Accumuler de la jeunesse est un art

22 octobre 2015 dans Emotions 0 Partagés

Vieillit avec moi! Le meilleur est à venir.

Robert Browing


Vous, qui commencez à avoir des cheveux blancs. Vous, oui vous, qui voyez des rides aux endroits les plus inimaginables de votre visage. Vous, qui voyez comment votre corps vous demande une trêve chaque matin.

Vous qui accumulez savoirs et expériences, vous que le vent de la vie ne fait pas tomber, vous qui savez que grandir est inévitable, vous ne perdriez pour rien au monde un instant de votre vie.

Vous devez savoir que l’on découvre que l’on est vieux lorsque nous le sommes déjà et quand le retour en arrière est impossible.

Je suis votre Passé et je ne peux rien vous apporter de plus qu’être toujours à vos côtés. J’ai besoin de vous pour exister et vous avez aussi besoin de moi.

Je suis le jardin où vous avez semé des graines qui perdureront. Si je vous fais peur, ne vous inquiétez pas, je ne vais pas revenir. Si je vous rends heureux, vous m’aimerez toujours car j’ai transformé votre présent en quelque chose de mieux.

Cependant, il est possible que vous deveniez triste lorsque je vous parle, mais je ne suis pas coupable et il est inutile de pleurer. J’ai essayé de faire du mieux que je pouvais, mais vous comprendrez qu’à ce niveau, je fais partie de votre vie et de ce que vous êtes aujourd’hui.

Je suis de vieilles guerres qui ne reviendront pas et je ne fais que m’accumuler. Rappelez-vous que vous êtes en train de me construire à chaque seconde et que je peux vous être utile pour être heureux lorsque je vous parle.

Pour cela, c’est le présent qui vous aide. Chaque seconde qui passe, je deviens plus grand. De plus, quand le Présent et le Futur s’en vont quelque part, moi j’y suis déjà allé et revenu de nombreuses fois.

Ma passion est de donner de la chaleur à votre jeunesse, en racontant au Futur ce que fait le Présent.

Je suis fugace et je m’appelle le Présent. Je ne sais pas quoi vous dire, car toutes mes idées et mes actes s’en vont dans le passé pour aider le Futur à grandir.

Je peux vous écouter, danser avec vous et jouer de la musique avec ma guitare mais vous ne m’écoutez pas car vous êtes en train de profiter.

Je dois vous dire que personne ne va m’aider si vous ne le faites pas vous-même. Je suis votre élixir et j’aime accumuler votre jeunesse pour que le Passé et le Futur s’amusent.

Je fleuris le jardin que vous avez semé dans le Passé, et le Présent m’appelle Futur. Je suis un grand admirateur des histoires que me raconte le Passé sur le Présent. Je suis une source d’énergie inépuisable pour le Présent.

Je n’ai jamais parlé avec lui mais on m’a dit qu’il était toujours en train de penser à moi et au Passé. Il est temps qu’il s’occupe de lui !

Le Présent est très important pour nous, et il faut donc le protéger et prendre soin de lui pour qu’il ne cesse de nous raconter de belles histoires à chaque instant.

Nous vous admirons tous les trois parce que nous avons appris grâce à vous que vivre ce n’est pas seulement voir le temps passer, et que les aventures les plus merveilleuses sont celles qui nous remplissent de rêves et qui nous font accumuler des expériences.

Nous avons également compris que le plus important, ce ne sont pas les mots, mais bien la manière dont on les dit, que la tolérance est la meilleure religion, que la vie n’a pas de brouillon et qu’il vaut mieux penser les choses avant de les écrire.

Nous savons que fuir nos problèmes est une course que nous ne gagnerons jamais. C’est pour cela que nous vous apprécions, parce que vous affrontez les choses et vous nous soutenez.

De toute façon, nous sommes venus vous rappeler quelque chose que l’on ne peut pas oublier : Il vaut mieux regretter ce que vous faites plutôt que ce que vous n’avez pas fait, parce que la lâcheté nous fait vieillir beaucoup plus que le temps.

Image : Courtoisie de Natalia maroz

A découvrir aussi