7 questions qui peuvent vous changer la vie

3 février 2017 dans Emotions 463 Partagés

Parfois, on ne trouve pas les réponses à nos questions, tout simplement parce qu’on ne sait pas comment formuler nos questions. On se lance à l’aventure, on se pose de grandes questions sur des sujets généraux et profonds, mais au bout du compte, cela ne nous mène nulle part. Par exemple, rien de mieux que de se demander « Quel est le sens de ma vie ? » pour nous perdre encore plus.

Les grandes questions conduisent à de grandes réponses. Or, il y a une différences entre les « grandes questions » et les « questions imprécises ». Il est plus difficile de répondre aux dernières, car elles impliquent trop de variables en même temps et qu’elles manquent de limites qui nous cadrent.


« Parfois, on peut passer des années sans vivre pleinement, et soudainement, toute notre vie se concentre en un instant. »

– Oscar Wilde –


C’est pourquoi le fait de réussir à formuler correctement la question constitue déjà une manière d’anticiper la réponse. Dans la suite de cet article, nous vous présentons 7 questions qui pourront vous permettre d’évaluer la façon dont vous vivez et dont vous définissez si vous allez au bon rythme, ou s’il est temps de faire demi-tour pour aller dans la direction dans laquelle vous voulez aller. Il ne s’agit pas d’un examen, alors prenez votre temps pour répondre à ces questions.

1. Que changeriez-vous dans votre vie si on vous disait que vous alliez mourir dans 10 ans ? Une grande question !

Les expériences autour de la mort changent la vie de nombreuses personnes. Ce n’est pas gratuit. Généralement, on vit comme si nous étions éternel-le-s. On efface complètement de notre esprit l’idée de la mort, même si c’est pourtant la seule chose totalement certaine de notre avenir.

mujer-con-tres-ojos-pregunta

Lorsqu’on se rappelle du fait que tout se terminera un jour, émergent avec une plus grande netteté les choses qui sont vraiment importantes pour nous. C’est pourquoi si vous osez répondre à cette question avec une sincérité totale, vous pourrez tracer une nouvelle hiérarchie de priorités qui vous rendra plus heureux-se.

2. Quel conseil donneriez-vous à un nouveau-né ?

Réfléchissez bien à cette question avant d’y répondre. Dans cette réponse se condenseront toute une série de choses que vous avez apprises depuis le jour où votre coeur a commencé à battre. Il s’agira donc comme d’une conclusion de vos expériences et de tout ce que vous aurez réussi à atteindre au fil de votre vie jusqu’à aujourd’hui.

Après avoir établi votre « capsule de sagesse », vous devez adopter un comportement cohérent par rapport à ce conseil que vous donneriez à un nouveau-né imaginaire. Suivez-vous ce conseil dans votre vie de tous les jours, ou bien devriez-vous commencer à le faire ?

3. Sans tenir compte du temps qui passe, quel âge diriez-vous que vous avez à ce moment précis de votre vie ?

L’âge est un question très relative, même si on essaie toujours de nous mettre dans une case à chaque fois que l’on dit quel âge on a. Stricto sensu, depuis le jour de notre naissance, il y a un-e enfant, un-e adolescent-e, un-e adulte et une personne âgée qui sommeillent simultanément en nous.

Cependant, souvent, une des ces personnes prend le pas sur les autres selon la période de notre vie. C’est pourquoi il s’agit là d’une bonne question : Quel âge avez-vous réellement ? Quelles sont les émotions et ressentis qui en découlent ?

hombre-con-llave

4. Quelle a été la plus grande erreur que vous ayez commise dans votre vie, et comment y avez-vous remédié ?

La posture que l’on adopte face à l’erreur est un des éléments les plus révélateurs de la personne que nous sommes, ainsi que de la façon que l’on a de gérer notre vie. Aussi bien l’erreur que les choses que l’on met en marche pour y remédier apportent des clés importantes pouvant permettre de mieux vous comprendre.

Du côté de l’erreur, le fait de déterminer laquelle a été la plus grande votre vie vous permettra sûrement de trouver des pistes autour de vos principales faiblesses. Du côté de la solution, cela vous permettra de visualiser la dynamique à laquelle vous avez généralement recours pour affronter les difficultés auxquelles vous vous voyez confronté-e.

5. Qu’aimeriez-vous faire, mais que vous ne faites pas car vous sentez que vous pourriez être jugé-e si vous le faisiez ?

Le regard et l’opinion des autres peuvent grandement nous conditionner dans nos agissements. Parfois, cela indique tout simplement que l’on a atteint un niveau d’adaptation sain avec l’entourage au sein duquel nous vivons et évoluons.

Or, d’autres fois, derrière ce conditionnement se cache une grande peur d’être jugé-e. Dans ces cas-là, nous n’agissons pas par respect pour quelque chose en quoi on croit sincèrement, mais par peur du qu’en dira-t-on. La réponse à cette question vous rapproche de vos sentiments réprimés.

mujer-herida-flecha

6. Quelles sont les 5 choses que vous avez fait cette année et dont vous vous souviendrez toute votre vie ?

Grâce à cette question, vous pourrez évaluer si aujourd’hui, vous vivez en fonction d’objectifs importants que vous vous êtes fixé-e ou si au contraire vous vous êtes perdu-e dans une routine insignifiante. Les objectifs importants ne sont pas ceux qui impliquent des projets énormes, mais ceux qui touchent à des aspects essentiels de votre vie.

Si vous pouvez lister ces objectifs facilement, sûrement vivez-vous d’une manière intense. Or, si au contraire vous avez du mal à déterminer ces 5 faits, peut-être est-il temps pour vous de revoir la façon dont vous agissez ; il est possible que vous vous soyez un peu oublié-e vous-même.

7. Quel travail seriez-vous heureux de faire ? Si ce n’est pas celui que faites actuellement, pourquoi ?

Tout le monde devrait avoir comme but de travailler dans ce qu’iel aime. Le travail est un des piliers non seulement de notre survie, mais aussi de notre santé mentale ; c’est la raison pour laquelle notre bien-être dépend aussi de notre vie professionnelle.

Peut-être est-il temps de vous demander si ce que vous faites correspond réellement à ce que vous aimez. Travaillez-vous dans un domaine qui vous plaît vraiment ? Etes-vous à mi-chemin de pouvoir travailler dans ce que vous aimez ? Ou tout simplement, vous êtes-vous résigné-e à faire un travail que vous n’aimez pas ?

mujer-con-conejo-fantasia

Images de Christian Schloe

A découvrir aussi