Connaissez-vous les 3 types d’estime de soi ?

· 10 octobre 2015

“Nous savons tous que l’estime de soi vient de que l’on pense de soi-même, et non pas de ce que pensent les autres de nous »

(Gloria Gaynor)

L’estime de soi est un facteur très important si l’on veut accéder à un bien être de l’esprit. C’est également un élément clé pour avoir des relations avec les autres d’une manière positive et saine. Malgré cela, nous n’avons pas tous la même estime de nous-même.

Dans cet article, nous allons découvrir qu’il existe 3 types d’estime de soi qui peuvent nous définir.

Cela ne veut pas dire que nous pouvons nous emboîter dans un seul type car nous savons que parfois, nous sentons plus euphoriques, et d’autres fois plus déprimés. Tout dépend de ce qu’il se passe dans notre vie.

Découvrez quel est le type d’auto-estime qui prédomine chez vous. Lequel vous caractérise le plus ?

1. L’estime de soi « gonflée »

Les personnes qui ont une auto-estime « gonflée » se croient mieux que les autres et n’hésitent pas à dévaloriser le reste. C’est une auto-estime très négative car cela les empêche d’établir des relations saines.

La compétition est toujours présente et ces personnes veulent être en permanence au-dessus des autres. Pour elles, le bonheur réside dans le fait d’atteindre le succès mais en réalité, elles ne sont pas heureuses ainsi.

“Une estime de soi réaliste, saine et positive nous intéresse, mais pas une estime de soi vaniteuse et vaine »

Les personnes vaniteuses sont caractérisées par le fait d’être incapables d’écouter les autres et de faire leur auto-critique. Elles ne sont pas capables de corriger leurs propres erreurs et ainsi, elles culpabilisent les autres constamment.

De plus, elles ont tendance à sous-estimer le reste des personnes en adoptant un comportement hostile envers elles.

Ces personnes ont beaucoup de mal à établir des relations saines avec les autres, et elles voient toujours leur vie comme une compétition.

Cancer73-420x265

Peut-être que derrière ce désir de toujours se sentir le meilleur, se trouve une personne en insécurité.

Si une personne a l’estime d’elle-même « gonflée », qu’elle est très superficielle et matérialiste, elle souffre sûrement d’une fausse estime d’elle-même.

2. La haute estime de soi

Les personnes qui ont une haute estime d’elles-mêmes s’acceptent et se valorisent elles-mêmes. C’est une estime qui est reconnue comme étant positive car elle permet de rendre la personne satisfaite de sa propre vie.

La confiance en soi et le courage de se confronter aux problèmes qui peuvent surgir dans sa vie, lui font voir les choses d’une manière beaucoup plus sereine.

“Les personnes qui ont une haute estime d’elles-mêmes ne se sentent pas supérieures aux autres. Elles ne cherchent pas à prouver leur valeur en se comparant aux autres. Elles profitent en étant qui elles sont, et ne sont pas mieux que les autres. »

(Nathaniel Branden)

La confiance en soi caractérise les personnes qui ont ce type d’estime d’elles-mêmes. Cependant, cela ne les rend pas arrogantes et elles ne se sentent pas mieux que les autres.

Elles ont seulement la sécurité nécessaire pour éviter que les circonstances et les événements négatifs ne les déstabilisent.

estime-de-soi-420x242

Les personnes qui souffrent d’insécurité se caractérisent par une attitude agressive ou passive, par la difficulté à accepter d’autres points de vue, etc. Cela survient notamment dans des contextes compétitifs, dans lesquels l’insécurité devient quelque chose d’impossible à affronter.

3. La faible estime de soi

Les personnes qui possèdent une faible estime d’elles-mêmes sont les opposées de celles qui ont une haute estime d’elles-mêmes.

Elles ne se mettent pas en valeur, elles ne se sentent pas capables, et l’insécurité qu’elles peuvent ressentir se transpose à toutes les situations qu’elles vivent.

La peur de l’échec est quelque chose qui les tourmente et qui les bloque. Elles sont l’exemple par excellence des personnes malheureuses.

“Le besoin de parler négativement de l’autre indique une faible estime de soi, c’est-à-dire que l’on se sent si bas qu’au lieu de remonter, on descend l’autre ».

(Pape François)

Les personnes qui ont une faible auto-estime ont des moments d’euphorie durant lesquels tout leur convient mais quand les choses commencent à se compliquer, leur auto-estime descend très rapidement.

Ce sont des personnes très influençables et sensibles, qui ont tendance à montrer leur opinion sans la défendre. 

Certaines personnes ont peu confiance en elles, se sous-estiment et ont tellement peur de se tromper qu’elles continuent à croire qu’elles ne sont pas à la hauteur des circonstances.

Quel type d’auto-estime vous caractérise le plus ?

Pensez qu’une estime de soi « gonflée » ou fiable est une estime de soi qu’il faut encore travailler. Si vous faites partie des personnes qui ont une haute estime d’elles-mêmes, même si vous souffrez d’instabilité, c’est très bien !

Vous êtes près d’accéder au bonheur et à la satisfaction d’une vie épanouie.