Hygiène émotionnelle : prévenir les blessures émotionnelles pour gagner en bien-être

· 28 février 2019
Comment prendre soin de son hygiène émotionnelle ?

Nous faisons attention à notre alimentation, nous prenons soin de notre santé, nous faisons du sport mais, malgré tout, nous négligeons souvent un aspect basique et prioritaire: l’hygiène émotionnelle. Faire attention à nos blessures psychologiques, celles dont nous pouvons souffrir au quotidien, et savoir les prévenir en nous protégeant de certaines choses nous permettra de profiter d’une véritable qualité de vie.

Le terme d’hygiène mentale a été « créé » par le Dalaï-Lama en 2016 lors d’une conférence en Inde. Selon le leader religieux, l’absence de cette dimension conduit l’être humain au mal-être et à des comportements désajustés. Ainsi, au lieu de nous limiter à suivre des standards d’hygiène physique et même financière, nous devons développer des habitudes basées sur la confiance, l’amour et le respect.

Le Dalaï-Lama a souligné l’idée suivante: nous devons assumer des défis émotionnels. Développer notre entendement et alimenter des réalités aussi importantes que l’empathie. Après ce discours, des psychologues du monde entier se sont intéressés à ce terme d’un point de vue plus clinique.

Des figures comme le psychologue Guy Winch, membre de l’Association Américaine de Psychologie (APA) ont établi des informations et une documentation plus complètes sur ce sujet. En fait, dans l’actualité, on considère l’hygiène émotionnelle comme une partie de l’hygiène mentale. Il s’agit de mesures pour la prévention de la maladie que nous devrions tous suivre.

« Changez votre attention et vous changerez vos émotions. Changez votre émotion et votre attention se portera sur autre chose. »

-Frederick Dodson-

hygiène émotionnelle

Hygiène émotionnelle, les 4 étapes

L’un des défis actuels au sein de la psychologie de la santé est la prévention. Nous avons passé de nombreuses années à appliquer une stratégie d’assistance au lieu de nous concentrer sur cette dernière. En d’autres termes, une personne recherche une aide professionnelle quand elle sent qu’elle ne peut plus gérer son quotidien avec la même solvabilité qu’avant.

Aujourd’hui, nous n’avons toujours pas de mécanismes adéquats pour prévenir des dimensions aussi importantes que la dépression, les troubles de l’anxiété, le stress et même le suicideNous avons donc besoin d’atteindre la population de différentes façons pour faciliter le développement de stratégies qui nous permettront de mieux affronter les problèmes du quotidien, les défis, le mal-être, etc.

Martin Seligman lui-même a essayé de le faire. Ce célèbre psychologue, connu pour ses études sur la dépression et pour son concept d’impuissance apprise, a un jour décidé d’évoluer dans sa carrière professionnelle. Il a donc fixé les bases de la psychologie positives dans le but d’offrir des habiletés à la population. Grâce à ces habiletés, les gens pourraient connaître plus de bien-être et de bonheur.

L’hygiène émotionnelle entrerait donc dans cette approche: offrir des mesures adéquates pour favoriser notre santé psychologique, la prévention et l’exercice responsable du bien-être émotionnel. Voyons maintenant quatre stratégies.

1. Ecoutez votre douleur

Si nous avons mal sur le plan biologique, c’est pour une raison. Notre organisme nous alerte à propos d’une altération, d’un déséquilibre, d’une infection ou d’une blessure qu’il faut soigner. Bien souvent, notre propre corps nous envoie des signaux. Il nous indique que notre système immunitaire est dépassé. Dans d’autres cas, nous avons besoin d’une aide médicale.

La même chose se produit avec la douleur émotionnelle. Remettre notre préoccupation à demain ne sert à rien. Tout comme le fait de cacher cette douleur, de la maquiller, de la nier ou de prendre des médicaments pour la soulager. Les problèmes émotionnels requièrent des réponses actives, des mesures et des stratégies efficaces pour réparer ce mal quotidien.

hygiène émotionnelle

 

2. Arrêtez le saignement émotionnel

Qu’entendons-nous par saignement émotionnel? Il suffit de prendre un exemple pour comprendre le symbolisme de cette expression. Imaginons que nous avons un-e ami-e ou un-e conjoint-e qui nous ment. Nous sommes conscients de son manque d’affection et de réciprocité au quotidien. Malgré cela, nous refusons de l’accepter parce que nous avons peur de nous défaire de cette figure si significative.

Ne pas franchir ce cap suppose un saignement. La blessure s’agrandit de jour en jour; nous saignons mais nous essayons de panser la lésion avec des idées comme « c’est temporaire » ou « les choses vont finir par changer ».

L’hygiène émotionnelle exige de prendre des mesures préventives. Plus vite nous les prendrons, plus vite nous réussirons à soigner nos blessures. Par conséquent, si nous sommes conscients d’un mal et si nous sommes blessés, le mieux est de réagir.

3. Renforcez le muscle de l’estime de soi

Le muscle de l’estime de soi est l’organe qui pompe tout. C’est celui qui nous donne du courage quand tout ce qui nous entoure finit par s’écrouler et nous faire perdre notre calme. Cette impulsion vitale nous rappelle ce que nous valons et nous indique ce dont nous avons besoin.

Par ailleurs, comme nous le révèlent des études comme celle publiée par la docteure Kristin D. Neff, dans la revue Social and Personality Psychology Compass, l’estime de soi et le fait de savoir se traiter avec respect sont de véritables clés pour garantir notre bien-être.

Pour gagner en hygiène émotionnelle, nous devons donc prendre soin de ce tendon psychologique qui se trouve derrière une bonne partie de notre équilibre. Le négliger ne nous mènera qu’à des états problématiques.

4. Prenez soin de vos pensées et vous serez en meilleure santé

Nos pensées peuvent devenir nos pires ennemies. Tomber dans ces cycles usants habités par l’obsession, la négativité, l’angoisse et la peur prohibe complètement notre bonheur. Par ailleurs, ils nous font souvent dériver vers des troubles psychologiques.

Prendre soin de la qualité de nos pensées signifie donc investir en qualité de vie. Savoir s’appuyer sur un point de vue plus flexible, tranquille, positif et réaliste peut nous permettre d’agir avec une plus grande justesse.

Nous devons être conscients que changer le cours de ces pensées habituées à suivre une même direction n’est pas du tout simple. Dans la majorité des cas, nous aurons besoin d’aide. Bénéficier d’un soutien psychologique et spécialisé sera essentiel pour retrouver un cours plus juste, un cours que nous pourrons contrôler.

Ainsi, l’hygiène émotionnelle devrait toujours faire partie de notre quotidien. Nous avons besoin d’elle dans notre travail, dans nos relations personnelles… Même les enfants en ont besoin à l’école. Il s’agit d’une forme de prévention, d’un nettoyage quotidien qui nous permet d’éviter les germes de la souffrance et ces infections qui n’apportent que de l’insatisfaction.

 

  • Winch, Guy (2014) Primeros auxilios emocionales: Consejos prácticos para tratar el fracaso, el rechazo, la culpa y otros problemas psicológicos cotidianos. Ediciones Paidós