Apprendre à mentir

Le concept de mensonge est quelque chose que les enfants acquièrent en grandissant. Tout comme ils apprennent ce qui est correct, ils apprennent aussi à mentir !
Apprendre à mentir

Dernière mise à jour : 22 mai, 2022

Les enfants ne naissent ni avec du pain, ni avec un code moral sous le bras. C’est quelque chose qui s’enseigne à travers la famille, l’école et l’environnement. À mesure qu’ils grandissent, les adultes leur servent de modèles quant à ce qu’ils doivent faire ou non. Mais le concept de mensonge est quelque chose que les enfants acquièrent en grandissant. Chers parents, les enfants, tout comme ils apprennent ce qui est correct, ils apprennent aussi à mentir !

Comment les enfants comprennent-ils les mensonges ?

De la naissance à trois ans

Les enfants, de la naissance à trois ans, ne comprennent pas ce concept. Leur seul souci est de couvrir leurs besoins physiologiques et psychologiques de base. Et pour cela, ils dépendent des adultes.

Nous ne leur servons toujours pas de modèle, donc leur dire un petit mensonge, tout de même, est remédiable. Surtout si on les dit pour essayer de calmer le bébé.

Enfants entre 3 et 7 ans

Les enfants de cet âge ne savent toujours pas avec certitude la différence entre la fantaisie et la réalité. Il est courant pour eux de créer des mondes imaginaires en jouant, qu’ils confondent parfois avec le monde réel. Les adultes s’y amusent parfois et contribuent à ce fantasme en donnant une place à l’ami imaginaire ou à certains personnages de contes de fées.

Dans la plupart des cas, les adultes ne veulent pas mettre fin à cette créativité enfantine. Mais cette tentative de prolonger le fantasme peut parfois se retourner contre lui et dérouter l’enfant. Il est donc important de les aider à faire la distinction entre fiction et réalité. Cela leur permettra de différencier plus facilement ce qui est vrai et ce qui est faux.

apprendre à mentir

Entre 5 et 10 ans

De 5 à 10 ans, les enfants développent la compétence cognitive cruciale qui leur permet de se mettre à la place de l’autre. Selon la théorie de l’esprit, dès l’âge de 6 ans, les enfants abandonnent l’idée que “les autres voient et pensent comme eux” et comprennent ce que signifie se mettre dans l’esprit d’une autre personne. Et, par conséquent, ils apprennent aussi à mentir.

Si l’enfant a été élevé à la maison ou à l’école avec des normes morales et des valeurs qui montrent clairement l’importance de dire la vérité, il fera tout son possible pour s’y conformer en dehors de cet environnement. De plus, dans leur empressement à vouloir se sentir plus vieux et à rechercher l’approbation des adultes, ils s’efforceront de se conformer aux bonnes prémisses du foyer.

Au fur et à mesure qu’ils apprennent la différence entre la vérité et le mensonge, ils deviennent de plus en plus capables de contrôler leur comportement et celui des autres. Ainsi, ils pourront également découvrir et reconnaître un mensonge d’autres personnes et de leurs pairs.

Dès l’âge de 10 ans

A partir de cet âge, ils savent déjà très bien quand ils disent la vérité ou mentent ouvertement. A tel point qu’entre 10 et 11 ans, l’enfant peut dire quelque chose de totalement différent de ce qui s’est réellement passé.

Raisons de mentir

Les enfants plus âgés, lorsqu’ils mentent, sont guidés par les facteurs suivants:

Peur

Parfois, les enfants mentent par peur des réponses de leurs parents. Ils s’inquiètent des conséquences de dire la vérité et prennent la décision de mentir pour éviter la punition.

Pour quelque chose qu’ils n’aiment pas faire

Le domaine dans lequel les enfants mentent le plus est celui d’effectuer des tâches qu’ils n’aiment pas faire. Là, ils essaient de tromper leurs parents, déclarant qu’ils ont accompli ces tâches, alors que ce n’est pas vrai. Cela peut être dû au fait qu’ils n’aiment pas un sujet particulier et, pour plaire à leurs parents, ils mentent.

apprendre à mentir

Pour s’intégrer à ses pairs

Le mensonge est généralement pratiqué par des enfants timides ou en retrait social. Ainsi, ils commencent à mentir pour obtenir l’approbation de leurs pairs.

Manque de compréhension

Certains enfants mentent parce qu’ils ne savent pas quand il est socialement approprié de mentir et quand ce ne l’est pas. Cela est dû à un manque d’apprentissage.

Des limites trop strictes

Surtout à l’adolescence. Les parents établissent souvent une telle discipline de fer qu’elle ne permet pas aux jeunes d’acquérir indépendance et autonomie. Cela crée une situation dans laquelle les enfants se sentent piégés, anxieux, impuissants… Et l’une des conséquences peut être le mensonge.

Copie du modèle

Certains enfants copient les habitudes qu’ils ont observées chez leurs parents. Ils sont leurs modèles à tous les niveaux. Et donc si leurs parents mentent, ils mentiront.

Les enfants apprennent à mentir tout au long de leur développement. Par conséquent, c’est le travail des adultes d’essayer de leur faire savoir distinguer ce qui est bien de ce qui est mal puisqu’ils peuvent s’en souvenir.

Cela pourrait vous intéresser …

Cela pourrait vous intéresser ...
Je ne veux pas de mensonges qui réconfortent : je veux la vérité, même si ça fait mal
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Je ne veux pas de mensonges qui réconfortent : je veux la vérité, même si ça fait mal

Je n'aime pas les mensonges qui réconfortent, ni les demi-vérités ou encore moins l'absence total de sincérité. Je préfère la vérité, même si ça fa...