6 étapes qui vous aideront à résoudre sereinement vos conflits

Les conflits sont très fréquents dans nos relations personnelles. Or, beaucoup de gens ne savent pas comment les gérer de manière adéquate. Découvrez comment faire dans cet article.
6 étapes qui vous aideront à résoudre sereinement vos conflits

Dernière mise à jour : 05 janvier, 2022

Vous retrouvez-vous souvent au milieu d’un conflit qui ne vous intéresse pas ? Ou bien, chaque fois que vous êtes au milieu d’un problème, vous vous sentez bloqué et ne savez pas comment le résoudre ? Cela nous est arrivé à tous. S‘il y a quelque chose de constant dans notre vie, c’est le changement : cela génère toujours des sortes de conflits.

Mais ne vous inquiétez pas : nous allons ici vous donner quelques conseils pour apprendre à gérer ces situations. Nous vous aiderons ainsi à éviter que les personnes à problèmes ne vous déséquilibrent.

Pourquoi des conflits apparaissent-ils ?

La première chose dont vous devez tenir compte est que les personnes qui initient le conflit ont tendance à être insatisfaites de certains aspects de leur vie. Ce sont celles qui se sentent peu entendues ou incomprises et cherchent des moyens de se faire entendre. Pour vous, cela peut être idiot, mais vous ne devez pas sous-estimer les situations tant que vous ne connaissez pas tous les arguments.

Des conflits peuvent également naître de la nécessité d’afficher du pouvoir. Un patron avec une faible estime de soi ou un collègue qui voit comment vous vous en sortez avec intelligence et élégance. Ces personnes veulent montrer qu’elles sont celles qui en valent la peine, qu’elles possèdent le pouvoir. Elles pensent qu’elles ont une autorité sur vous. Gardez votre calme. Elles veulent juste que vous (et les autres) prêtiez attention à elles.

Étapes pour résoudre les conflits

Pour résoudre ces conflits, vous devez rester calme. Apprenez à écouter, valoriser et comprendre l’autre. Je vais vous dire ce qu’il est important de faire lorsqu’un conflit est inévitable :

1. Écoutez attentivement

Gardez toujours votre calme et restez silencieux. Il est important que l’autre personne soit entendue. C’est pour cela qu’elle fait tant d’histoires. Si vous écoutez calmement et attentivement, elle commencera à baisser le ton de sa voix d’elle-même. Parlez quand il y a un peu de calme. Si elle vous demande pourquoi vous ne parlez pas, répondez simplement que vous l’écoutez.

2. N’interrompez pas

Laissez-la parler librement et exprimer toute la justification du conflit et de sa colère avec vous. Vous devriez lui laisser le bénéfice du doute : peut-être qu’elle a raison et que vous parlez trop vite. Votre interlocuteur veut être entendu, démontrer son pouvoir. Laissez-le faire. Il y a des gens qui ne trouvent pas les canaux pour s’affirmer et qui se sentent offusqués : c’est pour cela qu’ils crient.

3. Mettez-vous à sa place

Réfléchissez au pourquoi de la situation. Peut-être que son travail est très stressant ou que sa vie ne se déroule pas comme il le souhaite. Pensez à ce qui vous arriverait si vous étiez comme cela. Le fait que vous compreniez votre interlocuteur vous aidera à mieux comprendre la situation et à mieux la résoudre. Ne perdez pas votre sang-froid.

4. Réaffirmez ce que dit votre interlocuteur

Lorsque vous pouvez parler, dites-lui ce que vous avez compris de ce qu’il vous a expliqué. « Ce que tu veux me dire, c’est… », « Oui, je comprends bien ce que tu veux dire… »… De cette façon, il verra que vous écoutez. Et que vous lui accordez toute votre attention. Bien souvent, c’est exactement ce dont ils ont besoin. Après vous être mis d’accord sur ce que dit l’autre, vous pouvez exprimer votre opinion.

5. Admettez que vous n’avez pas raison si c’est le cas

Admettre que vous vous êtes trompé devant les autres montre à quel point vous avez confiance en vous. Très peu peuvent le faire : vous devez essayer. Si c’est le cas, vous mettrez fin au conflit rapidement et vous élèverez le concept que tout le monde a de vous. En revanche, si vous n’êtes pas sûr de vous être trompé mais que cela génère des doutes, dites-le-leur. « Vous savez, vous avez peut-être raison, pouvons-nous revoir tout cela ensemble ? » Si vous n’êtes pas totalement sûr, ne présentez pas vos arguments. Cela montrera que vous êtes une personne de confiance.

6. Visualisez l’autre personne sous son meilleur jour

Si vous connaissez un détail de la vie personnelle de votre interlocuteur, quelque chose qu’il aime faire ou quelque chose de gentil en lien avec lui, essayez de l’imaginer en train de le faire. Chaque fois que vous pensez à lui, faites le lien avec cela. De cette façon, vous pourrez parler à cet autre visage car vous allez vous adresser à lui en termes harmonieux et heureux. Essayez de faire en sorte que le visage le plus violent ne soit pas celui que vous avez en tête : de cette façon, vous pourrez toujours entamer une conversation en bons termes.

Si vous vous souvenez de ces étapes lorsque vous démarrez un conflit, vous le résoudrez sûrement de manière efficace. Vous y mettrez fin très élégamment et vous pourrez optimiser votre temps de manière très efficace.

Image reproduite avec l’aimable autorisation de pogonici.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les 3 types de conflits et leurs caractéristiques
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Les 3 types de conflits et leurs caractéristiques

Il est important de connaître les différents types de conflits, car cela permet de mieux délimiter le désaccord, et ainsi de faciliter sa résolutio...



  • Petrone, P. (2022). Características del conflicto en las organizaciones de salud y estrategias para su resolución. Revista Colombiana de Cirugía37(1), 21-26.
  • Afanador, E., Ordoñez, M. D. P., & Quintero, N. (2021). LA IMPORTANCIA DE LA INTELIGENCIA EMOCIONAL PARA LA RESOLUCIÓN DE CONFLICTOS EN EL ENTORNO LABORAL.