5 signaux qui indiquent qu’un enfant est victime de bullying

12 mars 2018 dans Psychologie clinique 443 Partagés
enfant qui souffre de bullying

Il n’est pas toujours facile de détecter quand un enfant est victime de bullying. Par ailleurs, il est fréquent que le harcèlement scolaire inclut précisément le mutisme de ce dernier. Ainsi, les harceleurs, pour s’assurer que la victime ne les trahit pas, la menace de différentes façons pour l’empêcher de partager ce qui lui arrive avec quelqu’un.

Le phénomène du harcèlement scolaire existe depuis très longtemps. Cependant, lors de ces dernières années, il a nettement augmenté et s’est intensifié pour diverses raisons, même si nous savons en grande partie que ce fait est dû aux nouvelles technologies très accessibles qui facilitent un traitement dépersonnalisé.

“Les gens qui s’aiment eux-mêmes ne font pas de mal aux autres. Plus nous nous détestons, plus nous voulons que les autres souffrent”.

-Dan Pearce-

On ne sait jamais quelles peuvent être les conséquences quand un enfant est victime de bullying. Parfois, ils trouvent un moyen de le supporter et, d’autres fois, cela les affecte tellement que cela compromet aussi leur stabilité émotionnelle; enfin, dans d’autres cas, l’abattement est tel que les conséquences peuvent en être néfastes. Il est donc important de prêter attention aux signes qui suggèrent l’existence de harcèlement à l’école. En voici cinq.

1. Il tombe malade sans raison, un signe que l’enfant est victime de bullying

Quand un enfant est victime de bullying, il est habituel de le voir commencer à présenter des symptômes physiques. En général, il s’agit de problèmes imprécis. Les plus fréquents sont des maux de tête, des nausées, des vomissements, des tics et d’autres difficultés dans ce genre.

enfant malade

Il est aussi habituel de les voir perdre l’appétit ou de changer leurs habitudes alimentaires. L’enfant peut se montrer trop exigeant avec la nourriture ou refuser de manger une chose qui lui plaisait. Il peut aussi commencer à présenter des problèmes au moment de trouver le sommeil ou de rester endormi.

2. Il devient introverti ou irritable

Les changements au niveau du comportement d’un enfant qui est victime de bullying sont très notables. Il entre presque toujours dans un état d’introversion. Il devient pensif, silencieux et triste. Cependant, si on lui demande ce qui ne va pas, il dit que tout va bien, qu’il ne lui arrive rien.

De la même façon, le plus probable est qu’il devienne irritable et intolérant. On le note de mauvaise humeur. Il a des expressions d’agressions passives, comme le fait de ne pas répondre quand on lui parle ou faire la tête. C’est comme s’il se sentait fâché ou perturbé en continu.

3. Ses notes baissent

Il est très fréquent de voir que le problème du bullying se reflète dans le rendement scolaire. Le plus commun est que l’enfant commence à se sentir perdu. Il oublie de faire ses devoirs, il interprète les consignes de la mauvaise façon ou il n’est simplement plus motivé.

bullying

Son attitude se reflète de cette façon : il est absent et s’implique peu dans ses devoirs. Il est aussi distrait et c’est pour cela que, parfois, il dit ne pas comprendre les explications qu’on lui donne en classe. Il a aussi beaucoup de mal à se lever pour aller à l’école et essaye souvent d’utiliser des prétextes pour ne pas y aller.

4. Une victime de bullying cherche à s’isoler

Les enfants qui souffrent de harcèlement scolaire ont tendance à devenir solitaires. Ils ne veulent plus faire d’activités extra-scolaires. Ils passent beaucoup plus de temps à la maison et ne font preuve d’aucun enthousiasme lorsqu’il s’agit de se réunir avec leurs camarades. Ils se transforment en enfants qui respectent strictement les horaires scolaires et ne restent pas une minute de plus après la sonnerie.

Petit à petit, leurs amis cessent de venir les chercher. Ils ne les appellent plus et leur compagnie ne les intéresse plus. Il est possible que l’enfant commence à s’intéresser à des activités solitaires comme les jeux vidéos. Ou qu’il passe beaucoup de temps devant l’ordinateur, avec une attitude “errante”: il va d’un endroit à un autre sans plan apparent.

5. Des signes physiques apparaissent

Le plus habituel est que, de temps en temps, il arrive à la maison avec quelques marques d’agression sur son corps. Ce sont parfois des bleus, des griffures, ou des petites lésions dans ce style. Malgré tout, une victime de bullying n’est pas toujours frappée. Parfois, les harceleurs l’embêtent et le poursuivent juste pour lui voler son goûter ou pour se moquer de lui.

enfant avec des problèmes

Il est normal que, quand un enfant est victime de harcèlement, il refuse expressément de parler de ce qui lui arrive. Il se montrera même agressif si vous insistez pour savoir ce qu’il se passe. Malgré cela, si vous avez des doutes et pensez que votre enfant est victime de harcèlement, ne le laissez pas vous rejeter. Insistez, sans pour autant lui mettre la pression, et gardez votre calme.

Si votre enfant ne vous raconte pas ce qui lui arrive, c’est peut-être parce qu’il pense que vous n’avez pas le pouvoir de gérer la situation. Il a peut-être peur que vous lui fassiez des reproches ou que vous lui attiriez des problèmes à l’école qui pourraient avoir des conséquences pour lui. Ainsi, la première chose à faire est d’essayer d’augmenter votre niveau de confiance pour lui montrer qu’il peut compter sur vous et que tout cela va changer.

A découvrir aussi