7 conseils pour faire face aux périodes difficiles

27 février 2017 dans Emotions 1472 Partagés

Les conseils utiles sont un cadeau précieux, et ils le sont d’autant plus lorsque l’on traverse une période difficile. Qui n’est jamais passé par un de ces épisodes où l’issue est tellement cachée qu’elle ne semble ne même pas exister ? Dans de telles situations, on finit inévitablement par se laisser envahir par un pessimisme de plus en plus présent. Et c’est dans ces moments-là qu’un bon conseil peut faire la différence.


“Tout difficulté élucidée deviendra plus tard un fantasme qui perturbera notre repos.”

– Frédéric Chopin –


Aussi intelligent-e et malin-e puissiez-vous être, il y aura toujours un moment sur le chemin de votre vie où vous ne saurez pas où aller, par où passer. Afin de vous permettre de trouver un peu de lumière dans ces moments obscurs, nous vous donnons, dans la suite de cet article, 7 conseils qui vous aideront.

1. Dans les moments difficiles, acceptez et ne résistez pas

Généralement, on pense que si les choses ne se passent pas comme on le souhaite, c’est parce que tout va mal. Il est difficile pour nous d’accepter la réalité telle qu’elle est et de la concilier avec nos attentes ; finalement, cela n’occasionne en nous que de la souffrance.

hombre-barco-cabeza-afrontando-tiempos-dificiles

Les périodes difficiles arrivent car il est nécessaire qu’il en soit ainsi. Et ce n’est pas en essayant d’y échapper que l’on s’en sort, mais bien au contraire en les acceptant. De plus, dans ces moments-là arrivent aussi de nouvelles leçons à tirer ; tout autant d’occasions immémoriales d’évoluer et de grandir. Plus vous résisterez à accepter les difficultés, plus vous aurez de mal à y trouver une solution.

2. Ne vous sentez pas, ni ne vous comportez comme une victime

La tentation de se victimiser est toujours là, dans un coin. C’est une attitude très humaine, mais en même temps très nocive. A quoi cela peut-il bien vous servir de vous plaindre de vous-même si finalement la seule chose que vous faites, c’est repousser le moment où vous essaierez d’assumer de nouveau la responsabilité de ce qui arrive dans votre vie ?

Dans tout ce qui nous arrive, nous avons un quota de responsabilité. Aucun problème ne tombe du ciel, car il y a toujours quelque chose que l’on a fait, ou laissé faire, qui a mené à cette situation. Se victimiser, c’est une façon de favoriser la vulnérabilité, de persister dans le message que l’on ne peut rien faire pour que le négatif ne se produise plus.

3. Cherchez en vous

Quand on a plein de problèmes, généralement, on cherche des explications et des solutions dehors. On essaie d’agir sur l’externe, avec l’illusion ou l’intention de le changer et ainsi nous débarrasser de nos difficultés. Cependant, cette attitude est peu productive, principalement car la réalité est composée de beaucoup de forces qui échappent à notre contrôle.

Dans les périodes difficiles, on doit, principalement, regarder en nous. C’est nous qui devons changer, puisque cela se reflétera, tôt ou tard, dans un changement des circonstances extérieures.

4. Soyez reconnaissant-e envers l’univers et la vie

C’est un élément essentiel et merveilleux pour surmonter tout moment de tristesse ou d’abattement. Vous n’avez qu’à fermer les yeux, respirer profondément et dire “Merci”. Ayez confiance en la profonde sagesse de la vie. Si vous passez par une période difficile, c’est parce que vous en avez besoin.

mujer-con-buho

Ce petit rituel a des effets presque magiques. Seulement en remerciant à voix haute, vous vous situez immédiatement dans un état émotionnel différent. Peu importe si au départ cette gratitude ne vient pas du coeur ; vous verrez que, avec le temps, ce “Merci” se remplira de contenu et de sens.

5. Souvenez-vous que tout change

Souvenez-vous de ces mots sages qui peuvent s’appliquer à toute situation : “Cela aussi arrivera”. Tout dans l’univers est dynamique et en changement constant. Quand on passe par une situation difficile, ou très heureuse, on imagine toujours que cela durera pour toujours. Mais il n’en est pas ainsi.

Parfois, vous avez simplement à attendre un peu et à laisser les choses se calmer par elles-mêmes. En pensant en parallèle et en vous consacrant à d’autres activités, commenceront à émerger les solutions et les réponses. D’autres fois, vous devez agir et ensuite laisser vos actes récolter leurs propres fruits. Ayez confiance.

6. Trouvez un nouveau point de vue

Face à une difficulté, vous pouvez adopter différents points de vue. Vous pouvez la voir comme une catastrophe, uniquement comparable à un tsunami. Vous pouvez la considérer comme un obstacle qu’il faut éviter, comme une barrière que vous devez casser ou comme une preuve du point auquel la vie est dure.

chica-con-pajaros

Mais vous pouvez aussi choisir de voir dans cette difficulté un défi à votre développement, une opportunité d’en apprendre davantage sur vous-même ou de développer votre patience. Vous êtes l’artisan-e de vos propres pensées et de votre façon de voir le monde. La manière dont vous voulez vous situer face à un ou des problèmes(s) ne dépend que de vous.

7. Acceptez que tout est possible

Lorsque vous passez par une période difficile, le pessimisme semble omniprésent. Vous en arrivez même à penser que maintenir vif un espoir peut être la source de nouvelles tromperies. Il est important que vous pensiez à la différence qu’il y a entre espérer le meilleur et créer une illusion ; espérer le meilleur, c’est ce qui vous mène à vous ouvrir à la possibilité que peuvent arriver des événements en votre faveur, alors que créer une illusion, c’est alimenter un fantasme obsessionnel et ne reposant pas sur des fondements solides.

N’oubliez jamais que tous les jours, des miracles se produisent, et que vous êtes un être humain capable de surmonter tout type d’adversités. Vous aussi, vous portez en vous la possibilité de créer l’inattendu. Parfois, ce sont ces grandes difficultés de la vie qui nous mènent à nous élever au-delà de nous-mêmes et qui nous montrent que l’on peut continuer à grandir à tout âge.

A découvrir aussi