Pourquoi mon couple sort-il d’une crise pour entrer dans une autre ?

24 septembre 2017 dans Psychologie 168 Partagés
Crises de couples

« Pourquoi auparavant c’était différent d’aujourd’hui ? », cette question vous a certainement traversé l’esprit à un moment donné lorsque vous étiez impliqué-e-s dans une relation. Cette question a été à l’origine de l’apparition de doutes, d’une perte de confiance et d’une grande insécurité pour vous. Mais surtout, elle a été le point de départ d’une période de crise  de couple quasiment constante pour vous et votre moitié.

Les crises dans les relations de couples sont un signal qui doit nous alarmer. Normalement, elles surviennent lorsque le couple expérimente une transition d’une étape vers une autre et qu’il nécessite du changement. Toutefois, nous devons nous questionner sur la manière d’affronter ces crises.

Accuser l’autre, ignorer ce qu’il se passe ou croire que c’est la fin et accorder une confiance aveugle à certaines croyances qui compromettent le lien qui nous unit à l’autre sont des comportements que nous devrons analyser. Il est normal que dans une relation, avec le temps, nous ayons à nous confronter à de nouveaux défis, ou à des plans auxquels nous n’avions pas pensé. La question est : comment les affronter ?


La majorité des couples a une grande peur du changement. Si la relation n’est pas comme elle l’était au début et que quelque chose a changé, il se peut qu’une crise soit en cours. 


Croyances et comportements provoquant une crise de couple

La relation de couple est quelque chose de très important pour nous. Cependant, de nombreuses croyances et comportements provoquent la transformation de quelque chose de bien en un vrai supplice. Notre idée d’une relation de couple idéale, la conception que nous avons de l’amour ou encore la conviction du comportement adéquat que devrait avoir l’autre sont des exemples de croyances négatives. En effet, tout cela nous influence et peut être déterminant dans l’apparition d’une crise de couple.


« La crise est un état des choses dans lequel le changement est imminent, dans un sens ou dans l’autre. »

-Webster-


Un autre exemple : Bien que nous n’y pensions pas consciemment, pour la majorité des individus il est difficile d’accepter le fait que la phase de passion amoureuse prenne fin. Lorsque l’intensité de cette étape diminue, nous commençons à voir notre couple tel qu’il est. C’est à ce moment que les expectatives et idéalisations disparaissent et peuvent donner lieu à une crise de couple.

Une fois que nous avons découvert que notre couple n’est pas comme nous l’imaginions et que nous avions un bandeau sur les yeux, nous essayerons de continuer la relation de la meilleure manière possible. Pour cela, dans certains cas, nous tenterons de changer l’autre ; de le modeler et le diriger vers ces idéaux et ces expectatives qui ne se sont pas réalisés.

En revanche, cela ne correspond pas à une acceptation de l’autre mais à une tentative de transformation de l’autre pour qu’il soit à notre image et qu’il nous ressemble. Lorsque nous nous obstinons à suivre ce type de comportements, l’autre peut se sentir offensé-e et très probablement, une crise de couple surgira car : comment nous sentirions-nous si quelqu’un essayait de changer la personne que nous sommes ? Demander des changements à notre moitié est possible tant que nous n’exigeons rien de lui et que nous nous basons sur l’opinion de l’autre.

aimer l'autre tel qu'il est

Une autre erreur est de croire qu’une fois que nous avons réussi à avoir cette personne que nous aimons tant à nos côtés, nous n’avons plus à faire d’efforts. L’amour doit se cultiver jour après jour, mais pour une raison quelconque, ce que nous considérons comme assuré nous rassure. Cela nous rassure de manière si intense nous en oublions de démontrer à notre partenaire à quel point nous le/la valorisons, nous le/la désirons et nous l’aimons. Il est important de garder à l’esprit que c’est quelque chose de fondamental si nous voulons maintenir une relation saine, basée sur l’admiration et le respect.


« Accuser l’autre de tout ce qui se passe dans la relation, indique que tu ne souhaites pas assumer ta part de responsabilité. Un couple est une équipe et, de cette manière, il n’y a pas d’équipe. »


L’aspect qui sera à l’origine de la majeure partie de la crise sera sans aucun doute le manque de communication. Ne pas dire ce qui nous dérange à un moment donné, mais le garder pour nous jusqu’à ce que nous ne puissions plus et exploser ; douter de l’autre, mais ne rien dire et vivre dans une constante méfiance ; prendre des décisions qui sont de la compétence de l’autre, mais chacun-e de son côté. Tout cela fera que le lien se fissurera.

Chacun-e des membres doit avoir son espace

Un autre aspect qui peut favoriser l’apparition d’une crise de couple est la dépendance émotionnelle. C’est un problème résultant de certaines croyances comme celle de croire que l’autre est la source du bonheur de la personne qui souffre. Ainsi, la personne qui souffre est persuadée qu’elle ne serait plus rien sans lui/elle, dépendant ainsi totalement de son/sa partenaire ; aussi bien pour faire des activités que pour se sentir bien.

En revanche, dans toute relation, il est nécessaire que chacun-e des membres jouisse de son propre espace dans lequel iel puisse se retrouver sans son/sa partenaire, avec ses ami-e-s, en réalisant ce qui lui plaît… Car le/la partenaire n’est pas le centre du monde et parce que si quelqu’un continue dans cette dynamique, au final il finit par être asphyxié.

éviter la dépendance émotionnelle

De plus, cette dépendance totale vis-à-vis de l’autre personne peut provoquer des peurs, de l’insécurité, et des doutes sur la relation qui feront que cette dernière puisse entrer dans une crise immédiate.


« Un partenaire n’est pas notre moitié, un partenaire ne nous complète pas. La personne avec laquelle nous souhaitons partager notre vie est un compagnon de voyage, elle n’est pas la raison de notre existence. »


D’autre part, il se peut que dans certaines circonstances, nous commencions à comparer notre relation à celles d’autres couples. Peut-être que nous les observons et que nous pensons qu’ils sont parfaits, qu’ils font tout ensemble et qu’ils ne se séparent absolument jamais… Ces comparaisons peuvent influencer notre relation et nous rendre envieux-ses d’une telle situation. La limite est que nous ne savons pas réellement ce qu’il se passe lorsque ces couples traversent le pas de leur porte, il se pourrait même qu’ils vivent des crises quasiment quotidiennes…

Comparer notre relation à celle des autres est un acte injuste et sans intérêt puisque nous ne sommes pas les mêmes personnes, nous n’avons pas le même vécu et nous n’avons pas non plus fait face aux mêmes événements. Chaque couple est un monde, et il est importante de l’avoir en tête.


« L’amour mature attire sans promettre et unit sans lier. Il s’alimente de l’estime et s’étend avec liberté. »

-Ari Shemoth-


Une crise de couple est une opportunité

Comme nous le voyons, les crises ne sont rien de plus que des opportunités de changer, de transformer notre relation, et même d’avancer ou encore d’arrêter. Les crises sont des points de réflexion qui nous indiquent qu’il est temps de réfléchir, de se poser les bonnes questions sur la relation.

Pour cela, pour les résoudre, le premier pas est d’être disposé-e à cela, c’est-à-dire, d’être prêt-e à faire front aussi bien à notre partenaire qu’à la crise, et de la meilleure manière qu’il soit. Cela suppose non seulement une réflexion et un dialogue commun, mais aussi une méditation de manière individuelle.

Lorsque la conversation arrive, il est important de se libérer de ses plaintes et de ses reproches et d’agir en ayant une approche efficace et positive. Il ne sert à rien de constamment se rappeler les choses ayant été mal faites. Il est préférable de penser à la manière de résoudre ou d’améliorer la situation pour arriver à un compromis. En adoptant une attitude contraire à cela, notre relation se trouverait dans une crise de couple continue. S’il n’était pas possible de résoudre le problème par ce moyen, avoir recours à un conseiller conjugal pourrait nous aider.

Les crises de couple peuvent supposer la rupture ou non de la relation. Mais, dans les deux cas, elles correspondront à des expériences que nous devons affronter si nous souhaitons avancer, tant au niveau personnel qu’au niveau relationnel.

avancer ensemble

A découvrir aussi