5 phrases essentielles de Wisława Szymborska

· 13 janvier 2019
Connaissez-vous Wisława Szymborska ?

Les phrases de Wisława Szymborska font souvent référence à des aspects quotidiens, ou qui devraient être quotidiens, et qui sont souvent oubliés. Cette auteure polonaise était dotée d’une impressionnante sensibilité. Cela lui a permis de voir et de décrire le monde routinier d’une façon très particulière.

Deux choses caractérisent les phrases de Wisława Szymborska : leur simplicité et leur authenticité. Sa veine poétique est ancrée en elles, et l’on voit qu’elle établit continuellement un lien avec le lecteur. Son oeuvre n’est pas hermétique ou érudite, bien au contraire: elle est accessible à tous ceux qui voudraient la lire. Voici donc quelques-unes de ses plus belles citations.

Cette merveilleuse poète n’a même pas terminé ses études universitaires. Née dans une famille humble, elle a toujours été accompagnée de difficultés économiques, que ce soit au cours de son enfance ou de sa jeunesse. Cependant, elle est parvenue à devenir l’une des écrivaines les plus lues de son époque.

« Rien n’est offert, tout est prêté. »

-Wisława Szymborska-

1. Le monde est cruel

Combien de fois avons-nous entendu l’expression « le monde est cruel »? Nous l’avons probablement entendu ou dite à des centaines de reprises. Il s’agit de l’une de ces phrases cliché qui font leur bout de chemin et se transforment en une sorte d’explication pour les événements ou les réalités négatives.

L’une des phrases de Wisława Szymborska reprend cette expression mais l’emmène dans une autre dimension. Elle dit : « Le monde est cruel mais il mérite aussi d’autres qualificatifs qui fassent preuve de plus de compassion »Cette phrase est merveilleuse car elle montre la contradiction entre le sens de l’affirmation et la cruauté que la propre phrase entraîne.

selon Wisława Szymborska, le monde est cruel

2. L’une des phrases de Wisława Szymborska sur le temps

L’une des phrases de Wisława Szymborska dit: « Tout début n’est rien d’autre qu’une continuation et le livre des événements reste toujours ouvert à la moitié ». Elle veut ici dire que le temps est un phénomène constant. Il n’y a pas, au strict sens du terme, de début et de fin.

Lorsque nous commençons quelque chose, nous ne faisons que donner une continuité à une autre réalité préexistante. Tout ce qui naît a déjà un passé. Par conséquent, rien ne s’achève jamais. Chaque fait, chaque événement fait toujours partie d’une ligne de temps qui le précède et lui succède.

3. Même si nous étions de mauvais élèves…

Voici une autre réflexion de Wisława Szymborska qui fait référence au temps. Elle signale la chose suivante: « Dans cette école du monde, même si nous étions de mauvais élèves, nous ne répéterions pas une année, un hiver, un été ». Elle nous rappelle ici que chaque expérience est unique et irrépétible.

Cela signifie que chaque opportunité est unique. Le temps s’en va et rien ne redevient jamais comme avant. Même si nous avons mal fait quelque chose et méritons une seconde opportunité, en réalité, nous ne l’aurons jamais. Le temps ne revient pas et tout ce qui existait dans le passé ne se reproduira pas.

4. L’amour heureux

Voici une phrase que Wisława Szymborska dédie à toutes ces personnes qui nient l’existence d’un amour véritable. Elle dit: « Que les gens ignorant ce qu’est l’amour heureux prétendent qu’il n’y a pas d’amour heureux. Il leur sera plus doux de vivre, et de mourir. »

Dans cette phrase, il y a un questionnement vis-à-vis de ceux qui disent ne pas croire en l’amour. Il s’agit peut-être simplement d’une conviction qui part de leur expérience particulière. Ils l’étendent au monde entier car il leur est plus simple de vivre leur vie de cette façon. Si l’amour véritable n’existe nulle part, alors le fait de ne pas l’avoir construit ne fera pas partie de leur responsabilité.

l'amour heureux selon Wisława Szymborska

5. La poésie est synonyme d’amour

Wisława Szymborska a fait de la poésie une forme de vie. Elle n’était pas une poétesse distante. Bien au contraire: elle a toujours communiqué avec ses lecteurs et a été sensible à leurs inquiétudes et raisonnements. Pour elle, être poète signifiait bien plus qu’écrire des vers.

Cette idée se reflète dans l’affirmation suivante: « Tous les poèmes naissent de l’amour; même ceux qui transmettent le mal reflètent une forme d’amour vis-à-vis du monde ». En d’autres termes, la poésie est synonyme d’amour.

Son Prix Nobel de Littérature en 1996 a ravi beaucoup de monde. Wisława Szymborska a été l’une des écrivaines les plus lues dans le monde entier. Beaucoup ont pleuré sa mort en 2012 car l’univers a alors perdu l’une de ses plus belles étoiles.

 

  • Szymborska, W., Poniatowska, E., & Beltrán, G. (2008). Poesía no completa (No. 821.162. 1). Fondo de Cultura Económica.