Aucun nœud ne peut être emmêlé éternellement

11 juin 2016 dans Emotions 0 Partagés

L’abattement mental et physique qu’induit chez nous un problème ou une accumulation de problèmes peut nous faire entrer dans une nébuleuse où nous pensons communément que ce moment ne passera pas et que nous n’en sortirons jamais. Pourtant, aucun mal ne dure éternellement : le nœud finit toujours par se défaire.

Il est vrai que tout finit par passer, même les problèmes qui vont au-delà de notre portée.

La plupart des questions qui nous préoccupent et qui provoquent chez nous de l’anxiété et un mal-être finissent par trouver une solution.

Souvenez-vous que si les problèmes se multiplient, les solutions peuvent aussi se multiplier.

Un nœud qui nous prend à la gorge

Nous sentons notre poitrine se comprimer comme si quelqu’un exerçait continuellement une pression sur nous, et notre estomac se rétrécit.

Les muscles de notre œsophage se contractent, notre gorge se serre et notre bouche est sèche.

Il arrive que les problèmes suscitent chez nous des épisodes d’anxiété qui se caractérisent par des symptômes paralysants. 

“Le voyageur qui franchit sa montagne dans la direction d’une étoile, s’il se laisse trop absorber par ses problèmes d’escalade, risque d’oublier quelle étoile le guide.
-Antoine de Saint-Exupéry-
IMAGE 2

Dans des situations de fort stress émotionnel, le corps réagit en se mettant en état d’alerte : nous éprouvons une sensation d’inconfort angoissante qui doit cesser.

Nous nous trouvons à l’intérieur d’une nébuleuse, comme nous l’avons dit, et nous ne voyons aucun moyen d’en sortir.

Nous ne réagissons pas tous pareil face aux difficultés qui se présentent à nous, mais nous rencontrons tous des pierres sur notre chemin et des préoccupations que nous voudrions éviter.

Il y a des gens qui réussissent à surmonter les obstacles efficacement, et d’autres qui se voient écraser par le nœud de leurs problèmes. Si vous faites partie de ceux-là, je vous invite à lire la suite de cet article.

La méthode à suivre pour défaire ce nœud

Chaque nœud est de taille différente. Ce qui peut nous paraître facile de l’extérieur peut être un abîme, vu de l’intérieur.

Nous ne sommes pas tous armés de la même manière et nous ne réagissons pas de façon analogue quand il s’agit de trouver une solution.

Dans tous les cas, il existe toujours une méthode à suivre pour pouvoir surmonter les problèmes.

Se battre contre le nœud qui nous empêche d’avancer suppose quatre phases importantes : définir exactement ce qui nous arrive, réaliser que nous aurons besoin de courage pour trouver une solution, évaluer les options que nous avons et nous efforcer d’appliquer notre décision pouvoir pouvoir en tirer des enseignements.

 “Faire face, toujours faire face, voilà le moyen de résoudre le problème.

 Y faire face !”

-Joseph Conrad-

IMAGE 3

Toute altération exige calme et sérénité. Et si nous ne les trouvons pas, il est indispensable d’essayer de les chercher. 

C’est le seul moyen de voir clairement les options que nous avons et laquelle d’entre elles peut nous être la plus bénéfique pour nous en sortir.

Le gros du problème, par conséquent, est la phase d’analyse des avantages et des inconvénients de chaque solution possible.

Quand nous avons défait le nœud

N’importe quel nœud peut se démêler et se démêlera au moment où nous réussirons à relâcher notre corps.

Vaincre le problème suppose de comprendre qui il affecte et comment, pour ensuite pouvoir appliquer la solution et apprendre de ce que nous aurons vu.

On peut tirer un enseignement de chaque mauvais moment, et la douleur est nécessaire pour trouver un équilibre émotionnel. 

Même si les problèmes nous font croire que nous trouver mal moralement ne nous mènera nulle part, au contraire, cela nous aide à réaliser que nous sommes plus forts que nous le croyons.

IMAGE 4

Le plus important de cette question n’est pas seulement l‘apprentissage, mais le fait de regarder le nœud de loin et de nous rendre compte que nous avons été capables de le démêler.

Quand les problèmes s’en vont et que nous avons trouvé les solutions pour y faire face, ils nous paraissent plus faciles, plus étrangers, plus lointains.

“La plupart de mes problèmes me semblaient alors compliqués

-confessa l’Oncle-.

Mais une fois les solutions trouvées, elles avaient l’air assez simples.”

-Spencer Johnson-

A découvrir aussi