7 symptômes de dépression que vous n’auriez jamais imaginés

· 12 novembre 2018
La dépression présente certains symptômes qu'il n'est pas toujours facile de repérer.

L’esprit de chaque être humain a une complexité énorme. Il n’y a pas de schéma qui fixe son fonctionnement. Lorsque l’on parle par exemple des symptômes de dépression, ils ne rentrent pas tous dans une liste typique. Il y a des attitudes, des états et des comportements qui n’ont apparemment rien à voir avec ce problème mais qui, dans le fond, sont bien liés à la dépression.

Car la dépression se manifeste de différentes façons; elle a des intensités distinctes et des dynamiques diverses. Une personne qui pleure n’est pas forcément déprimée; quelqu’un qui sourit fréquemment n’est pas automatiquement heureux. Ce n’est donc pas un état évident.

« La dépression est une prison: vous y êtes à la fois le prisonnier et le gardien. »

-Dorthy Rowe-

Certains symptômes de dépression passent inaperçus. Mais cela ne veut pas dire que celui/celle qui les présente est déprimé-e. Ce sont seulement des indices qui suggèrent l’existence de ce problème. Ils doivent quand même être évalués dans leur ensemble et dans un contexte adéquat. En voici sept.

1. Problèmes physiques qui ne sont pas liés à une maladie

Nous parlons ici de douleurs musculaires qui apparaissent soudainement sans raison particulière, de migraines, d’indigestions fréquentes, de vertiges subits et de dérangements de ce type. Vous allez consulter un médecin et il ne trouve rien d’anormal dans votre corps. Mais ces problèmes ne disparaissent pas.

les douleurs font partie des symptômes de dépression

Il est aussi possible qu’aucun problème physique n’apparaisse mais que vous soupçonniez que quelque chose va mal au niveau de votre santé. Vous avez un aphte dans la bouche et vous vous dites que ce peut être une leucémie. Ou vous avez le cœur qui bat très fort et vous pensez que ce peut être le début d’un problème cardiaque.

2. Le fait d’annuler ou reporter les rendez-vous avec les autres

Vous regardez subitement en arrière et vous vous rendez compte que vous remettez toujours à plus tard toute sorte d’activités sociales. Vous vous sentez peut-être occupé-e ou n’avez tout simplement pas envie de sortir.

Ce qui est sûr, c’est que vos sorties avec les gens se réduisent sans que vous l’ayez particulièrement souhaité. Vous n’avez pas l’impression de vous isoler des autres, vous êtes juste trop fatigué-e pour sortir et/ou d’autres choses captent votre attention.

3. Des mouvements plus lents

C’est l’un des symptômes de dépression qui passent inaperçu. Le cerveau d’une personne déprimée fonctionne différemment de celui d’une personne sereine ou heureuse. Cela finit par avoir une influence sur la motricité et les mouvements deviennent plus lents.

La personne a parfois l’impression d’avancer au ralenti. Elle met plus de temps à réagir aux stimulus externes. Si vous lui parlez, elle restera figée, comme si elle était en train de penser à ce que vous lui avez dit.

4. Des crises de dermatite atopique

La science n’a encore pas établi clairement le lien entre la dermatite atopique et la dépression. Cependant, une étude réalisée à l’Université du Wisconsin (Etats-Unis) a établi que ce problème se présente habituellement chez les personnes déprimées.

La dermatite atopique se caractérise par l’apparition d’eczéma sur la peau. On ne sait pas encore exactement ce qui cause ce problème. Malgré tout, on l’associe fréquemment à l’état mental des personnes.

5. Trop de temps passé devant la télévision, l’un des symptômes de la dépression

Trop regarder la télévision, passer trop de temps sur l’ordinateur ou sur son téléphone portable peuvent être des symptômes de dépression. Vous finissez par avoir une relation constante et plus ou moins obsessionnelle avec un écran. Et il s’agit d’une façon de vous isoler.

passer trop de temps devant la télévision fait partie des symptômes de dépression

Les personnes qui regardent trop la télévision veulent surtout « ne pas penser ». Elles cherchent à se distraire ou à s’éloigner de leur réalité. Lorsque nous passons trop de temps face à un écran, nous pouvons énormément nous renfermer et ne pas nous connecter à ce qu’il y a autour de nous.

6. Aucun désir sexuel

Lorsque le désir sexuel disparaît et lorsque ce fait se prolonge dans le temps, il est possible qu’il y ait une dépression derrière. Cette donnée, malgré tout, doit être évaluée avec soin. Une chose n’implique pas forcément l’autre.

Le facteur à prendre en compte est le niveau normal, ou habituel, du désir sexuel. S’il descend en-dessous de cette limite et se maintient ainsi, quelque chose est en train de se passer.

7. Des erreurs fréquentes

Lorsqu’une dépression est là, l’esprit travaille plus lentement. Il est aussi habituel de retrouver des difficultés de concentration et de planification d’idées ou d’activités. Les personnes déprimées ont souvent tendance à faire des petites erreurs au quotidien.

Ces erreurs sont liées à des oublis, à des confusions par rapport à des histoires simples, à des distractions et à une difficulté à apprendre, entre autres. C’est comme si cette personne n’était pas vraiment là dans l’ici et maintenant.

Tous ces symptômes de dépression ne sont généralement pas très visibles chez ceux qui en souffrent, même pour des proches. S’ils apparaissent, surtout lorsqu’ils sont multiples et simultanés, il est peut-être temps de faire une pause et d’être attentif à ce qui se passe.