La caféine peut-elle vous aider à mieux reconnaître les notions positives ?

· 22 mars 2015
Une étude a été réalisée il y a quelques années sur un sujet étonnant : la consommation de deux tasses de café par jour aiderait à mieux identifier certaines notions positives, comme les mots par exemple.
La caféine est souvent reconnue pour ses puissants effets activateurs du système nerveux central. De nombreuses études ont d’ailleurs démontré que la consommation modérée de caféine peut améliorer le rendement de certaines tâches cognitives simples, ainsi que de certaines réponses comportementales.
D’un autre côté, certaines recherches ont permis de mettre à jour que cette dernière peut également avoir quelques effets addictifs. Ce qui est certain, c’est que la caféine est une substance qui se consomme dans le monde entier, en grandes quantités, à travers de nombreux sodas et boissons caféinées.
Les bienfaits de deux tasses de café. 
Cela fait déjà plusieurs années déjà qu’une étude, dirigée par Lars Kuchinke et ses collègues de l’Université de la Ruhr, a révélé que la consommation de deux tasses de café (200 mg de caféine) 30 minutes avant de réaliser une tâche donnée, permet d’améliorer la rapidité et la précision de la reconnaissance mentale des mots à connotation positive, sans avoir aucun effet sur le processus neuronal d’assimilation des mots neutres ou négatifs.
Cette étude a été publiée le 7 novembre 2012, dans la revue « Plos One ». Kochinke et ses collègues ont suggéré que cet effet était dû aux forts effets dopaminergiques de la caféine dans les zones du cerveau consacrées au langage.