Comment pouvons-nous améliorer notre équilibre émotionnel ?

14 juin, 2020
L'équilibre émotionnel est cet endroit où nous nous sentons bien, où nous pouvons assumer les risques que nous décidons de prendre, où nous faisons en sorte que les autres grandissent avec nous.
 

Commençons par définir des concepts. Qu’est-ce que l’équilibre émotionnel ? L’équilibre, c’est la stabilité, qui n’est pas nécessairement à distance égale des extrêmes. C’est l’état de calme, même s’il y a des fluctuations ; il n’est pas synonyme de quiétude, mais d’harmonie.

En ce qui concerne la partie émotionnelle, l’équilibre fait allusion à l’état de rencontre avec soi-même, de connaissance personnelle, de gestion des émotions et sentiments et de leur expression adéquate. Mais comment pouvons-nous réussir à trouver notre équilibre émotionnel ?

Pour parvenir à une harmonie que nous percevrions, nous avons besoin d’une connexion entre la partie interne et la partie externe, notre monde extérieur. Pour atteindre cet équilibre, une connaissance de soi sera nécessaire. Réussir à se connaître soi-même implique une conscience de soi. Savoir nous définir, savoir nous remettre en question, ne pas avoir peur de nous exposer, tolérer l’incertitude.

Même si cela peut sembler simple, cela demande du temps et une pratique quotidienne. La connaissance de soi est un voyage vers notre intimitémais nous pouvons vous assurer que ce sera l’une des meilleures expériences et relations que vous réussirez à vivre. Se permettre d’être et de se trouver, se permettre de ressentir des émotions et des peurs. Savoir qui je suis, comment je suis. Savoir pourquoi je suis et comment je peux arriver à être tout ce que je veux et peux être.

L’équilibre émotionnel comme point de départ et ligne d’arrivée

 
L'équilibre émotionnel est essentiel

Après avoir entamé ce chemin de la connaissance de soi et de la découverte des émotions qui vivent en nous et que nous ressentons à chaque instant, arrivent le contrôle et la régulation.

Les émotions sont un trésor que nous possédons tous ; elles nous informent de la connexion qu’il y a entre ce qui se passe à l’extérieur et ce que nous ressentons en nous-même. Les émotions nous enseignent et nous protègent, nous accueillent et nous donnent des forces.

Elles dépendent de nous et travaillent pour nous, elles invitent à l’action et au changement. Le contrôle et la régulation arrivent après une connaissance préalable ; le moment où nous devenons capables d’identifier et de savoir sera celui où nous pourrons décider de quoi faire et de comment faire.

Si vous pensez déjà gérer cela et disposer de ce contrôle émotionnel, nous vous proposons un exercice : lisez chacune de ces émotions et répondez aux questions suivantes : amour, colère, nostalgie, peur, déception, admiration, satisfaction.

  • Comment pouvez-vous savoir que vous ressentez chacune de ces émotions ?
  • Quels symptômes physiques et pensées avez-vous quand vous les ressentez ?
 
  • Comment les montrez-vous à l’extérieur ?
  • Comment est votre relation interpersonnelle quand vous les ressentez ?
  • Savez-vous quelles sont les situations/personnes/pensées qui peuvent les provoquer ?

Le moteur qui nous pousse

Quelle sera l’étape suivante pour travailler notre équilibre émotionnel ? L’auto-motivation. Lorsque nous réussissons à atteindre la connaissance de soi et régulons nos émotions de façon adéquate, nous sommes capables de concentrer nos efforts pour, tous les jours, atteindre ce que nous voulons et nous rend heureux.

Notre construction personnelle a besoin de temps et de tendresse. Le contrôle et la régulation des émotions exige bien souvent de la volonté et du travail, aussi bien interpersonnel qu’interpersonnel. Pour renforcer l’auto-motivation, nous avons besoin de plusieurs ingrédients essentiels dans nos progrès, comme l’optimisme, la prise d’initiative et de décisions, la soif de triomphe et, bien évidemment, l’engagement.

Concentrer nos efforts n’est pas toujours une tâche facile, mais si nous réussissons à être tenaces, à nous appuyer sur nos émotions et notre confiance en nous, si nous acquérons la capacité de rester, même si c’est parfois compliqué, nous serons chaque jour plus proche de notre équilibre émotionnel. Car personne ne marche sans but, personne n’a de chemin facile, il n’y a que le chemin que nous visualisons nous-mêmes.

Une femme cherchant l'équilibre émotionnel
 

Empathie et habiletés sociales

À quoi bon grandir si nous ne pouvons pas avancer avec d’autres personnes ? Après nous être occupés de la partie individuelle avec le travail personnel, qui exige des rénovations continues, nous retrouvons la partie sociale. L’empathie et le contact avec les autres nous aident à poursuivre notre développement, à faire l’expérience de nouvelles émotions et à nous nourrir de tout ce que les autres nous apportent.

Les relations interpersonnelles et savoir comment nous développer au sein de ces dernières font aussi partie d’un chemin personnel. C’est pour cette raison que les habiletés sociales nous permettent de grandir et de consolider l’équilibre émotionnel. Nous sommes des êtres sociaux et la réussite ou le bonheur ne servent à rien si nous ne pouvons pas les partager.

La croissance personnelle implique un travail mais l’atteinte d’une stabilité et d’un équilibre émotionnel représente le plus beau des cadeaux.

 

 
  • Bisquerra, R. (2000). Educación emocional y bienestar. Barcelona: praxis.