Contre le mal de tête, plus d’eau et moins de paracétamol

· 15 novembre 2018
Si vous souffrez de maux de tête, prenez l'habitude de boire plus d'eau.

Le mal de tête est un problème dont nous souffrons généralement tous, même si nous ne le faisons pas de la même manière. De nombreuses raisons peuvent être à l’origine de ce mal-être. Une grande partie de la population opte cependant pour la solution qu’elle considère comme étant la plus rapide et plus facile : prendre des médicaments.

Il est néanmoins curieux de constater que la première action recommandée contre le mal de tête lorsque nous ignorons son origine est souvent beaucoup plus simple, moins chère et complètement inoffensive : boire de l’eau. Il en va différemment lorsque le mal de tête est de type tensionnel ou possède une autre raison médicale. Nous ne perdons quoi qu’il en soit rien en essayant d’améliorer notre hydratation.

Il en est ainsi car la déshydratation a notamment pour symptômes le mal de tête. Par conséquent, prendre un comprimé d’acétaminophène, d’ibuprofène ou d’un autre anti-inflammatoire ne résout rien. En outre, si le mal de tête est dû à la déshydratation et que la douleur cesse en prenant le médicament, cela peut davantage résulter de l’eau qui l’accompagne que pour le médicament lui-même.

comment soigner au mieux le mal de tête

 

Identifier le mal de tête dû à la déshydratation

Un mal de tête ou une céphalée de déshydratation est un mal de tête secondaire, causée par un manque de liquide dans le corps. Les maux de tête dus à la déshydratation peuvent être relativement bénins, mais également graves, à l’instar d’une migraine.

Il en est ainsi car le corps requiert l’équilibre approprié des fluides et des électrolytes pour fonctionner correctement. Le corps perd chaque jour de l’eau de multiples façons, telles que la transpiration et l’urination. Une céphalée de déshydratation peut donc se produire après avoir transpiré, lorsque le corps perd ses fluides essentiels pour fonctionner correctement, après avoir réalisé de l’exercice ou pour avoir eut très chaud. Cela peut également se produire si nous ne réabsorbons pas les liquides.

La plupart du temps, la quantité de liquide perdue s’équilibre facilement en buvant ou en mangeant des nourritures riches en eau. Cependant, le corps perd parfois de l’eau plus rapidement qu’il ne peut en absorber.

Lorsque le corps est déshydraté, le cerveau peut se contracter ou se contracter temporairement en raison de la perte de liquide. Ce mécanisme provoque la séparation du cerveau d’avec le crâne, causant de la douleur et entraînant un mal de tête dû à la déshydratation. Le cerveau se remplit et revient à son état normal une fois réhydraté, soulageant ainsi le mal de tête.

Les symptômes du mal de tête pour déshydratation

Le mal de tête pour déshydratation peut être ressentit comme un mal de tête sourd ou une migraine intense. Cette douleur peut survenir à l’avant, à l’arrière, sur le côté ou dans toute la tête.

Contrairement à une douleur sinusienne (sinusite aiguë), une personne qui éprouve un mal de tête pour déshydratation ne ressentira probablement pas de douleur ou de pression faciale. Il est également improbable que la douleur apparaisse à l’arrière du cou, comme cela pourrait se produire lorsque le mal de tête est causé par la tension.

Les symptômes qui accompagnent le mal de tête pour déshydratation seraient les suivants :

  • La soif
  • Réduction de la miction.
  • Urine foncée.
  • Confusion
  • Vertiges
  • Fatigue
  • Bouche sèche et collante
  • Perte d’élasticité de la peau.
  • Pression artérielle basse
  • Augmentation de la fréquence cardiaque

Certaines personnes éprouvent un mal de tête pour déshydratation seulement si elles sont sévèrement déshydratées. Ces personnes peuvent éprouver certains symptômes supplémentaires tels que, notamment, l’absence de transpiration, la fièvre, les yeux enfoncés ou la peau ridée.

Prévenir le mal de tête dû à la déshydratation

Rester bien hydraté est le meilleur moyen de prévenir le mal de tête pour déshydratation. Cette mesure préventive vous aidera à améliorer votre qualité de vie si vous souffrez fréquemment de maux de tête. Combien d’eau devrions-nous boire pour rester bien hydraté ? La température ambiante, la quantité d’exercice que nous faisons et notre propre poids corporel influencent la quantité de liquide que nous devrions boire au quotidien.

Un bon moyen de savoir combien d’eau vous devez boire, et ne pas oublier, est d’utiliser une application mobile. Il en existe de nombreuses, qui sont en outre gratuites. Cherchez-en une qui calcule la quantité d’eau que vous devriez boire en fonction de votre poids, de la température ambiante et de la quantité d’activité physique que vous réalisez. En ajoutant la quantité de liquide que vous buvez tout au long de la journée, vous verrez si vous atteignez ou non la quantité recommandée.

boire de l'eau pour lutter contre le mal de tête

Lorsque le mal de tête provient d’une autre cause

Une autre céphalée fréquente est de type tensionnel. Notamment en raison de mauvaises postures ou du stress. Faire du sport régulièrement et pratiquer des exercices de relaxation sont deux options très utiles pour prévenir ou soulager. Je recommande personnellement une option qui combine les deux caractéristiques : le yoga.

En tout état de cause, si la douleur persiste, augmente ou est très intense, consultez votre médecin pour trouver la cause de votre mal de tête. Et rappelez-vous que, quelle que soit la raison qui justifie le mal de tête, l’important est de s’attaquer à la racine du problème. Les médicaments ne font généralement qu’atténuer les symptômes.