Quand nous nous faisons trop d’inquiétudes

14 mars 2015 dans Psychologie 3 Partagés

L’inquiétude est le sentiment qui nous paralyse dans le présent à cause d’événements qui pourraient se produire dans le futur (Wayne Dyer).

Quand nous nous faisons trop de soucis pour quelque chose qui n’a pas eu lieu, nous consacrons toute notre énergie à un événement qui pourrait ou qui ne pourrait jamais survenir. Notre esprit est si concentré sur ces pensées négatives qu’il en oublie le reste et ne fait qu’attirer encore plus de pensées négatives.

Lorsque nous sommes inquiets, nous ne vivons pas pleinement dans le présent, et nous entachons les expériences actuelles de notre vision pessimiste. La plupart de nos inquiétudes se rapportent à des choses sur lesquelles nous n’avons aucun contrôle. Nous pouvons nous inquiéter autant que nous le voulons, mais cela ne réglera pas le problème.

La plupart du temps, ce pourquoi nous nous inquiétions n’est pas si terrible que nous nous l’étions imaginé.

Inquiétude et santé mentale

L’excès d’inquiétude cause de l’anxiété, une crainte de l’inconnu et du futur. En effet, l’inquiétude nuit tout autant à la santé physique qu’à la santé émotionnelle, car elle est source d’un excès de stress et de troubles d’anxiété.

Lorsque nous nous faisons continuellement du souci, nous nous trouvons dans un état d’alerte permanent qui sert normalement à nous prévenir du danger et qui ne devrait s’enclencher que dans certaines situations, et non la plupart du temps.

En effet, en nous comportant ainsi, nous perdons petit à petit notre capacité à fonctionner normalement, car si nous partons du principe que la vie est pleine de dangers, nous ne permettons pas à notre corps et à notre esprit de se détendre et de profiter de certaines choses. Chaque situation, y compris les obligations les plus insignifiantes du quotidien, est alors perçue comme un conflit ou un problème à résoudre.

S’inquiéter ou faire des plans pour le futur

Il faut savoir faire la différence entre s’inquiéter et faire des plans pour le futur. Le moment présent peut contribuer à la création d’un avenir meilleur, toutefois, lorsque nous nous inquiétons, le moment présent se trouve immobilisé par la crainte de ce qui pourrait se produire dans l’avenir. La différence est on ne peut plus claire.

Comment arrêter de s’inquiéter ?

Il est important que nous acceptions le fait que l‘incertitude fasse partie de la vie. Cette crainte de l’inconnu que nous connaissons tous, et qui nous paralyse parfois, est une caractéristique propre au développement, car nous ne pouvons pas savoir avec certitude ce qui va se passer.
C’est pourquoi il faut accepter et embrasser l’incertitude.

Changez votre façon de voir les choses. Ne vous retranchez pas derrière des pensées négatives et des inquiétudes, car cela ne résoudra rien. Le seul fait de vous focaliser sur le moment présent, et de commencer à contrôler vos pensées efficacement vous aidera à avancer d’un pas serein vers l’avenir.

Tout arrive en son temps, mais comme le dit Robin Sharma dans l’une de ses oeuvres :  « L’esprit est un magnifique servant, mais un terrible maître. Si vous ne pensez qu’à des choses négatives, c’est parce que nous n’avez pas pris soin de votre esprit, et que vous ne lui avez pas consacré assez de temps pour lui apprendre à se focaliser sur le positif ».

Autorisez-vous à vivre dans le présent, et commencez à vivre aujourd’hui sans craindre ce qui pourrait arriver demain.

A découvrir aussi