Personnes honnêtes : caractéristiques et comportements

· 9 novembre 2018
Les personnes honnêtes ne ressentent pas le besoin de plaire à tout le monde. Elles détestent l'hypocrisie et n'hésitent pas à mettre en place le seul langage qu'elles connaissent. A savoir la sincérité.

Les personnes honnêtes sont loyales et fermes dans leurs convictions. Même si elles se sentent parfois mal à l’aise, elles sont très habiles au moment de créer des liens puissants et significatifs avec des personnes qui en valent la peine.

On dit souvent que tout le monde loue et défend la vérité. Or, au moment où une personne ose être honnête, elle finit toujours par être montrée du doigt et critiquée. Il n’est donc pas facile de maintenir une cohérence entre ce que l’on pense et ce que l’on fait. Nous savons ce que nous ressentons mais nous finissons par communiquer tout le contraire. Et nous le faisons à cause de « normes » sociales, par crainte de faire du mal ou d’attirer l’attention.

C’est pour cela que les personnes honnêtes sont aussi précieuses. On retrouve en elles une bonne dose de courage. Et la volonté de maintenir une cohérence. Peu de valeurs sociales et psychologiques sont aussi nécessaires que l’honnêteté. Cette dimension que Thomas Jefferson considérait comme le premier chapitre de la sagesse. Et que Mark Twain définissait comme le meilleur art perdu.

Quoi qu’il en soit, un aspect est clair: nous sommes face à une qualité que nous exigeons toujours chez les autres. Grâce à elle, nous pouvons construire des relations basées sur la confiance. Nous avons besoin de savoir que la personne que nous avons en face de nous et que nous aimons ou respectons en tant qu’ami ou collègue de travail est sincère. Et authentique à chaque instant.

« L’honnêteté est un cadeau très cher, ne l’attendez pas de personnes bas de gamme. »

-Warren Buffett-

les personnes honnêtes

Personnes honnêtes: comment les identifier ?

Les personnes honnêtes n’ont pas de pancartes ou de t-shirts avec un hashtag qui indique qu’elles le sont. Nous devons apprendre à les reconnaître par nous-mêmes. Une bonne façon de le faire consiste à écouter. A observer. A nous connecter à ceux qui nous entourent. Et, bien sûr, à prendre en compte un détail : l’honnêteté n’a pas besoin de justifications. Étudions ces idées de plus près.

Les personnes honnêtes ne perdent pas de temps avec les personnes qui ne leur plaisent pas

L’Université Julius-Maximilians à Würzburg, en Allemagne, a réalisé une étude pour approfondir un peu plus cette dimension. Un premier aspect qui a été découvert est que les personnes honnêtes économisent du temps dans beaucoup de leurs conversations. Elles vont droit au but. Elles ne perdent pas leur temps quand quelqu’un ou quelque chose ne leur plaît pas. Ou n’entre pas en syntonie avec leurs valeurs. Elles se servent de leur assertivité et de leur respect pour prendre leurs distances.

En faisant cela, elles ne donnent ni n’attendent de justifications. Elles savent qu’il n’est pas adéquat de prolonger des situations qui, avec le temps, deviendront peut-être contre-productives.

Elles ne mentent pas et ne tolèrent pas les mensonges

Dan Ariely est professeur de psychologie. Il a écrit un livre très intéressant qui s’intitule « Pourquoi mentons-nous… et particulièrement à nous-mêmes: la science de la tromperie ». Selon lui, nous nous croyons tous honnêtes. Peu importe que nous mentions, que ce que nous pensions et disions soit à des années-lumières de distance de la réalité. Nous maintenons presque toujours cette image immaculée de nous-mêmes et de notre honnêteté.

Les personnes honnêtes, celles qui le sont dans leur esprit, à travers leurs mots et leur comportement, ne tolèrent pas de se tromper elles-mêmes ou de tromper les autres. Elles ne mentent pas parce qu’en le faisant, elles ressentent une dissonance cognitive très gênante qui attaque leur identité et estime de soi.

 

Personnalités calmes, esprits tranquilles

Les personnes honnêtes sont plus heureuses et ont une meilleure santé. C’est ce que nous révèle par exemple Anita E. Kelly, professeure de psychologie à l’Université de Notre-Dame de Paris. Selon cette étudeêtre sincère, ne pas mentir et être constamment vrai avec soi-même et ce que l’on dit ou fait génère un plus grand bien-être. Cette équilibre interne, cette paix mental a des effets sur la santé.

Elles savent construire des relations plus significatives

La malhonnêteté et le fait de se montrer peu intègre suppose un double effort pour ce type de personnes. C’est cette dissonance cognitive qui leur cause du mal-être, de la tension et de l’inconfort. Les personnes honnêtes veulent par-dessus tout pouvoir construire des relations basées sur la confiance. Elles ne font pas que se montrer de façon authentique, sincère et respectueuse avec ceux qui les entourent: elles exigent aussi ces qualités des personnes qui les accompagnent au quotidien.

C’est peut-être pour cela qu’elles n’ont pas un grand nombre d’amis. Mais si elles en ont quelques-uns, ce sont toujours les plus adéquats. Les plus authentiques. Ceux qui permettent une réciprocité continue et satisfaisante.

les personnes honnêtes

Pour conclure, il ne nous manque qu’un aspect à signaler. L’honnêteté est un principe éthique, une valeur qui aide à créer une société plus intègre et saine. Cependant, cette dimension que nous pensons tous avoir ne s’applique pas toujours de façon réelle et respectueuse. Nous tombons souvent dans les mensonges complaisants, ceux qui camouflent des vérités et des sentiments.

Nous ne pouvons pas toujours dire ce que nous pensons; certains filtres sont donc souvent recommandés. Malgré tout, si elle est plus ou moins maquillée, la sincérité est un pilier très important du respect envers les autres. Et envers nous-mêmes.