5 habitudes des personnes hyper-empathiques

29 août 2015 dans Psychologie 34 Partagés

L’empathie est l’une des capacités sociales les plus précieuses. Etre empathique garantit de pouvoir affronter sereinement des situations interpersonnelles.

De fait, la plupart des gens aiment être entourés de personnes empathiques, car elles rendent la vie plus facile.

Ce dont nous allons vous parler dans cet article va vous être très utile, si vous souhaitez vous focaliser sur votre capacité empathique pour améliorer votre vie au quotidien, ou si vous souhaitez vous entourer de personnes particulièrement empathiques.

Découvrez quelles sont les habitudes qui caractérisent les personnes hyper-empathiques, et décidez qui vous voulez être, et avec qui vous voulez partager votre vie.

amour-empathie

Comment se comportent les personnes hyper-empathiques ? 

Avoir de l’empathie et être une personne hyper-empathique sont deux choses différentes.

Même si cette dernière situation est la plus risquée au niveau émotionnel, elle est pourtant une qualité qu’on retrouve chez de nombreux leaders.

1 – Les personnes hyper-empathiques se moquent des préjugés

Nous avons tous des a priori sur les autres et nous utilisons des étiquettes collectives qui nous empêchent de bien percevoir leurs individualités.

Les personnes hyper-empathiques sont capables de remettre en question leurs propres idées préconçues et leurs préjugés.

Elles sont à la recherche de moments de partage avec les gens, et ne cherchent pas à les diviser.  

empathie2

2 – Les personnes hyper-empathiques aiment les choses qui leur sont étrangères

Les personnes hyper-empathiques sont très curieuses des choses qu’elles ne connaissent pas.

Elles vont discuter avec les gens assis à côté d’elles dans le bus ou dans la salle d’attente du dentiste, voire dans n’importe quelle situation.

La curiosité des personnes hyper-sensibles s’étend à toutes les choses qui ne sont pas comprises dans leur cercle social habituel.

Cela leur permet de découvrir des visions du monde radicalement différentes des leurs.    

La curiosité est excellente pour tous les individus. Martin Seligman définissait la curiosité comme une force qui permet d’améliorer le sentiment de satisfaction dans la vie.

C’est un moyen très efficace pour guérir la solitude chronique qui affecte de nombreuses personnes. 

Cultiver sa curiosité demande bien plus qu’une petite discussion inopinée de temps en temps.

Fondamentalement, il s’agit d’essayer de comprendre le monde à travers l’esprit de quelqu’un d’autre.

Si vous souhaitez essayer cela, tentez d’avoir une conversation avec un étranger chaque semaine. Cela demande beaucoup de courage.

3 – Les personnes hyper-empathiques se mettent à la place des autres

Dans sa recherche de connaissance de l’autre, une personne hyper-empathique met en place l’empathie expérimentale.

Cette notion consiste à se mettre dans la peau d’une autre personne. Il s’agit d’une expérience directe de la vie des autres personnes.

chaussure

4 – Les personnes hyper-empathiques écoutent et s’ouvrent aux autres

Il y a deux prérequis nécessaires pour être une personne empathique : il faut savoir écouter et s’ouvrir à l’autre.

Les personnes hyper-empathiques mettent en place ces deux choses à l’extrême.

Elles écoutent avec attention les autres, et font tout leur possible pour comprendre leur état d’esprit et leurs besoins émotionnels.

Mais écouter n’est pas suffisant. Le second prérequis demande de retirer son masque et de révéler véritablement ses sentiments à quelqu’un, ce qui est vital pour la création d’un lien empathique fort.

5 – Les personnes hyper-empathiques aspirent à l’action et au changement social 

La plupart des gens pensent que l’empathie survient au niveau individuel.

Mais, les personnes hyper-empathiques comprennent que l’empathie peut également être un phénomène de masse, qui a le pouvoir de provoquer des changements sociaux fondamentaux. 

empathie3

Nous pouvons travailler au développement et à la croissance de notre empathie tout au long de notre existence, et nous pouvons l’utiliser comme une force radicale pour la transformation sociale.

De nombreuses enquêtes sociologiques ont révélé comment faire de l’empathie l’un des piliers de notre vie quotidienne, car elle permet d’améliorer notre propre vie et celles de tout ceux qui nous entourent.

A découvrir aussi