Connaissez-vous l’effet de la mer sur votre cerveau ?

· 17 mai 2017

La mer est saine à tous points de vue. De fait, quand l’être humain a l’opportunité d’apprécier ces étendues infinies, des changements dans sa perception et son état émotionnel ont lieu. Des changements qui se multiplient lorsque l’espace infini a des mouvements cadencés. C’est pour cela que beaucoup de gens peuvent passer des heures à contempler la mer.

Le cerveau est doté d’une propriété connue sous le nom de plasticité. Cela a un lien avec le fait que tout ce que nous expérimentons produit un changement dans son architecture, grand ou petit. Par exemple, la méditation et regarder la mer sont deux expériences qui donnent lieu à un changement puissant de l’état mental.

« Nous étions moi et la mer. La mer était seule et moi aussi. L’un des deux manquait. »

-Antonio Porchia-

1. La mer stimule la créativité

Il a été démontré que les environnements surchargés de stimulations simultanées génèrent du stress. C’est ce qui arrive quand, par exemple, nous nous déplaçons sur une grande avenue de la ville. Il y a beaucoup de voitures, beaucoup de personnes, beaucoup de constructions… Notre regard se retrouve assailli par des centaines de stimulations en même temps et cela provoque une sensation d’épuisement.

Avec la mer, c’est tout l’inverse. Il s’agit d’une grande étendue d’eau sur laquelle peu de choses se distinguent. Les vagues, les oiseaux marins et peut-être quelques bateaux. Chaque élément est tout à fait identifiable. Face à cela, le cerveau réagit en imaginant et en créant. L’environnement permet que nous destinions une bonne partie de nos ressources à générer des pensées nouvelles, alors qu’avec d’autres visions plus stimulantes, nous devrions en destiner une partie à focaliser notre attention.

2. La mer facilite la méditation

La mer ne s’offre pas uniquement à la vue, mais c’est tout une expérience qui implique tous les sens. Elle a une rumeur douce et rythmée, qui est captée via l’ouïe. En même temps, les couleurs bleue et verte de l’océan sont des tons qui calment l’esprit. La mer arrive aussi jusqu’à l’odorat, avec son odeur minérale et de vie.

Tout cela ensemble stimule l’apparition d’ondes alpha dans le cerveau. Ces ondes sont propres au sommeil. Mais dans ce cas, elles apparaissent pendant la veille et face à un point d’attention fixe et peu variable. Cet état cérébral est le même que l’on atteint via la méditation et a le pouvoir de nous aider à éliminer les éléments toxiques de l’esprit.

3. La mer contribue à la relaxation et diminue l’angoisse

C’est peut-être l’effet le plus visible de la mer sur le cerveau. La couleur, le mouvement et l’étendue de la mer exercent un effet de repos sur le cerveau et tout le système nerveux. Face à nos yeux, nous avons un espace complètement ouvert, qui est complémentaire à l’infini du ciel et apporte une sensation de tranquillité.

Instinctivement, la mer calme génère de la confiance. Cela est dû au fait qu’il s’agisse d’une étendue plane, où il n’y a pas de lieux cachés. Notre cerveau l’accepte comme une absence de menaces et élimine donc les alertes. Le résultat est une détente du système nerveux. De plus, il y a quelque chose en nous qui sait, biologiquement, que nous venons de là. Que la vie vient de là. C’est pour cela que nous nous sentons, dans une certaine mesure, dans un endroit « familier » et protecteur.

5. La mer stoppe la rumination des pensées

La rumination des pensées consiste à revenir et revenir systématiquement à la même idée, de manière obsessive. Mais lorsqu’on fait cela, on n’arrive jamais à une conclusion intéressante, mais on revient plutôt au point de départ. Les mêmes questions. Les mêmes réponses. Et cela inquiète.

La mer nous aide à stopper ces cycles pernicieux de pensées qui ressemblent à une voie dans issue. Il s’agit en effet d’un espace qui a peu de lien avec nos environnements quotidiens. Il n’y a pas beaucoup d’éléments qui peuvent apaiser nos routines. Il s’agit d’une rupture et cela contribue à nous faire décrocher des idées obsessives, qui nous poursuivent dans le quotidien.

6. La mer a un effet relativement hypnotique

La simple contemplation de la mer nous aide à entrer dans un nouvel état mental. Comme nous le soulignions précédemment, cela favorise la production d’ondes alpha. En même temps, du point de vue émotionnel, la mer exerce une grande attraction. Cela conduit à une relativisation du concept de temps. C’est pour cela que nous pouvons passer de longs moments face à la mer sans nous en rendre compte.

La mer, en définitive, est l’une de ces merveilles qui nous révèlent à la nature. Elle nous permet d’expérimenter un moment transcendantal et régénérant. Cela équivaut quasiment à une thérapie, grâce à ses extraordinaires effets sur le cerveau. C’est, sans aucun doute, l’un des endroits auxquels il est excellent d’aller lorsque les soucis nous envahissent car dans ses eaux, nous pouvons nous défaire de ce qui nous inquiète.

Lisez aussi : 7 exercices de relaxation pour se libérer -enfin- de l’anxiété