Dans l’ombre de Mary : comment réécrire l’histoire peut nous guérir du passé

· 14 mai 2019
Avez-vous vu ce film ?

Nous allons aujourd’hui procéder à l’analyse d’un film avec un fond psychologique très marqué. Dans l’ombre de Mary nous raconte une histoire tragique avec une fin heureuse. Le récit d’une petite fille qui porte le poids d’un événement traumatique sur son dos jusqu’à l’âge adulte, moment où elle décide de l’exprimer à travers des écrits.

Pamela Travers écrit une série de livres basés sur l’histoire de son enfance, dont le personnage principal est devenu une icône sur le plan mondial : Mary PoppinsCe n’est cependant que des années plus tard, lorsque le libre tombe entre les mains des scénaristes de Disney, que les personnages se réinventent et se sauvent, provoquant ainsi la guérison du trauma infantile de Travers.

Cette belle histoire, basée sur certains faits réels, nous montre comment réécrire un récit peut nous guérir du passé. En fin de compte, notre histoire vitale est liée à la personne que nous sommes dans le présent. Lorsque des blessures émotionnelles n’ont pas été refermées et voyagent avec nous, nous portons continuellement le poids de notre souffrance. Or, réécrire le passé offre la possibilité de le vivre et de le ressentir d’une façon différente. Et, par conséquent, de le réinscrire dans notre mémoire.

Dans l’ombre de Mary : l’histoire

Pamela Travers est le vrai nom de l’auteure des contes de Mary Poppins. Son enfance a été marquée par un père alcoolique et une mère qui n’a pas su faire face à cette situation familiale. Lorsque les choses sont devenues extrêmement sérieuses, l’une de ses tantes est venue pour les aider. Elle est apparue subitement, avec son parapluie et sa valise pleine de remèdes magiques, bien décidée à leur donner un coup de main dans leur vie chaotique.

Dans l'ombre de Mary

 

Des années plus tard, alors qu’elle est devenue adulte et travaille en tant qu’écrivain, Pamela Travers (magistralement interprétée par Emma Thomson) a écrit huit contes sur un personnage basé sur sa tante et l’histoire de son enfance : Mary Poppins. Les livres ont rencontré un véritable succès. Pendant vingt ans, Walter Disney, le magnat américain de l’empire Disney (Tom Hanks dans le film) poursuit Travers dans le but de la voir céder ses droits d’auteur et d’adapter Mary Poppins au cinéma.

Dans l’ombre de Mary nous raconte comment la réinterprétation des personnages du livre et les changements apportés par les scénaristes de Disney par rapport au livre original commencent à horrifier l’auteure et finissent miraculeusement par guérir cette blessure ouverte, ce trauma infantile qui avait voyagé avec elle tout au long de sa vie.

Quand les blessures ne se referment pas

La vie nous fait parfois vivre des événements douloureux et nous réserve des coups durs, qui sont une sorte de test pour notre intelligence émotionnelle. Les événements traumatiques qui se produisent dans notre enfance sont particulièrement compliqués. À cet âge, les outils nécessaires à la régulation de hauts niveaux de douleur émotionnelle ne se sont pas encore développés.

Cette douleur, qui ne cicatrise pas, accompagne les enfants tout au long de leur vie et se faufile dans leur quotidien, sans que le temps l’atténue. Des situations de leur vie d’adulte, qui peuvent être liées à ce trauma, finissent toujours par rouvrir cette blessure.

Dans l'ombre de Mary

 

Réécrire l’histoire

Les personnes qui étudient le langage savent que son principal pouvoir ne se situe pas seulement au niveau de la communication. Le langage et le mot sont des outils qui peuvent aussi guérir. Différents niveaux de cognition et de pensée interviennent dans le langage; les thérapeutes s’en servent en tant qu’outil de travail. La thérapie, en définitive, est une voie qui offre la possibilité de réécrire une histoire. 

En la réécrivant, et en lui donnant forme avec d’autres mots, tout un monde de possibilités s’ouvre. Des retrouvailles émouvantes avec son passé, des perspectives futures narrées au présent… On peut réévaluer nos valeurs, nos forces, nos faiblesses… Les professionnels travaillent en thérapie pour pouvoir créer les changements nécessaires dans la narration de la vie de leur patient. Le langage leur permet de mettre de l’ordre dans le chaos mental.

En faisant cela, les émotions changent et, par conséquent, la mémoire des événements change avec elles. Regarder notre vie comme s’il s’agissait d’un récit peut nous permettre de trouver des solutions imaginaires. Celles-ci nous aideront à survivre au-delà des obstacles.