7 façons d’identifier un expert de la manipulation

26, août 2016 dans Psychologie 335 Partagés

La manipulation est de plus en plus courante dans le monde actuel. On est manipulé par le pouvoir, on est manipulé par les médias et bien entendu, on est manipulé dans nos relations interpersonnelles.

En effet, on rencontre assez fréquemment de véritables maîtres de la manipulation dans notre environnement quotidien.

La manipulation est une forme de chantage émotionnel. On met en marche un comportement pour pousser l’autre à penser, à ressentir ou à agir, sans s’en rendre compte, de la manière dont le manipulateur veut qu’il le fasse.

Et voilà justement le grand problème de la manipulation : il s’agit d’un comportement caché qui n’est pas toujours détectable pour celui qui en est victime. C’est pourquoi beaucoup mordent à l’hameçon et finissent par laisser les manipulateurs arriver à leurs fins.

C’est pour cela qu’il est très important d’apprendre à identifier les tactiques que les manipulateurs utilisent. Nous vous proposons ci-dessous 7 façons d’identifier un expert de la manipulation.

Ils vous font culpabiliser et vous ne savez pas pourquoi

IMAGE 2

Un expert de la manipulation a constamment recours à la victimisation. Il est très probable que les manipulateurs aient un “traumatisme de type passe-partout”, c’est-à-dire un épisode difficile dans leur vie qu’ils sortent tout le temps comme une justification pour tout ce qu’ils font mal.

L’“enfance difficile”, les “enfants ingrats”, la “malchance” et d’autres formules du style sont leurs préférées. On découvre qu’ils exhibent avec une certaine fierté ces cicatrices émotionnelles et qu’ils finissent même par s’en vanter.

Si, par exemple, vous leur reprochez leur manque de considération, ils vous répondent en vous disant quelque chose du genre : “Tu te mets en colère parce que je ne suis pas pointilleux, mais moi, mon père m’a abandonné quand j’avais trois ans.” Voilà comment ils vous désarment.

Qui peut se montrer insensible au point de faire des reproches à quelqu’un qui a dû vivre avec un tel traumatisme ? C’est comme ça qu’ils raisonnent et qu’ils en jouent.

Ils vous menacent subtilement

La menace indirecte est une des tactiques auxquels les manipulateurs ont le plus fréquemment recours. Elle a été utilisée et elle est toujours observable chez les grands leaders jusqu’aux petits tyrans domestiques.

Cette tactique consiste à prévoir le pire dénouement possible que l’un de vos comportements peut entraîner.

“Si tu continues à manger comme ça, dans moins de 6 mois, tu ressembleras à une baleine.” Ils ne veulent pas que vous mangiez et ils n’ont probablement aucun argument médical pour vous certifier ce qu’ils sont en train de dire, mais ils veulent juste que vous n’agissiez pas comme ça.

Peut-être que cela les dérange de voir combien vous êtes heureux de manger une délicieuse glace, ou peut-être qu’ils croient que vous dépensez trop d’argent commun en nourriture.

Cependant, ils ne vous les disent pas ouvertement, et ils se limitent à vous prédire une conséquence désagréable.

Ils minimisent ce que vous faites à travers de sarcasmes

IMAGE 3

S’il y a bien une chose que les manipulateurs détestent, c’est la communication directe. En général, ils ont recours au sarcasme pour vous ridiculiser ou minimiser la valeur de vos pensées, de vos sentiments ou de vos actions.

Le manipulateur veut que les autres se sentent inférieurs et n’aient pas confiance en eux.

Voici un exemple : ils vous envoient un message apparemment gentil, mais qui renferme un contenu assez agressif : “Peut-être que si tu lisais un peu plus, tu serais plus sélectif dans tes amis.” Quand on traduit, cela signifie : “Tu es une personne inculte, c’est pour ça que tes amis sont de pauvres bougres.”

La victime du manipulateur en vient parfois à croire que ce type de remarques est une façon d’aider les gens à s’améliorer.

Quand quelqu’un veut aider une autre personne, il emploie une communication directe et sincère. Et de plus, il ne la méprise pas, mais lui donne un conseil concret.

Ce sont presque toujours des charmeurs

Les manipulateurs typiques savent qu’“on caresse toujours un chien dans le sens du poil.” Normalement, ils commencent leur ruse en se montrant agréables et charmants.

Ils vous font plein de compliments et vous donnent l’impression d’avoir des goûts exquis, une conversation passionnante et une grande “sensibilité” face à vos attentes.

Il s’agit d’un premier acte. Dans le deuxième acte, les choses commencent à changer. Quand ils vous ont convaincu d’être de gentilles personnes, ils en viennent à vous manipuler par une démonstration de charme infinie.

Ils ont lancé sur vous une espèce de filet de séduction et vous n’arrivez pas à vous en libérer et à les évaluer objectivement.

Vous allez voir ce qu’ils font d’un bon œil et même si les doutes vous assaillent de temps en temps, cette personne trouvera toujours le moyen de vous rappeler que “l’on ne peut pas avoir une mauvaise opinion de quelqu’un qui est vraiment fantastique”.

Ils s’autoproclament juges de votre vie

Sans savoir comment, le manipulateur devient tout à coup une espèce de “guide spirituel” de votre vie. Ils sont extrêmement habiles quand ils disent aux gens comment ils doivent vivre, bien qu’eux-mêmes ne mettent pas en pratique tout ce qu’ils préconisent.

Ils vous donnent des conseils ou ils vous sortent de grandes maximes philosophiques. Ils vous montrent ce que vous devez faire, pas à pas.

Si cela ne donne pas de résultat, ils vous culpabilisent. Ils vous ont dit ce que vous deviez faire, donc c’est vous qui n’avez pas suivi à la lettre les indications qu’ils vous ont généreusement offertes.

Un bon ami, un bon conseiller ne vous dit pas ce que vous devez faire. Il vous aide plutôt à le découvrir vous-même, parce que tout le monde est différent, et une réponse qui sera appropriée pour une personne ne le sera peut-être pas pour une deuxième personne. Ceux qui vous aiment veulent que vous soyez libres, pas dépendants.

Ils sont doués pour parler, mais aussi pour changer de sujet

Les experts de la manipulation sont souvent aussi des experts dans l’art de la parole. Ils ont recours à des discours fluides et fleuris. Ils ont toujours un argument inattendu et malin à disposition, même s’il est basé sur un mensonge.

S’ils vous ridiculisent, en vous disant par exemple : “Avec cette robe, tu as l’air d’un pingouin” et vous vous fâchez, ils ajouteront tout de suite : “Désolé, je ne croyais pas que tu prenais si mal les blagues”.

Ils gagnent tout le temps, quoi qu’il arrive. Ce sont des magiciens dans l’art de faire les imbéciles.

Si vous leur faites remarquer, ils ne vous répondront probablement pas. Ils dévieront la conversation sur d’autres sujets et, sans que vous vous en rendiez compte, ils parleront de choses qui n’ont rien à voir avec ce que vous leur aurez demandé au départ.

Ils retournent facilement une situation en leur faveur

IMAGE 4

Ils savent retourner des situations en leur faveur : c’est-à-dire que s’ils cassent une vitre, c’est vous qui finirez par payer les réparations et par vous excuser. 

Un autre exemple très classique de ce type de comportement est le mari qui vient d’être pris sur le fait par sa femme après avoir commis une infidélité.

Quand la femme lui montre la note du motel qu’elle vient de trouver dans une de ses poches, il se met en colère et lui reproche de le surveiller et de fouiller dans ses objets personnels. Il se lance alors dans un laïus sur l’importance de la confiance dans une relation et sur le respect de l’espace de chacun.

Au final, la femme se sent tellement mal qu’elle lui demande pardon de vouloir autant le contrôler, et le sujet de l’infidélité finit par apparaître comme un malentendu qui n’aurait jamais dû être évoqué.

A découvrir aussi