Les danois déclarent être heureux grâce au Hygge ; or, qu’est-ce que le Hygge ?

11, janvier 2017 dans Emotions 271 Partagés

Les danois sont plus heureux que les habitants des autres pays. Pourquoi ? Nous pouvons répondre à cette question avec un seul mot : «Hygge». Ce mot n’a pas d’équivalent en français, mais le «Hygge» se traduit par un certain bien-être personnel basé sur le fait de partager des moments avec les personnes que l’on aime et de profiter du temps que l’on passe chez soi.

Qui donc n’apprécie pas de rester à la maison quand il fait froid dehors, et de partager un café avec son compagnon/sa compagne ou ses enfants, ou bien de lire un livre tout en tenant dans sa main une bonne tasse de thé bien chaud ? La vie serait bien monotone si toutes nos journées ressemblaient à ça, mais s’octroyer régulièrement de petits moments tels que ceux-ci peut indubitablement contribuer à notre bonheur.

Peut-être vous dîtes-vous qu’aujourd’hui, il ne fait pas si froid que ça. Certes, mais vous pouvez très bien troquer votre couverture et votre canapé contre cette petite terrasse ou cette promenade où les mots et la compagnie valent plus que les pas que l’on fait. D’un façon ou d’une autre, sûrement avez-vous déjà compris l’idée, et pensez-vous actuellement à mille façons de faire une place originale dans votre vie à ce mot danois.

Se sentir bien, se sentir à l’aise

Lorsqu’on demande aux danois quelle est leur définition du mot «Hygge» (qui n’a de traduction dans aucune autre langue), ils répondent qu’il s’agit de toutes ces choses ce qui les rendent heureux. Le «Hygge», c’est donc une attitude,  un mode de vie, c’est chercher le lieu le plus accueillant de la maison, c’est passer du temps avec les gens que l’on aime et laisser de côté obligations. C’est ce qui fait de ce pays scandinave le pays où il est le plus agréable de vivre, et ce malgré les conditions climatiques si défavorables qui y sévissent en hiver.

Pendant les mois de grand froid, les danois passent presque toute la journée chez eux (avec seulement 4 heures de lumière du jour quotidiennes). C’est la raison pour laquelle ils accordent tant d’importance à la décoration du foyer, au confort des meubles et aux espaces dans les pièces. Ils prêtent également une attention toute particulière aux activités se déroulant à la maison : lire, regarder un film, discuter, cuisiner, jouer, apprendre…et surtout partager des moments en famille.

tazas-de-cafe-frente-chimenea

Lieux intimes, bonheur assuré

Le style minimaliste n’est pas très répandu au Danemark ; en effet, il réduit ce sentiment de confort, de protection. C’est pour cette raison qu’en matière de décoration, les danois optent plutôt pour des couleurs chaudes telles que le orange ou le rouge, qu’ils achètent des meubles en bois gris et des accessoires ou des objets qui leur soient utiles.

L’intimité des espaces ou des ambiances dépend également de la luminosité ; même s’il fait nuit presque tout au long de la journée, les danois préfèrent utiliser des bougies ou des lumières tamisées, telles que le feu pour se réchauffer ou éclairer la pièce. Pas d’ampoules blanches ou de lumières trop fortes et agressives.

velas-encendidas

Il nous faut également parler des tissus qu’ils utilisent, pas seulement pour les vêtements, mais aussi pour les tapis, les rideaux ou les couvertures des lits et des canapés. Ils sont gris ou de couleur terre, et ils sont réconfortants.

Pour les danois, tout cela constitue la définition du bonheur. Pour eux, rester à la maison, c’est profiter de son foyer quand il n’est pas possible de sortir dans la rue…voire même alors que le climat le permet !

Peut-on tous profiter du concept «Hygge» ?

Ce «modèle de bonheur danois» a été exporté dans d’autres parties du monde. Pourquoi ? Car même dans des villes où il ne fait pas froid, on s’est rendu compte que passer des moments à la maison en compagnie de sa famille et de ses amis en buvant un café, une bière ou en mangeant une glace et en faisant quelque chose qui nous plaît, c’est tout ce qu’il y a de plus réconfortant.

Il faut savoir que le «Hygge» n’est pas seulement lié à l’hiver, même si au Danemark cette saison dure une grande partie de l’année. On peut aussi l’instaurer au cours des mois chauds de l’été, et partout dans le monde. Pourquoi ? Car il s’agit d’un mode de vie. Il est question de se sentir bien, et cela n’a rien à voir avec le climat.

mujer-leyendo-un-libro

Dans son livre The Year Of Living Danishly («Vivre à la danoise pendant un an», en français), Helen Russell détaille l’expérience d’un étranger profitant du «Hygge». L’auteure affirme que par le biais du «Hygge» nous essayons d’être bon avec nous-même, de ne pas nier «nos goûts», de ne pas nous punir, et d’accéder à ces moments de bonheur qui résident dans les choses les plus insignifantes : un carré de chocolat, un épisode de votre série préférée, un livre qui vous plaît, un peu de musique et la chaleur d’un câlin.

Si on prend le temps de penser à ces «broutilles», on se rendra compte du point auquel elle nous permettent de nous sentir bien et heureux. Tout le reste est accessoire : la véritable sensation de bien-être ne réside pas dans un placard rempli de vêtements ni dans une voiture dernier cri, mais dans le fait de partager des moments avec les personnes que l’on aime et de s’adonner à des activités qui nous réconfortent. C’est ça, vivre Hygge !