Parents violents : des blessures à vie

Nous associons couramment le terme de « violence » aux coups, mais ce grave problème peut également survenir avec la violence psychologique. Intéressons-nous aujourd'hui aux parents violents.
Parents violents : des blessures à vie

Dernière mise à jour : 03 novembre, 2021

Notre vie sociale commence dès notre plus jeune âge, en compagnie de notre fratrie et de nos parents. Mais ce sont nos parents qui définiront notre avenir et qui nous définirons. Ainsi, lorsque ces derniers sont violents, ils définissent des modèles et des comportements qui nous affecteront toute la vie. Avez-vous eu un parent violent ? Savez-vous comment en identifier un ?

Définir la violence

Nous associons couramment le terme de « violence » aux coups, mais ce grave problème peut également survenir avec la violence psychologique. Celle-ci se manifeste par des propos blessants, des attitudes qui cherchent à rabaisser les autres et même de l’indifférence. Toutes ces attitudes visent à blesser les enfants, consciemment ou inconsciemment.

Pourquoi les parents sont-ils violents envers leurs enfants ?

Les raisons de ce comportement sont diverses et, dans chaque cas, très particulières, mais les plus courantes sont :

– Trop de stress ou de fatigue. Les obligations actuelles sont trop nombreuses et peuvent faire perdre le contrôle aux parents lorsqu’ils rentrent à la maison après une longue journée de travail. Cette situation peut survenir aussi bien chez les hommes que chez les femmes.

– Éducation reçue. Malheureusement, les schémas de violence ont tendance à se répéter et, lorsqu’un père en a été victime pendant son enfance, il éduque généralement ses enfants de la même manière.

– Recherche de soulagement de la violence reçue. Cela se produit lorsque l’un des parents exerce des violences sur l’autre et que la victime devient un agresseur avec les enfants pour tenter de reprendre le contrôle. Malheureusement, dans cette situation, personne n’a le moindre contrôle et tous les membres de la famille sont touchés.

Comment les enfants de parents violents sont-ils touchés ?

Il est inévitable que les enfants victimes de violence de la part de leurs parents soient affectés dans leurs aptitudes sociales. Chacun développera néanmoins une personnalité différente :

– L’enfant en retrait. Ce dernier cherche à se protéger par l’isolement. Ces enfants ont tendance à avoir une personnalité timide et peu de compétences sociales. Ils sont généralement très peu sûrs d’eux et, une fois adultes, cette situation peut ne pas beaucoup changer ; elle peut même permettre à d’autres personnes de les attaquer.

– L’enfant bourreau. Contrairement à l’enfant renfermé, cette personnalité cherche à sortir sa colère en attaquant les autres de la même manière qu’il est ou a été attaqué. Une fois adulte, il peut devenir une personne violente qui fait du mal à ceux qui l’entourent, en répétant ce modèle.

– L’enfant protecteur. Cette caractéristique est courante chez les enfants plus âgés, qui se sentent souvent dans l’obligation de protéger leur père ou leur mère victime et leurs frères et sœurs. En grandissant, ils peuvent devenir des adultes qui recherchent des situations de conflit dans le but de continuer à protéger.

Les enfants d’aujourd’hui sont les parents de demain

La violence domestique est une situation terrible pour ceux qui la subissent mais, dans le cas des enfants, elle est beaucoup plus grave. En effet, elle les marquera à jamais et peut les rendre malheureux pour le reste de leur vie.

Cela pourrait vous intéresser ...
La violence subie dans l’enfance laisse des traces dans le cerveau
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
La violence subie dans l’enfance laisse des traces dans le cerveau

La violence a toujours des conséquences sur notre santé cérébrale. Mais d'autant plus lorsqu'elle intervient durant l'enfance.