclésiastique qu’il peut avoir pour les gens selon leur culture ou leur religion. Jung va plus loin, il parle ainsi d’un sens émotionnel bien plus ancien que ce que l’on peut imaginer.

Les archétypes sont alors des modèles de comportement qui se répètent au cours de l’histoire. Il s’agit du besoin qu’a l’homme de trouver dans la foi des réponses à l’inexplicable. Tout cela découle d’un besoin psychologique fondamental et inconscient.

“Un tel archétype, comme par exemple la notion de Dieu ou de pouvoir surnaturel, apparaît dans des situations de grande émotivité.”

-Carl Gustav Jung-

Les moments limites

Dans cet entretien, Jung parle des moments où l’homme est dominé par ses émotions. La peur et l’incertitude sont les plus courantes de ces manifestations. Et c’est dans ces moments, où spontanément et sans aucune réflexion, l’être humain fait des “prières” qui échappent à la raison et le livrent à l’inconnu.

Les phénomènes liés à l’âme selon Carl Jung

L’entretien avec Carl Gustav Jung comporte aussi d’importantes réflexions sur l’âme, puisque l’auteur parle de phénomènes “religieux” comme de phénomènes de l’âme. Ces phénomènes, loin d’être tabous, font inéluctablement partie de la nature humaine.

Quand l’âme nous sauve

Quand l’homme se trouve dans une situation d’urgence, son instinct lui vient en aide. Il se réfère ici aux formes d’action, de pensée et de ressenti que nous adoptions dans ces situations. Pour Jung, ces modèles sont toujours présents et sont automatiquement évoqués, comme le ferait n’importe quel animal.

Un phénomène psychique

Dans cet entretien, Carl Jung révèle également que les phénomènes de l’âme façonnent la psyché. Ils font partie d’un système de comportements instinctifs. Nous pouvons en trouver divers exemples dans la vie quotidienne :

  • L’incertitude. Quand on veut quelque chose avec force ou qu’on ne sait pas ce qui va se passer, nous utilisons tous des rituels ou des petites amulettes pour aider le sort. Par exemple, marcher sur un pied ou s’habiller avec certains vêtements.
  • Le danger. Lorsque nous nous mettons en position de défense et que nous faisons des prières. Les promesses que nous faisons intérieurement en sont un exemple clair.
  • Enfin, les décisions. Face à un choix difficile et particulièrement important, nos désirs inconditionnels apparaissent souvent dans les rêves.

“D’une certaine manière, les pouvoirs inconscients viennent nous aider lorsque notre conscience est submergée, subjuguée.”

-Carl Gustav Jung-

Les rêves selon Jung

Dans l’interview de Carl Gustav Jung, nous pouvons aussi observer ses différences avec son professeur, Freud. Pour Jung, les rêves remplissent une fonction plus complexe que la simple satisfaction de l’inconscient. Ils peuvent au contraire avoir un but social ou un but d’orientation. Cela nécessite donc une compréhension de la culture.

Un échange productif avec l’inconscient

Loin de se contenter de satisfaire des désirs inassouvis, les rêves peuvent guider une thérapie. Tout psychologue rencontre des problèmes qu’il ne peut pas résoudre.

C’est là que l’inconscient du patient peut se manifester sous forme de rêve et orienter la thérapie. Par exemple, on voit apparaître des rêves lucides aux significations transcendantes. L’auteur les décrit dans d’innombrables exemples de sociétés primitives.

Un horizon illimité

Carl Jungdéclare que les gens souffrent souvent du fait d’avoir des conceptions très biaisées, très déformées. Il affirme qu’avoir une vision extrêmement sceptique peut conduire à négliger la sphère sentimentale d’une personne.

Dans de telles situations, la souffrance résulte d’une expérience limitée et d’une attention insuffisante ou inexistante aux questions relatives à l’âme et aux sentiments. Pour Jung, nier les rêves est une tentative de faire taire l’âme.

Illustration d'une femme au sommet d'une montagne et proche du ciel.

Jung : un regard critique sur la culture

On peut dire que Jung est une référence de la psychologie qui se distingue par le fait de ne pas être déterministe. Contrairement à ses prédécesseurs et successeurs, il ne limite pas l’étude des phénomènes humains à une seule vision ou une seule méthode. De plus, l’auteur a une approche critique lorsqu’il s’agit d’analyser notre culture.

  • L’absence de connexion avec l’inconscient. La relation avec l’incompréhensible est devenue un tabou selon lui. Pour Jung, le besoin de se connecter à l’inconnu par des moyens spirituels aurait été perdu.
  • La rupture d’une tradition spirituelle. L’intellectualisme de l’époque a délaissé la spiritualité. Aujourd’hui, on reproche surtout à la spiritualité les atrocités que beaucoup ont commises en son nom de par le passé.

“La science nous a trop persuadés de la nullité de la vie humaine.”

-Carl Gustav Jung

Carl Jung, un homme qui n’avait pas perdu espoir

La dernière interview de Carl Gustav Jung se termine finalement par une réflexion sur les solution aux problèmes posés. Pour l’auteur, il est impossible de changer le cours des choses, mais il nourrit un espoir lorsqu’il affirme que l’homme moderne peut vivre des expériences contemplatives en se demandant jusqu’où vont ses certitudes.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les meilleures citations de Carl Jung
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Les meilleures citations de Carl Jung

Découvrez ici les meilleures citations de Carl Jung, l'un des penseurs et psychiatres les plus remarquables de l'histoire.