Cherchez-vous dans tout ce qui vous rend heureux-se

· 20 juin 2017

Quand vous vous sentez perdu-e, quand vous sentez qu’il vous manque quelque chose et que vous ne savez pas ce que c’est, quand ce qui vous rend normalement heureux-se n’a plus cet effet ou qu’il vous manque de l’énergie vitale, arrêtez-vous et cherchez en vous. La meilleure version de vous-même est celle qui vous fait sourire chaque matin et qui ne vous fait jamais perdre le plaisir de jouir de la vie.

Votre corps et votre esprit vous parlent, ils vous demandent un moment pour rechercher en vous. Écoutez bien et demandez-vous ce que vous voulez ? Parfois, nous avançons avec le pilote automatique et nous n’avons pas le temps de nous arrêter pour prendre conscience de ce qui est en train de se passer, de comment nous nous sentons et pour nous demander si nous sommes vraiment là où nous voulons être.

Les obligations sont nécessaires au quotidien mais consacrons-nous vraiment du temps pour nous et pour ce qui nous rend heureux-se ? Nous devons y trouver ce qui nous fait sourire et nous motive pour continuer à profiter des opportunités que nous générons avec nos actions.

Ce sont les petits détails qui nous réconcilient avec la vie. Une douche chaude, un café, de la musique pendant une promenade, une bière après le travail, un bon film ou un bon livre. Raconter une blague, faire un baiser, rire…

Si nous parvenons à être conscient-e de cela, nous réussirons à nous stopper et à nous trouver. Enlever le pilote automatique qui nous emmène d’un endroit à l’autre, passer des « je dois » aux « profite ». Même si l’on fait exactement la même chose.

Cherchez des exceptions, brisez les règles

Parfois, nous vivons conditionné-e-s par des normes (trop strictes, trop rigoureuses) que nous nous imposons nous-même. Des normes qui nous font porter des charges qui nous empêchent de décoller et de voler. Si je porte un sac à dos lourd, il sera très compliqué de me sentir léger-ère, il sera plus difficile d’avancer avec calme et liberté et il sera plus facile de tomber dans la tentation des raccourcis qui ne me conviennent pas.

Il y a bien sûr des exceptions : les horaires et les obligations que nous ne pouvons pas éluder, mais de temps en temps il est important de prendre un moment pour ne rien faire, pour laisser de côté une petite obligation et prendre un temps de repos pour se laisser aller. Prendre des forces, respirer et revenir avec un grand sourire.

Les règles et les normes sont aussi là pour être brisées, et surtout pour les ajuster à soi. Je fais mes plans, mais avec une flexibilité suffisante pour pouvoir les adapter aux imprévus et de temps en temps, à un caprice ou un désir. Pour me sentir heureux-se et comblé-e, pour être moi-même. Je ne veux pas entrer dans un moule, je veux fabriquer et dessiner le mien.

Si quelque chose m’attache, si quelque chose m’empêche d’être moi-même, si quelque chose m’empêche de profiter, il faut faire un changement. Peut-être que nous ne pouvons pas modifier ce qu’il y a à l’extérieur, et je devrai donc modifier ma façon de voir les choses. Chercher un ajustement qui me permettra de me libérer et d’avoir une vision plus positive.

Voir des défis et des opportunités

Un nouveau poste de travail, voyager dans une ville inconnue, rencontrer des personnes d’une autre culture, visiter de nouveaux endroits, s’inscrire à de nouvelles activités, peuvent être l’une des choses qui nous font sauter dans le vide, mais également qui nous font connaître une partie de nous et en profiter.

Les dangers de l’aventure dans un monde inconnu peuvent nous mettre dans un état de vulnérabilité et c’est pour cela que nous n’osons pas nous lancer. Peut-être que le chemin que nous avons besoin de prendre est celui qui est fermé par la peur. Derrière les peurs, se cachent de grands trésors.

Comment agiriez-vous ou quelle décision prendriez-vous si vous n’aviez pas peur ? Cela peut être une bonne question pour commencer à ouvrir de nouvelles portes. Si vous cherchez en vous, vous pourrez trouver les outils nécessaires, et peut-être un endroit non exploré qui peut vous donner beaucoup plus que ce que vous pensez et vous rendre heureux-se.

Voir des défis, des opportunités, des occasions là où les autres voient des pièges et des adversités est un mérite qu’il faut travailler et surtout, dont on peut profiter. Le bonheur se trouve dans les petites choses du quotidien. Prendre conscience de cela pour en profiter est un travail de chacun-e. Parfois, nous n’avons besoin que de nous arrêter et de nous rendre compte de toutes les choses merveilleuses qui nous entourent.

Lisez aussi : 5 facteurs qui influent sur votre degré de bonheur