10 idées pour améliorer la communication avec votre partenaire

· 2 décembre 2015

La communication est l’un des éléments clés au sein d’un couple. Selon la manière dont elle fonctionne, elle permet de prédire le degré de satisfaction ressenti par chacun des membres du couple dans leur relation.

Ainsi, une bonne communication est la garantie d’une relation épanouie, alors qu’une mauvaise communication assure un échec quasi systématique de la relation.

En outre, le contenu de la communication est tout aussi important que la manière dont ce message est transmis, et le contexte dans lequel il est transmis. 

Ce n’est pas la même chose de dire à quelqu’un qu’il ou elle est bête en criant et en s’énervant, que de le dire avec un regard séducteur dans un murmure sensuel.

Pour améliorer la communication avec votre partenaire, suivez ces conseils: 

1.- Ne spéculez pas. Demandez à votre partenaire lorsque vous ne comprenez pas ce qu’il veut vous dire.

2.- N’interprétez pas. Notre langue n’a pas besoin d’être interprétée. Les interprétations sont subjectives, et teintes du sens que vous leur donnez.

Lorsque vous interprétez les paroles de votre conjoint, vous le faites probablement en vous basant sur des croyances et des émotions qui vous sont propres.

3.- N’en demandez pas trop. N’oubliez pas que chaque personne est unique, et que nous avons tous notre libre arbitre.

4.- Ne vous projetez pas. Ne projetez pas vos rêves ou vos espérances sur l’autre, car ce ne sont pas les siennes.

5.- Faites une pause. Si vous êtes en colère, prenez le temps de vous calmer. Demandez-vous : comment puis-je savoir si ce que je pense s’appuie sur des faits réels ?

6.- N’essayez pas de lire dans ses pensées. Personne ne peut lire dans l’esprit de l’autre. Même si vous connaissez votre partenaire depuis longtemps, cela ne vous confère pas le pouvoir de lire dans les pensées et de connaître ses émotions.

N’oubliez jamais d’écouter l’autre et d’éloigner la tentation de vouloir tout interpréter dans le sens que vous espérez ou qui vous arrange.

7.- Souvenez-vous que l’objectif de la communication est d’ouvrir un canal qui nous permettra de transmettre à l’autre personne nos émotions, nos sensations et nos pensées.

Pour cela, il est nécessaire de savoir écouter attentivement, c’est-à-dire que nous devons nous intéresser véritablement à ce que l’autre nous dit, et poser des questions au moment opportun, sans jamais juger. 

8.- Soyez empathique. Cela veut se dire mettre à la place de l’autre, pour pouvoir agir de manière appropriée. Toutefois, cela ne veut pas dire penser pour l’autre.

Comment aimeriez-vous que votre partenaire vous traite ? Traitez-le (la) de la même façon.

9.- Reconnaître ses torts. Les idées non fondées représentent le chemin qui débouche sur un trouble psychiatrique, qui dérive en paranoïa, et parfois même en psychose.

Le fait de soupçonner, sans preuve, que tout le monde parle de vous et que tout le monde veut vous faire du mal, est le signe qu’il faut chercher une aide professionnelle. Ça ne sert à rien de s’accrocher à son égo pour tenter de toujours avoir raison.

10.- Éloigner le catastrophisme. C’est toujours s’attendre au pire. C’est l’une des meilleures façons de fermer maladroitement le canal de communication.

Finalement, il nous reste le dernier ingrédient, mais pas le moindre, qui est l’intention. 

Lorsque vous vous adressez à votre partenaire, faites-le avec l’intention de construire et avec le désir que l’autre se sente bien quand vous aurez fini de parler, car vous ressentirez également la même chose, comme si vous étiez un miroir.

Image avec l’aimable autorisation de gpointstudio