Anthony de Mello, biographie d’une référence de la psychologie spirituelle

24 avril 2019
Découvrez ici qui est Anthony de Mello.

Anthony de Mello était un prêtre juif indien, guide spirituel et psychothérapeute qui a atteint une grande renommée grâce à ses livres, ses conférences et sa personnalité singulière. Il était une source d’inspiration pour certains et une figure gênante pour d’autres. Dans tous les cas, il s’est rapproché de toutes les religions pour souligner les plus beaux aspects de chacune d’elles, en nous donnant également de précieux conseils sur la croissance personnelle.

Son approche a toujours été unique et sensationnaliste. Dans des livres comme Redécouvrir sa vie, qui est sa dernière oeuvre, il nous signale que nous naissons tous en étant heureuxCependant, petit à petit, nous dérivons vers ces prisons personnelles de souffrance et cessons d’être conscients de notre potentiel. Les pensées, pour lui, seront toujours nos pires ennemies.

Par ailleurs, De Mello invoquait le besoin d’accepter notre nature spirituelle. Il acceptait absolument toutes les croyances religieuses, se sentait à l’aise avec chacune d’elles et les considéraient comme son foyer. Son point de vue, souvent panthéiste, n’a pas trop plu à l’Eglise Catholique. En fait, ses enseignements ont été interdits lorsque le Pape Ratsinger était à la tête de l’Eglise. Cette prohibition a néanmoins été levée un peu plus tard.

Le père Anthony de Mello est, sans aucun doute, l’un des écrivains qui a vendu le plus de livres de spiritualitéSes textes et messages sont une invitation à la croissance personnelle, mais également un exercice révolutionnaire très inspirant. Dans des phrases comme « prenez une prière et agitez-la jusqu’à ce que tous les mots tombent et qu’il ne reste que ce qui enflammera votre cœur », il nous démontre toute l’essence de son caractère.

Ses principales influences ont été le maître bouddhiste Therevada Chah Subhatto et le philosophe J. Krishnamurti. Ainsi, et même si plus de trente ans se sont déjà écoulés depuis sa mort, ses livres continuent à se vendre et à inspirer de nouvelles générations. Peu de figures nous ont appris, d’une manière si illustrative, à résoudre des conflits, à travailler notre bonheur et notre liberté.

« L’amour parfait est modelé en dehors de toute peur. Là où il y a de l’amour, il n’y a pas de demandes, il n’y a pas d’attentes, il n’y a pas de dépendance. Je n’exige pas que tu me rendes heureux ; mon malheur ne réside pas en toi. Si tu me quittes, je ne me sentirais pas désolé pour moi ; j’apprécie vraiment ta compagnie, mais je ne m’y accroche pas. »

-Anthony de Mello-

photo de Anthony de Mello

Biographie d’Anthony de Mello

Anthony de Mello est né le 4 septembre 1931 à Bombay, en Inde. Il faisait partie d’une famille catholique de classe moyenne. Son père, Frank, et sa mère, Louisa, tous deux originaires d’un territoire portugais du nom de Goa, espéraient que leur fils aîné fasse fortune dans le monde ferroviaire ou suive des études à l’Université.

Cependant, Anthony de Mello a rapidement su ce qu’il voulait faire: il voulait devenir prêtre jésuite. Il a donc décidé, en juillet 1947, de rejoindre la Compagnie de Jésus au séminaire de Vinalaya, dans les environs de Bombay. Un peu plus tard, et à partir de 1952, sa formation académique a pu commencer. Il a d’abord passé trois ans à Barcelone, en Espagne, pour étudier la philosophie.

Il s’est ensuite rendu à l’Université de Loyola à Chicago pour suivre une formation de psychologue. Anthony de Mello a fortement été influencé et inspiré par Carl Rogers, célèbre psychologue nord-américain, qui a mis au point l’approche humaniste en psychologie aux côtés d’Abraham Maslow. Ainsi, et tout au long de ses études, De Mello a pu recevoir des enseignements de différentes cultures et a étudié l’espagnol, le français, le portugais et le marathi.

Anthony de Mello et la quête de spiritualité dans toutes les religions

Dans les années 70, Anthony de Mello a ouvert son esprit et son coeur à la pratique de la méditation vipassana. À ce moment, il commence à montrer une certaine proximité avec la spiritualité bouddhiste; il y trouve des bénéfices qui enrichissent encore plus tout ce qu’il avait déjà appris des Jésuites.

Selon lui, toutes les religions pouvaient offrir des perspectives curatives pour l’être humain. Il les a donc toutes acceptées et s’en est énormément inspiré. La réponse spirituelle de Jésus était, pour lui, aussi valide que celle de Confucius, de Lao-Tseu ou de Bouddha. Ainsi, dans des livres comme Comme un chant d’oiseau, publié en 1982, Anthony de Mello définit la spiritualité de cette façon:

La spiritualité est ce qui mène une personne à la transformation intérieure. Par conséquent, chacun doit la trouver à sa façon. Certains le feront de la manière traditionnelle. D’autres le feront selon d’autres perspectives. En fin de compte, si cela ne fonctionne pas pour vous, ce n’est pas de la spiritualité. Une couverture n’est plus une couverture si elle ne vous tient pas chaud.

Une autre facette connue de ce Jésuite et psychothérapeute a été sa grande habileté pour effectuer des retraites spirituelles afin de guider et d’inspirer d’autres personnes. Il avait beaucoup de charisme et une personnalité que beaucoup décrivaient comme « irrésistible ». Cependant, pour d’autres, il n’était rien d’autre qu’un hérétique.

la spiritualité selon Anthony de Mello

 

De Mello a osé formuler des idées et défendre des positions que les catholiques traditionnels ne pouvaient pas comprendre. C’était un maître inter-religieux qui appréciait et défendait à parts égales l’hindouisme, le judaïsme, le bouddhisme et le catholicisme. Toutes les formules religieuses étaient pour lui valides et inspirantes. Son charisme l’a toujours rendu convaincant et lui a permis d’inspirer des milliers de personnes.

Un maître spirituel aux Etats-Unis

En 1972, Anthony de Mello a fondé l’Institut Sadhana en Inde. Il a ensuite passé toute sa vie à introduire la spiritualité orientale à travers des histoires et des exercices aux Etats-Unis. Ce guérisseur spirituel et psychologue a voyagé d’est en ouest pour enseigner aux personnes un type de prière basé sur la méditation vipassana.

Ses conférences étaient un véritable succès. Tout comme ces discussions à partir desquelles il aidait les personnes à se concentrer sur le présent, à être plus conscientes de leurs émotions, de leurs pensées et de leurs besoins. L’Université de St Louis, par exemple, le recevait chaque année pour qu’il donne des cours et présente ses livres. Il en a écrit 18 au total. Tous ces livres ont battu des records de vente et ont inspiré des millions de personnes dans le monde entier.

Malheureusement, Anthony de Mello est brusquement décédé à 55 ans. Il a été emporté par une crise cardiaque à New-York en 1987. Après cela, son héritage spirituel et théorique s’est encore plus étendu. Anthony de Mello nous a appris à être plus conscients de nos forces. Il nous a invité, par-dessus tout, à « nous réveiller », à entrer en contact avec nous-mêmes et avec ce qui nous entoure. Ce n’est qu’en faisant cela que nous trouverons de plus grandes opportunités d’être heureux.

 

  • De Mello, Anthony (2008) Redescubrir la vida. Lumen