Améliorez votre compétence sociale pour être plus intelligent-e dans vos relations

22 septembre 2017 dans Psychologie 156 Partagés
compétence sociale

La compétence sociale a-t-elle une influence sur la manière dont nous nous sentons ? Répondez-vous même : comment vous sentez-vous lorsque vous avez réussi à communiquer de manière efficace avec une autre personne ou lorsque vous avez traité une discussion de sorte que la relation ne se détériore pas ? Et maintenant… Quelles émotions sont apparues lorsque tout cela a mal tourné ?

En effet, cette capacité à établir et à maintenir de bonnes relations avec d’autres influence notre état émotionnel et notre bien-être. Qu’est-ce qui est positif dans tout cela ? Qu’il ne s’agit pas de quelque chose de rigide, que nous pouvons l’améliorer. Lisez la suite pour en savoir davantage sur la façon de se rapprocher plus intelligemment des autres !


“L’ingrédient le plus important dans la formule du succès est de savoir s’entendre avec les gens.”

-Theodore Roosevelt-


Etres humains – êtres sociaux : l’importance de la compétence sociale

Nous communiquons au quotidien en permanence avec d’autres personnes. Qu’il s’agisse de demander un café, de parler avec un-e collaborateur-trace d’un projet de travail commun ou de dire à notre partenaire combien nous l’aimons. Les situations d’interaction sociale sont nombreuses et variées dans notre vie quotidienne. D’autre part, son degré de réussite dépendra de l’intelligence ou de l’habileté dont nous ferons preuve au moment d’évoluer dans le domaine social.

Ainsi, nous ferons la différence entre obtenir et maintenir ou non des relations de couple, familiales ou amicales satisfaisantes. Mais pas uniquement cela, une bonne compétence sociale nous permettra d’interagir efficacement avec différent-e-s professionnel-le-s et de travailler de manière plus coordonnée avec nos collègues. En outre, nous pourrons mieux résoudre les conflits, ou parler en public de manière détendue et décontractée.


“L’amitié ne peut exister que par l’intermédiaire du développement du respect mutuel et dans un esprit de sincérité.”

Dalai Lama


Par ailleurs, nous permettrons à nos enfants de se développer de manière plus saine. Finalement, nous obtiendrons un développement complet sur le plan personnel. Pourquoi ? Parce qu’une compétence sociale adéquate impliquera un meilleur bien-être émotionnel et un meilleur ajustement psychologique ; ainsi qu’une plus grande compétence professionnelle et de meilleurs réseaux de soutien social.

compétence sociale

La communication : élément essentiel de la compétence sociale

Les compétences communicatives – et leur niveau de développement – déterminent en grande partie notre compétence sociale. A cet égard, un concept fondamental sera l’affirmation de soi. Il s’agit d’une forme de communication dans laquelle la personne est capable d’exprimer ses pensées et ses opinions, mais en tenant compte de celles des autres, et ce dans des contextes qui ne sont pas toujours les plus favorables. Autrement dit, il s’agit d’un élément de communication qui, utilisé correctement, respecte celui/celle qui y recoure ainsi que les autres.

C’est l’équilibre entre une communication agressive (à laquelle nous aurons recours uniquement pour protéger nos droits) et une communication passive (à laquelle nous aurons recours uniquement pour protéger les autres). Un  élément essentiel ici est d’accepter la possibilité, pour nous comme pour les autres, de dire “non” à une requête.

En outre, il est très important de mettre en pratique les différentes compétences sociales. Ce sont les différents comportements qui nous permettent de réagir efficacement aux interactions avec d’autres personnes. Pour cela, il est essentiel d’écouter et de répondre à ce que nous dit l’autre personne, sans supposer que ses actes tiennent résultent de motifs que nous imaginons comme probables.

A cet effet, nous devrons exprimer ce que nous ressentons et pensons. Comme nous, nos interlocuteur-trice-s ne sont pas devins, c’est pourquoi expliquer notre vision des choses facilitera la relation. Être capable d’initier, de maintenir et de terminer des conversations lorsque cela est nécessaire est l’un des fondements de notre compétence sociale.

“Quand les gens parlent, écoutez complètement. La plupart des gens n’écoutent jamais.”

-Ernest Hemingway-


compétence sociale

Il n’est pas seulement nécessaire de savoir communiquer : les autres facteurs qui influencent la compétence sociale

Communiquer efficacement est le but ultime lorsque nous souhaitons améliorer notre compétence sociale. Par ailleurs, pour atteindre cet objectif, nous devrons également être qualifié-e-s dans d’autres domaines qui nous aideront à obtenir des relations satisfaisantes et de qualité avec les autres.

Un exemple de cela est d’avoir un comportement pro-social et la volonté de coopérer. En d’autres termes, être capable de réaliser des actes au bénéfice des autres, ce alors même qu’iels ne nous ont rien demandé. Cela ne signifie pas que nous cessons de nous soucier des problèmes qui nous concernent et que nous le faisons de manière radicale, mais de trouver un équilibre entre les deux intérêts de sorte que, au final, toute action ait un impact positif sur nous comme sur les personnes que nous aimons.

D’autre part, il est important de pouvoir prévenir et résoudre des problèmes. Savoir identifier, anticiper et faire face efficacement aux conflits nous aidera à trouver la solution qui satisfera au mieux toutes les parties de manière pacifiste et juste. Travaillez toutes ces capacités et améliorez votre compétence sociale !

Images fournies par Priscilla du Preez, Bryan Apen et Phil Coffman.

A découvrir aussi