5 phrases d’Albert Camus qui changeront votre façon de voir la vie

9 avril 2017 dans Psychologie 13831 Partagés

L’écrivain et prix Nobel Albert Camus détonne surtout par sa façon de voir la vie. Dans ses livres, il présente clairement l’évolution de ses personnages par rapport à leur personnalité, dans lesquels chacun-e de nous peut se reconnaître.

Albert Camus est connu pour sa littérature humaniste. Influencé par la philosophie de F. Nietzsche, il met surtout en avant le côté absurde de la condition humaine, en s’efforçant d’imposer une dose de conscience et de perspective à travers ses œuvres littéraires.

Albert Camus et sa pensée existentialiste

La présence de l’existentialisme d’Albert Camus est très marquée dans toute son œuvre littéraire. Dans ses œuvres les plus connues comme L’Étranger, La Peste, Le Mythe de Sisyphe, etc., l’écrivain nous fait découvrir ses inquiétudes les plus profondes, avec une pensée réflexive et lucide à propos de l’existence humaine.

Il nous parle essentiellement dans ses œuvres de la crise spirituelle de notre époque, dans le cadre de la manifestation religieuse, politique et artistique. Il nous fait cadeau de ses idées philosophiques, de nouvelles dimensions à propos de la façon dont on peut vivre les sujets qui nous préoccupent tou-te-s.

Dans ses phrases, nous pouvons deviner quelles étaient ses grandes réflexions et ses préoccupations. Camus nous laisse un héritage littéraire pour que nous osions nous voir nous-mêmes, avec nos misères, nos manies, nos qualités, nos tromperies et nos capacités. Dans cette sélection de phrases, nous allons analyser quelques-unes parmi les plus caractéristiques :

1. “Il y a seulement de la malchance à ne pas être aimé : il y a du malheur à ne point aimer.”

Dans cette phrase, on met en avant la force et la plénitude que suppose l’acte d’aimer. Un exemple pour celleux qui ont vécu un amour non réciproque, qui malgré tout l’ont senti, vaut le coup, malgré toute la douleur que l’on ressent, malgré toute la peine que cela fait naître.

image-2

Dans le seul acte d’aimer, nous pouvons nous voir nous-même, dans cette capacité à admirer quelqu’un d’autre dans toute sa beauté, à travers un regard qui dépasse le rationnel. Ce sentiment, même s’il est frustré, tou-te-s celleux qui l’ont vécu savent avant tout qu’il est préférable de l’avoir ressenti. Car c’est quelque chose de très précieux qui se forme en nous sans autre intention que celle d’aimer.

 2. “La liberté est un bagne aussi longtemps qu’un seul homme est asservi sur la terre. La liberté doit être pour tous ou pour personne”

Une phrase avec une essence humaniste, dans laquelle il déclare que la liberté ne peut pas exister, tant qu’un seul homme dans ce monde en sera privé. Obtenir notre liberté avec comme conséquence que d’autres personnes perdent la leur est un acte inhumain.

Camus revendique ainsi la compassion et la solidarité pour que tout être humain arrive à avoir les mêmes droits. En se positionnant contre le fait que certains n’obtiennent pas ces droits car cela pourrait en priver d’autres.

3. “L’homme a deux faces : il ne peut pas aimer sans s’aimer”

De nombreux philosophes et grands penseurs nous présentent cette idée selon laquelle il n’est pas possible d’aimer sans s’aimer d’abord soi-même. Cela part de l’idée que nous seul-e-s pouvons donner ce que nous possédons, et que l’amour ne fait pas exception. Il est indéniable que ce sentiment est le fruit de ce que nous sommes capables de donner.

Si vous êtes capable de cultiver votre amour propre, de vous accorder de l’attention, alors à ce moment-là, vous pourrez créer les conditions nécessaires pour pouvoir partager un tel sentiment, depuis ce que vous êtes et l’amour honnête que vous avez fabriqué.

image-3

4. “Dans la profondeur de l’hiver, j’ai finalement appris qu’il y avait en moi un soleil invincible”

Tout espoir réside en nous, dans notre attitude et dans la perspective que nous sommes capables d’adopter à chaque instant. Quand nous considérons ce que nous sommes à travers nos réussites et ce que nous avons, nous extériorisons notre courage.

Il est facile et prévisible que ce type de courage si superficiel soit éphémère et que tôt ou tard, il soit susceptible d’être détruit. Quand nous mettons du courage dans ce que nous sommes, en acceptant nos difficultés et nos peurs, nous apprenons ainsi à compter sur nous-mêmes face à n’importe quelle mésaventure ou événement fâcheux.

 5. “La vraie générosité envers l’avenir consiste à tout donner au présent”

Nous savons que tout ce que nous sommes part d’un moment présent et que cette accumulation de moments est ce qui forge notre avenir. Nous semons chaque instant pour qu’ainsi, se fonde l’expérience, et c’est comme cela que nous faisons notre apprentissage.

image-4

Donner tout au présent consiste à faire ce que nous pouvons à ce moment, par rapport à ce que nous voulons. C’est ainsi que nous construisons notre destin, en nous centrant sur chaque situation et en essayant de donner le meilleur de nous-même. Ce que nous vivons actuellement est une conséquence de ce que nous avons appris et de l’attitude dont nous faisons preuve face à chacune de nos expériences.

A découvrir aussi