Clés pour gérer le comportement passif-agressif

5 avril 2019
Il n'est pas toujours facile de savoir comment réagir face à une personne passive-agressive.

Le comportement passif-agressif est l’un de ceux qui produisent le plus de problèmes. Que nous présentions ce trait ou qu’il s’agisse d’une personne de notre entourage, cette façon d’agir constitue un obstacle de taille pour entretenir une relation saine avec ceux qui sont victimes de ce comportement.

Apprendre à gérer le comportement passif-agressif est donc fondamental. Dans cet article, vous apprendrez à reconnaître cette façon d’agir et découvrirez plusieurs clés qui vous aideront à y faire face. Ainsi, quand vous rencontrerez quelqu’un qui se comporte de cette façon, vous pourrez comprendre ce qui se passe et agir en conséquence.

Qu’est-ce que le comportement passif-agressif ?

Nous savons tous reconnaître une personne agressive. En général, cette dernière se sert fréquemment d’un instrument ou d’un moyen : l’attaque. L’agression peut être physique ou verbale, directe ou camouflée. Par ailleurs, plusieurs motifs peuvent se cacher derrière cette agressivité, comme la colère, le stress ou l’anxiété.

En sachant cela, nous pouvons dire qu’une personne passive-agressive ne serait pas capable de faire face à quelque chose qui ne lui plaît pas de manière directe. Et elle ne serait pas non plus capable de réprimer tout son mal-être. Une personne dans cette situation combine donc généralement des moments de contrôle de soi avec des périodes de manque de contrôle. Elle déroute ainsi beaucoup de gens. Si elle est envahie par la colère, elle peut la manifester à travers des comportements discontinus et agressifs qui montrent son malaise.

comportement passif-agressif

Le problème est que cette manière d’agir n’est pas très efficace pour résoudre les problèmes. Apprendre à gérer le comportement passif-agressif est donc fondamental pour éviter des conflits superflus.

Par exemple, une personne avec ce style d’affrontement ne dira jamais que quelque chose la dérange. Au lieu de procéder de la sorte, elle utilisera des comportements indirects pour montrer sa colère, comme cesser de parler à celui/celle qui l’a offensée ou faire des commentaires sarcastiques qui ne riment à rien. Bien sûr, cela n’aidera pas à améliorer la situation si l’intention de la personne était de résoudre le conflit. Or, ce n’est généralement pas ce qu’elle cherche : elle veut simplement montrer son mécontentement face à une situation.

Comment gérer le comportement passif-agressif

Nous allons vous donner deux clés pour faire face à ce type de comportement. Elles vous seront utiles la prochaine fois que vous rencontrerez une personne de ce genre. Lorsque vous les dominerez, vous découvrirez que les personnes passives-agressives n’auront plus de pouvoir sur vous.

1. Ignorez leurs tentatives d’attirer l’attention

La manière la plus efficace de gérer le comportement passif-agressif est d’ignorer leurs manifestations ou, en tout cas, de ne pas les conforter. La personne qui agit de cette façon est fondamentalement en quête d’attention. Par conséquent, si elle voit que sa façon de se comporter ne vous affecte pas et vous laisse de marbre, il est possible qu’elle commence à vous parler de manière plus directe.

En psychologie, il s’agit d’une extinction du comportement. Si nous revenons à l’idée antérieure, le passif-agressif, en faisant des commentaires sarcastiques ou en ignorant quelqu’un, peut être conforté dans son comportement.

Comme nous le disions, de l’extérieur, ce renforcement ne paraît pas en être un. Personne ne pourrait penser qu’une dispute ou une réprimande puissent être des moyens de conforter l’autre dans son comportement. Or, c’est bien ce qui se passe si la personne n’a pas, dans son répertoire comportemental, une autre façon d’attirer l’attention. C’est pour cette raison que, dans ces cas, il est important de réaliser un travail pédagogique.

2. Utilisez l’assertivité

L‘assertivité, dernièrement, est devenue très à la mode. Il faut avouer qu’elle est très utile pour résoudre un grand nombre de problèmes et de situations désagréables. Dans le cas d’un comportement passif-agressif, elle peut même devenir l’un de vos meilleurs alliés.

Ainsi, la prochaine fois que vous vous trouverez face à une personne qui agit de cette façon, demandez-lui directement ce qui lui arrive. La clé de cette approche est de maintenir votre calme au cours de la discussion qui aura lieu par la suite. Lorsque la personne passive-agressive est questionnée de cette façon, elle a tendance à « passer à l’attaque » et à manifester tout ce qui la dérange.

comportement passif-agressif

Ainsi, avec toutes les cartes sur la table, il sera plus simple de résoudre un conflit qui, d’une autre façon, serait resté latent. Comme cette écharde dans la chaussure, il aurait continué à provoquer du mal-être sans que l’on sache pourquoi l’autre personne se comporte de la sorte. En la faisant parler, vous obtenez des informations précieuses pour solutionner le conflit et compléter le travail pédagogique dont nous vous parlions un peu plus tôt. L’autre découvrira, grâce à vous, qu’il existe d’autres façons de gérer la colère, la tristesse ou le stress.

 

  • Del Prette, A., Del Prette, Z., & Barreto, M. (1999). Habilidades sociales en la formación profesional del psicólogo: análisis de un programa de intervención. Psicología conductual7(1), 27-47.
  • Gómez, C. C., & Calvo, M. C. (2005). Habilidades sociales en adolescencia: un programa de intervención. Revista profesional española de terapia cognitivo-conductual3, 1-27.
  • Roca, E. (2014). Cómo mejorar tus habilidades sociales. ACDE.