7 bonnes raisons de pratiquer le Tai-Chi

· 16 août 2017

Au cours de ces dernières années, le Tai-Chi a gagné une grande popularité dans le monde entier. Ce qui le rend spécial, c’est le fait qu’il s’agisse d’un art du combat qui base davantage son succès sur l’équilibre physique et psychique qu’il génère dans le composant martial. Le Tai-Chi puise son origine dans l’Empire Chinois, mais aujourd’hui, il est pratiqué par des millions de personnes partout dans le monde.

Le Tai-Chi est une pratique physico-spirituelle, mais en même temps une technique de méditation. C’est un art du combat, mais aussi un mode de vie. On le connaît aussi sous le nom de « méditation en mouvement » et il a beaucoup d’adeptes car nombreux-ses sont celleux qui ont trouvé dans cette méditation de grands bénéfices pour la santé, aussi bien physique que mentale.


« Là où l’eau atteint sa plus grande profondeur, elle est plus calme. »

– William Shakespeare –


Cet art martial consiste tout simplement à apprendre et à pratiquer des séquences de mouvements ou de « formes ». La personne doit adopter certaines postures et ensuite passer harmoniquement à d’autres, jusqu’à compléter une séquence. Les formes ont des noms poétiques comme « La grue blanche déploie ses ailes », ou « Séparer la crinière du cheval sauvage ». Ses bénéfices sont très nombreux, mais parmi eux on pourrait souligner les suivants :

1. Le Tai-Chi apporte de l’énergie vitale

Le Tai-Chi est étroitement lié au Taoïsme philosophique. C’est pourquoi on y parle de l’énergie « Qi » ou « Chi ». Cela correspond à l’énergie vitale. Selon la médecine traditionnelle chinoise, cette énergie doit transiter librement dans le corps et passer par les bons chemins. Sinon, apparaissent alors des gênes et des maladies, puisque le Qi est bloqué.

Les mouvements du Tai-Chi sont conçus pour activer ce flux d’énergie et éliminer les blocages. Cela se traduit d’abord par un état de plus grand bien-être dans les muscles, dans l’appareil circulatoire, dans l’appareil respiratoire, etc. Ainsi, il renforce notre organisme face aux maladies.

2. L’esprit se calme grâce au Tai-Chi 

Comme nous l’avons mentionné précédemment, le Tai-Chi est aussi une technique de relaxation. Les différentes postures sont conçues   pour que la tension musculaire se relaxe. Ainsi, il emploie des méthodes de respiration qui induisent des états de sérénité.

L’équilibre mental est un des objectifs du Tai-Chi. Il aide à ce que les émotions s’équilibrent et avec cela il permet que surgisse une attitude plus positive face à la vie. Celleux qui le pratiquent quotidiennement sont moins sujet-te-s à l’angoisse et aux conflits.

3. Les bras et les jambes se renforcent

Presque toutes les postures du Tai-Chi se pratiquent debout. Les bras réalisent des mouvements qui peuvent être simples ou complexes. Les articulations sont à la base de toute pratique de ce merveilleux art martial.

Tous ces facteurs ensemble font que les extrémités s’oxygènent et se tonifient. Les bras et les jambes se renforcent beaucoup. Cela prévient également la perte de masse musculaire, qui augmente naturellement son déclin à partir de 40 ans.

4. Le fonctionnement des systèmes respiratoire et cardiovasculaire s’améliore

Toutes les pratiques d’exercices sont excellentes pour renforcer les systèmes respiratoire et cardiovasculaire. Le Tai-Chi n’est pas une exception. Cependant, il a en sa faveur le fait qu’il s’agit d’un exercice doux et progressif, qui combine la dynamique à la pause.

Il a été établi que la fréquence cardiaque diminue pendant la pratique du Tai-Chi, mais que la circulation, elle, augmente. Ainsi, les méthodes de respiration profonde augmentent la capacité respiratoire. Ces deux éléments renforcent l’organisme dans son ensemble.

5. Le Tai-Chi libère des migraines, des douleurs musculaires et de l’insomnie

Une bonne partie des douleurs musculaires provient de postures inadéquates ou de tensions accumulées. Les postures du Tai-Chi permettent d’adopter de meilleures positions dans la vie quotidienne et relaxent les muscles. Cela fait que ces douleurs diminuent ainsi que d’autres, telles que les migraines.

L’emphase dans l’équilibre physique et mental fait que c’est une pratique idéale pour celleux qui ont des problèmes d’insomnie. Le Tai-Chi permet que l’angoisse se canalise pour qu’elle ne devienne pas une anxiété insistante qui empêche le repos.

6. Le Tai-Chi débloque les articulations et prévient les maladies et les chutes

Comme nous l’avons dit précédemment, dans le Tai-Chi, les articulations ont un rôle important. Les mouvements permettent d’exercer les chevilles, les hanches, les genoux et les mains, principalement. Par conséquent, les articulations se flexibilisent et se renforcent.

Les mouvements exigent l’usage progressif de la force. Ils demandent aussi une grande amplitude dans le mouvement du corps. Tout cela se conjugue pour que diminue le risque de chutes et de lésions. Le corps acquiert un plus haut niveau de tonification, et l’équilibre se renforce.

7. Le Tai-Chi améliore différentes fonctions intellectuelles ainsi que l’hypertension

Il semble aussi que le Tai-Chi renforce la mémoire, car il améliore l’oxygénation du cerveau. De plus, il augmenterait la concentration et l’acuité, puisque les séquences exigent ces deux capacités pour pouvoir être réalisées correctement.

Il a été prouvé que celleux qui souffrent d’hypertension connaissent une amélioration grâce à la pratique du Tai-Chi. Les effets sur le système cardiovasculaire ainsi que sur la régulation des émotions qui sont obtenus grâce à cet art martial empêche à la pression artérielle de s’établir.

Comme vous le voyez, le Tai-Chi est une pratique donnant lieu à de grandes possibilités. Il n’a pas de contre-indications. On peut le pratiquer à tout âge et en tout lieu. Il est tout particulièrement indiqué pour celleux qui veulent entrer dans le monde de la méditation, mais qui cherchent quelque chose de plus dynamique que le yoga ou que d’autres méthodes de relaxation, elles aussi moins dynamiques.