Connaissance de soi : 6 choses que vous devez savoir sur vous-même

La connaissance de soi est un excellent outil pour explorer votre monde intérieur et apporter des changements. Nous vous partageons quelques clés à ce sujet.
Connaissance de soi : 6 choses que vous devez savoir sur vous-même
Elena Sanz

Rédigé et vérifié par Psychologue Elena Sanz.

Dernière mise à jour : 30 septembre, 2022

La connaissance de soi est l’un des outils les plus puissants liés à la psychologie et au développement personnel. En raison de son apparente simplicité, nous avons souvent tendance à la négliger ou à la minimiser. Cependant, apprendre à se connaître, comprendre qui nous sommes, comment nous fonctionnons et d’où nous venons est essentiel pour réaliser bon nombre des changements que nous souhaitons.

Cela ne se fait pas en un jour. Tout comme il nous faut des années pour apprendre à connaître les autres, nous avons aussi besoin de temps si nous voulons naviguer dans nos profondeurs. Apprendre à se connaître est la première étape pour forger une relation solide d’amour, de respect et de soutien envers soi-même. Ce n’est qu’à partir de ce moment que nous apprendrons à prendre soin de nous et à rechercher les meilleurs environnements et opportunités.

Les principales clés de la connaissance de soi

Si vous souhaitez profiter de ses avantages mais ne savez pas par où commencer, voici quelques notions de base que vous devez connaître sur vous-même.

1. Quel est votre tempérament ?

Si vous voulez apprendre à vous connaître, votre type de tempérament est l’un des premiers points à aborder. En effet, cela vous accompagne dès la naissance et détermine la manière fondamentale dont vous faites face et réagissez aux situations de l’environnement.

Trois grands types de tempéraments ont été décrits, déjà observables chez les nourrissons (facile, difficile et lent). Chacun d’eux décrit des tendances comme la plus ou moins grande capacité d’adaptation, l’humeur dominante, le niveau d’activité, la tendance à explorer ou à être inhibé…

Bien que ces caractéristiques se réfèrent à la petite enfance, le tempérament est une tendance relativement stable. Par conséquent, si vous n’avez pas fait de travail personnel, il est probable que bon nombre de ces traits soient encore présents en vous aujourd’hui. Les connaître vous aidera à mieux vous comprendre.

Savoir comment nous affrontons les situations quotidiennes est essentiel pour nous connaître.

2. Votre style d’attachement ?

Il s’agit d’une deuxième étape incontournable dans la découverte de soi, et cela nous renseigne sur la façon dont nous nous lions avec les autres. Selon le degré de confiance que nous aurons réussi à établir envers nous-mêmes et envers les autres, nous penserons, ressentirons et nous comporterons d’une manière ou d’une autre.

Il existe quatre principaux styles d’attachement, qui découlent du lien établi avec les principales figures de soins dans l’enfance. Un attachement sécure nous permet de créer des liens à partir de l’interdépendance et de forger des relations saines. Dans les trois autres cas (attachement anxieux, évitant et désorganisé), il peut y avoir des difficultés de différentes natures qui perturbent encore votre quotidien d’adulte.

3. Connaissez-vous votre ennéatype ?

L’ennéagramme est l’une des classifications de personnalité les plus connues et les plus complètes qui existent. Il décrit neuf types de personnalité qui s’ordonnent selon divers aspects : l’idée que l’on se fait de soi, la capacité empathique, la manière de gérer l’énergie personnelle…

L’identification de votre ennéatype vous aidera à mieux comprendre comment vous pensez et comment vous agissez dans votre vie quotidienne, et comment vous le faites depuis des années. Si vous ne connaissez toujours pas le vôtre, il est temps de le découvrir.

4. Pouvez-vous décrire vos valeurs ?

Les valeurs personnelles, éthiques et morales sont celles qui guident les décisions et les actes d’un individu. Ce sont elles qui déterminent comment il se positionne face au monde, ce qu’il défend, ce qu’il prône et à quoi il s’identifie. Par conséquent, elles sont de la plus haute importance. Cependant, nous ne connaissons pas toujours les nôtres.

En bref, vos valeurs représentent vos priorités et, par conséquent, la façon dont vous devez agir. Céder à un conflit avec votre partenaire, aider une personne dans le besoin, pardonner la trahison d’un ami, toutes ces décisions dépendront de vos valeurs. Et si vous ne les connaissez pas, vous risquez de tomber dans des situations d’incohérence qui vous causeront du mal-être.

5. Quelle est votre définition du succès ?

Suite à ce qui précède, pour parvenir à la connaissance de soi, il est également important que vous identifiiez ce que le succès signifie pour vous. En effet, nous assumons souvent les définitions que les autres nous donnent, qui nous viennent de l’extérieur, et nous ne prenons pas le temps de créer les nôtres. Mais cela est essentiel pour vivre dans la paix et la plénitude.

Voulez-vous vraiment atteindre le sommet de votre carrière, parcourir le monde ou avoir plusieurs enfants ? Est-ce cela qui vous ferait vous sentir comblé ? Est-ce la vie que vous voudriez vivre ? Pour répondre à ces questions, essayez d’oublier ce que les autres attendent de vous et réfléchissez aux scénarios dans lesquels vous vous sentiriez vraiment comblé et satisfait.

6. Avez-vous des émotions stagnantes ?

Enfin, et c’est l’un des aspects les plus limitants lorsqu’il s’agit d’avancer dans le développement personnel, demandez-vous si vous avez des plaies ouvertes. Elles peuvent s’être produites à tout moment et dans n’importe quel contexte : dans la famille, à l’école, avec des amis d’adolescence ou avec d’anciennes amours.

Il y a des situations qui nous touchent profondément de manière négative et que, à l’époque, nous n’avons pas su gérer correctement. Nous avons peut-être réussi à les dissimuler et à passer à autre chose, mais elles continueront sans aucun doute à nous conditionner dans l’ombre.

Ainsi, identifiez vos blessures d’enfance, souvenez-vous de ces moments qui vous ont marqué et que vous vous efforcez tant d’oublier. Mettez-les en lumière. Ce faisant, vous comprendrez beaucoup de choses sur ce qui vous arrive actuellement et vous ouvrirez la porte au changement.

Les blessures émotionnelles que nous n’identifions pas nous empêchent d’avancer.

La connaissance de soi est la clé pour avancer

Comme nous l’avons dit, la connaissance de soi est essentielle pour effectuer n’importe quel changement et atteindre des objectifs, car elle nous permet de connaître le point de départ, les forces et les faiblesses que nous avons.

Il existe de multiples aspects de vous-même que vous pouvez découvrir ou identifier ; les éléments ci-dessus n’en sont que quelques-uns qui peuvent constituer une bonne base. Avant toute chose, rappelez-vous que les gens sont dynamiques et en constante évolution, donc rien de ce qui précède ne vous condamne ou n’est inébranlable. N’oubliez pas d’être en contact permanent avec vous-même.

Cela pourrait vous intéresser ...
Connaissance de soi: un chemin difficile et plein de satisfaction
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Connaissance de soi: un chemin difficile et plein de satisfaction

La connaissance de soi doit être un des buts existentiels de tout être humain, car ce chemin doit être emprunté sur la route du bonheur.



  • Cornellà, J. (2010). ¿Qué es el temperamento? Anales de Pediatría Continuada, 8(5), 231-236
  • Martínez, M. & Molina, M. (2008). El temperamento. Máster en Paidopsiquiatría, Univeritat Autònoma de Barcelona. http://www.paidopsiquiatria.cat/files/modulo-7_temperamento.pdf
  • Palmer, H., & Shtereva, N. (1996). El eneagrama. Los Libros de la Liebre de Marzo.