Cinq conseils pour améliorer votre intelligence émotionnelle

7 mai 2015 dans Psychologie 1 Partagés

Le fait d’avoir du succès dans la vie ne dépend pas que du coefficient intellectuel. Il y a quelque chose chez l’être humain qui marque la différence ; c’est pourquoi, à conditions égales, certains parviennent mieux que d’autres à faire face aux imprévus et à les considérer comme des défis à relever.

Il y a donc des personnes qui voient les difficultés depuis un angle de vue plus large, et ne se résument donc pas à ce tunnel obscur qui nous aveugle et nous bloque parfois.

L’Intelligence Emotionnelle nous permet de prendre conscience de toutes ces pulsions intérieures qui nous enrichissent, et qui parfois, nous perturbent tellement qu’on ne sait plus comment les gérer.

L’Intelligence Emotionnelle, c’est un ensemble de capacités que l’on peut développer pour améliorer notre attitude empathique, par exemple, ou pour apprendre à mieux faire face aux pressions et autres frustrations.

Il est donc à la portée de tous de développer ce type d’intelligence, et on peut même l’inculquer à nos enfants. À long terme, ce savoir élargira l’éventail des possibilités quant à leur développement personnel.

Et si on passait en revue les concepts constitutifs de l’Intelligence Emotionnelle, afin de pouvoir les mettre en pratique dans nos vies quotidiennes ?

1. Connaissez-vous vous-même

L’Intelligence Emotionnelle peut être appliquée dans tous les domaines de notre vie. Mais afin que cela soit efficace, il faut avant tout avoir une certaine conscience de soi-même et de ses comportements, c’est à dire comprendre pourquoi on réagit ou pense de telle ou telle façon.

Posez-vous des questions comme “Pourquoi est-ce que j’ai agi de cette façon ?” ou “Pourquoi est-ce que je crois en telle ou telle chose ?”. Essayez d’identifier vos forces et vos faiblesses, mettez en avant vos qualités, et prenez conscience du fait que vous êtes le maître de votre vie, donc le seul responsable de votre bonheur.

2. Soyez optimiste

Plus vous serez optimiste, plus il sera facile pour vous d’atteindre le succès et le bonheur. Pour être optimiste, il faut être capable de reconnaître non seulement ses propres qualités, mais aussi celles des autres.

Essayez de tirer le meilleur parti de toutes les situations difficiles qui peuvent surgir dans votre vie de tous les jours, utilisez votre sens de l’humour autant que possible, et soyez convaincu du fait qu’une difficulté, c’est aussi une opportunité pour grandir en tant que personne.

3. Attisez votre curiosité

Un esprit ouvert, capable d’accepter une multitude choses, d’idées, de concepts et d’expériences, c’est un esprit enrichi qui sait gérer son intelligence émotionnelle.

La vie est pleine de nuances et de subtilités qui nécessitent aussi d’être prises en compte. En étant fermé d’esprit, on ne prête pas attention à ces détails, et cela rend difficile la compréhension de la réalité dans toute sa complexité…

Un conseil : prenez une feuille et un stylo, et mettez toutes vos pensées par écrit. Parfois, rien de mieux qu’un peu d’autocritique, pour réfléchir à vos visions et conceptions des choses.

4. L’empathie

L’empathie est nécessaire si on veut mieux connaître les gens de notre entourage et prendre conscience de leurs réalités et de leurs dimensions, qui parfois ne sont pas bien différentes des nôtres.

Pour cela, mieux vaut non seulement “se mettre dans la peau de l’autre”, mais aussi se poser des questions telles que “Est-ce que j’aimerais qu’on se comporte comme ça avec moi ?”, “Est-ce que cette personne mérite de faire face à de telles difficultés ?” ou encore “Qu’est-ce que je ferais à sa place ?”.

5. Les capacités de communication

Avoir des capacités communicatives permet de grandement développer l’intelligence émotionnelle. Essayez de toujours être sincère et respectez les zones de confort de vos interlocuteurs pour ne pas créer le conflit.

Verbalisez toujours vos impressions, ne les enfouissez pas en vous ; fiez-vous aux postures que prennent vos interlocuteurs et comprenez ces signaux qui ne peuvent se transmettre par la parole.

Parfois, les expressions faciales et les mouvements en disent plus que les mots.

A découvrir aussi