Quels sont les besoins des familles ayant des enfants handicapés ?

· 6 février 2018

Lorsque nous  pensons aux familles ayant des enfants handicapés et aux besoins qu’elles peuvent avoir, nous envisageons systématiquement ceux qui sont d’ordre matériel. Nous pensons généralement que ces familles nécessitent une aide économique ou infra-structurelle, mais nous en envisageons rarement d’autres.

La réalité est que les familles ayant des enfants handicapés ont également des besoins émotionnels et sociaux, ainsi que des besoins d’information. Bien que ces derniers semblent moins importants, ils n’en sont pas moins primordiaux. Notamment si nous voulons que notre société continue à progresser et à devenir un espace où toutes ses composantes sont correctement intégrées. Nous devons connaître et prendre en compte ces besoins… Pour ce faire, lisez ce qui suit !

« Le handicap ne vous définit pas ; il définit ce que vous faites aux défis que le handicap vous oppose. »

-Jim Abbott-

La première chose dont ont besoin les familles ayant des enfants handicapés est d’être informées

Lorsque nous apprenons que notre enfant a un handicap, nous viennent à l’esprit un nombre infini de questions qui n’ont pas toujours de réponse. Nous rencontrons parfois des professionnels qui ne tiennent pas compte le fait que notre principal besoin à ce moment-là est d’obtenir de l’information.

En premier lieu, nous avons besoin savoir avec certitude ce qui se passe. Ceci est fondamental pour que nous puissions accepter et intérioriser cette nouvelle réalité dans notre famille. Mais non seulement cela. Nous souhaitons également savoir quelles mesures nous pouvons prendre à partir de cet instant, tant en termes de lignes directrices éducatives que de ressources auxquelles nous pourrions recourir.

personne handicapée

La réalité est que ce besoin d’information ne disparaît jamais. À mesure que l’enfant grandit et se développe, des changements se produisent,lesquels renouvellent notre incertitude. De nouvelles situations vont se présenter à chaque étape de la vie, lesquelles nous obligeront à nous plonger dans la connaissance.

Enfin, le besoin d’information des familles ayant des enfants handicapés ne se limite pas à elles-mêmes. En d’autres termes, il sera également pertinent que les stigmates et l’ignorance disparaissent dans les cercles dans lesquels ces familles évoluent, ceux les plus intimes, tels que les amis, comme dans la société en général, les écoles et toutes les autres institutions.

Les familles ayant des enfants handicapés ont des besoins affectifs

L’incertitude présente dans les familles ayant des enfants handicapés ne vient pas seule. Elle est généralement associée à des émotions négatives qui doivent être prises en compte. En effet,  le soutien affectif est fondamental ici, tel une garantie et un soutien fondamental pour leur bien-être.

Cet mal-être provient généralement de la peur de l’inconnu et de ce qui est à venir. S’il est naturellement normal que des inquiétudes surgissent au sujet de nos enfants, ces dernières augmentent considérablement lorsque les parents reçoivent de telles nouvelles. En outre, il est normal de se sentir impuissant dans la mesure où nous ne pouvons pas modifier la situation, ou même nous sentir coupable, considérant que ce qui arrive à notre enfant est de notre responsabilité.

« Vous ne pouvez pas baser votre vie sur les attentes des autres. »

-Stevie Wonder-

Non seulement nous devons les soutenir dans ce type de situations, mais nous devons également le faire lorsque apparaît l’anxiété, la colère ou la tristesse chez les protecteurs. Une première étape consiste à comprendre que ces émotions sont normales et que nous pouvons travailler dessus afin qu’elles ne soient pas si intenses ou si durables.

Les besoins sociaux des familles ayant des enfants handicapés

Enfin, nous ne devons pas oublier un autre pilier fondamental du bien-être de chacun d’entre nous : le soutien social. En effet, les familles ayant des enfants handicapés ont également besoin de liens avec leurs amis et d’autres membres de la famille afin de gérer la situation de la meilleure façon possible.

Disposer de personnes avec lesquelles elles peuvent s’exprimer librement, partager leurs pensées et leurs émotions sans se sentir jugés les encouragera à mieux affronter les différents défis qui se présenteront à différents moments de la vie. Mais non seulement, cela leur permettra également de mieux assumer le rôle de protecteur.

 

handisport

Il reste beaucoup à faire pour comprendre et soutenir les familles ayant des enfants handicapés. En tenant compte des important besoins matériels inhérents à cette situation, nous faisons un pas en avant ; néanmoins, il est fondamental de couvrir également les besoins d’ordre affectif et sociaux afin de promouvoir leur bien-être.

Images de Nathan Anderson, Josh Appel et Audi Nissen