7 manières d’être heureux selon la science

9 juin 2018 dans Emotions 0 Partagés
ampoule de couleurs

Être heureux, selon la science, signifie maintenir un équilibre qui permette au cerveau de travailler agilement et de rester en bonne santé. En principe, nous devrions tous réussir à faire cela car nous protéger et préserver notre santé est une chose naturelle.

Or, et il s’agit d’un fait contradictoire, beaucoup de personnes vivent comme si elles étaient leurs propres ennemies. Elles se font du mal, physiquement et émotionnellement, consciemment ou inconsciemment. Il leur est donc difficile de se sentir heureuses ou de ressentir du bien-être.

Nous n’avons pas besoin de grandes choses pour être heureux. Le bonheur vient de notre attitude et de notre style de vie, pas de ce que nous avons ou sommes capables d’avoir. Voici donc sept manières d’être heureux selon la science.

« Il n’est point de devoir que nous sous-estimons autant que le devoir d’être heureux. »

-Robert Louis Stevenson-

1. Être occupé, sans hâte

Le travail n’est pas seulement un moyen d’obtenir de l’argent ou des ressources. Travailler est une façon de développer nos habiletés et potentialités pour évoluer en tant qu’êtres humains.

Le plus sain est de travailler dans un domaine qui nous plaît. Et de le faire sans nous dépêcher. Nous devons organiser notre temps afin que le travail et le repos s’équilibrent. Différentes études ont montré que travailler sans hâte nous permet d’être plus concentrés et productifs.

être occupé être une manière d'être heureux

2. Dormir suffisamment

Être heureux, selon la science, dépend aussi de la quantité et de la qualité de notre sommeil. Contrairement à ce que les gens pensent, on ne dort pas pour se reposer. Au cours du sommeil, le cerveau est plus actif que jamais.

Les souvenirs désagréables de la journée sont traités à travers l’amygdale. Les souvenirs positifs, à travers l’hippocampe. Quand on ne dort pas, l’hippocampe est très affecté alors que l’amygdale ne l’est presque pas. C’est pour cela que le manque de sommeil nous fait voir les choses plus négativement.

3. Faire du sport est une façon d’être heureux selon la science

Une expérience a été menée sur ce sujet, avec des personnes qui souffraient de dépression. Celles-ci ont été divisées en trois groupes. Des médicaments ont été prescrits au premier groupe. Au deuxième groupe, on a recommandé la pratique d’un sport. Et, enfin, on a proposé au troisième groupe une combinaison de médicaments et de sport.

Un mois plus tard, l’état de toutes ces personnes s’était amélioré. Cependant, au bout de trois mois, on a relevé une différence significative. 38% des personnes du premier groupe présentaient à nouveau des symptômes de dépression contre 31% dans le second groupe. Dans le dernier groupe, ce taux descendait à 9%. Être heureux, selon la science, dépend donc aussi du sport.

faire du sport est une manière d'être heureux

4. Avoir cinq relations significatives

Les êtres humains sont essentiellement sociables. Même si les conditions de la civilisation nous poussent à adopter des comportements individualistes. Dans le fond, nous avons tous besoin des autres. De leur reconnaissance, de leur compagnie, de leur affection.

Une étude a révélé que les personnes qui avaient au moins cinq relations significatives dans leur vie avaient deux fois plus tendance à dire qu’elles se sentaient très heureuses. Par relation significative, on entend une relation dans laquelle vous pouvez avoir confiance en l’autre personne, être vous-même et parler sans crainte ou honte.

5. Sortir de chez soi

Il est bon de se garder du temps pour soi à la maison, mais rester enfermé n’est pas une bonne option. On sait maintenant qu’une marche de 20 minutes par jour au grand air exerce une influence très positive sur notre humeur.

L’Université de Sussex, au Royaume-Uni, a réalisé une étude sur ce sujet. Les chercheurs en ont conclu que les gens se sentaient particulièrement heureux dans des lieux chauds, en marchant au bord de la mer. Ce même effet se produit dans les environnements ruraux, mais pas dans les environnements urbains.

être heureux

6. Se réserver du temps pour s’amuser

Le psychologue Dan Gilbert a étudié la relation entre le temps réservé pour les loisirs et le bonheur. Selon lui, les personnes ne profitent pas seulement des activités : elles apprécient aussi le fait de les planifier.

Cela concerne plus particulièrement la planification de dîners, de fêtes et de voyages. Les gens se sentent heureux de le faire. Ce sentiment de satisfaction se prolonge même parfois pendant plusieurs semaines. Il a également été prouvé que les personnes se sentent plus heureuses lorsqu’elles dépensent leur argent pour des expériences et pas pour des objets.

7. Méditer et être reconnaissant

Une célèbre expérience sur la méditation a été réalisée à l’Hôpital Général du Massachusetts. Le cerveau des patients a été scanné avant et après qu’ils aient pratiqué des exercices de méditation et d’attention pleine. On a ainsi pu voir qu’après la méditation, les zones associées au stress affichaient une activité minime.

méditer est une manière d'être heureux

Par ailleurs, le Journal of Happiness Studies a publié une étude sur la gratitude. Au cours d’une expérience, on a demandé à 219 personnes d’écrire des lettres de remerciement pendant trois semaines. Les symptômes ont été comparés avant et après l’exercice. On a pu vérifier que les symptômes de dépression disparaissaient après cette activité toute simple.

Ce ne sont que quelques-uns des chemins qui existent pour être heureux. La science ratifie donc que c’est notre façon de vivre et de penser qui nous mène au bonheur. Les choses externes ne comptent que peu (ou pas du tout).

A découvrir aussi