5 films qui vous ouvriront l'esprit et l'âme

Nous vous proposons 5 films qui vous ouvriront l'esprit et l'âme. Ils sont chargés d'émotion, de douleur, d'intrigue, de beauté et de messages humains universels. Allons-y!
5 films qui vous ouvriront l'esprit et l'âme

Dernière mise à jour : 16 août, 2022

Sortir de la routine est quelque chose que nous devons faire pour nous connecter avec notre intimité et la créativité que la vie quotidienne nous enlève parfois. Aller dans un musée, à un concert ou toute autre exposition intéressante nous libère du stress accumulé tout au long de la semaine. Nous n’avons parfois pas les moyens ni le temps de réaliser ces activités régulièrement. Mais aujourd’hui la plupart d’entre nous ont Internet ou la télévision pour regarder de bons films qui vous ouvriront l’esprit.

Personnellement, voir un film qu’on me recommande ou que j’attendais de voir me met de bonne humeur. Je suis toujours excité de voir un nouveau film car, pour beaucoup d’entre nous, le cinéma est magique à l’écran.

C’est pourquoi je vous propose ces 5 films qui vous ouvriront l’esprit et l’âme. Ils sont chargés d’émotion, de douleur, d’intrigue, de beauté et de messages humains universels. Allons-y!

“Amour” de Michael Haneke

Amour est l’un des films qui vous ouvriront l’esprit réalisé par le grand réalisateur autrichien Michael Haneke. Son fil conducteur est l’expérience d’une histoire d’amour frappée par une maladie dégénérative dont souffre le protagoniste.

Le mari fera de son mieux pour rendre la vie de sa femme digne à ce stade. Cela vous rappellera l’intrigue de El Diario de Noa, mais permettez-moi l’audace : la qualité et la vérité de ses caractères n’admettent aucune comparaison.

Dans le film, nous voyons un véritable amour, sans artifices, ainsi que des scènes qui reflètent la souffrance et l’angoisse que l’on peut ressentir en vivant cette situation. Il traite de dilemmes universels tels que la bonne façon de faire face à une situation qui devient incontrôlable à la fin de notre vie.

Il souligne l’importance des petits détails et comment sont les souvenirs les plus simples qui reviennent à notre mémoire à la fin de la vie. La fin est une allégorie sur la mort, la poésie et la générosité qui ne vous laissera pas indifférent.

“Dans la maison” de François Ozon

Ce deuxième des films qui vous ouvrira l’esprit est relativement récent. Il a néanmoins reçu des critiques élogieuses partout où il a été présenté. Au début, le film semble simple mais il grandit progressivement jusqu’à ce que vous soyez totalement perdu et déconcerté par ce qui va se passer.

Il traite de la relation d’un élève avec son professeur, un élève qui vient d’une famille déstructurée et d’un environnement peu stimulant pour la littérature. L’élève surprendra l’enseignant par les histoires qu’il apporte en classe. C’est alors que la relation deviendra obsessionnelle.

Parallèlement à cette relation élève-enseignant, d’autres histoires vont se développer et leur lien ira au-delà de l’éducation. À travers les histoires de son élève, le professeur verra des similitudes avec ce qu’il vécut à un moment donné de sa vie (c’est un écrivain raté et son mariage cache des secrets inattendus).

“Docteur Jivago” de David Lean

Le docteur Jivago est un classique. Pour ceux d’entre vous qui l’ont vu, je vous propose de le revoir car il vous apporte des choses différentes selon le moment de la vie où vous vous trouvez. Et pour ceux qui ne l’ont pas vu, il faut le voir, c’est de la pure poésie transposée à l’écran.

Le film se déroule lors de la révolution russe contre les tsars. Les deux protagonistes sont Yuri Zhibago et Lara, deux amants dans une mauvaise passe et avec une situation sentimentale encore plus compliquée, puisqu’ils sont tous les deux mariés

Lara est une femme pleine d’innocence, mais pas innocente, passionnée et qui vécut une vie compliquée. Yuri Zhivago, quant à lui, fait partie d’un bon cercle de la haute société. C’est un homme qui représente les principes les plus nobles chez un homme, mais par amour, il doit agir de manière à remettre ces principes en question.

Les discours du film, les visuels et les dilemmes auxquels tous les personnages devront faire face évoquent l’existentialisme de certains des meilleurs écrivains russes classiques.

“Les 400 coups” de François Truffaut

Dans Les 400 coups, le mythique réalisateur français Truffaut interprète une ode au cinéma en majuscules. Il nous transporte dans le Paris des années 50 pour narrer l’existence dramatique d’Antoine, un enfant qui n’arrête pas de courir d’un endroit à l’autre fuyant d’interminables erreurs institutionnelles et un foyer hostile.

Sa mère tombe enceinte sans le vouloir et l’a en tant que mère célibataire. Elle choisit alors de rechercher continuellement un partenaire et ignore er méprise Antoine car elle considère qu’il est la seule cause de ses maux.

Antoine traverse toutes sortes de situations difficiles et injustes, mais son style vivace et positif signifie que même dans ces conditions, il peut trouver un sens à sa vie

“Caché” de Michael Haneke

Je vous laisse un autre des films qui vous ouvrira l’esprit, du réalisateur Michael Haneke, Caché. L’analyse existentielle qu’il fait des histoires et de leurs personnages et comment il y implique le spectateur avec des clins d’œil et des jeux de caméra n’est pas que du cinéma, c’est de la pure psychologie.

Le protagoniste, Georges, commence à recevoir des bandes étranges qui indiquent que quelqu’un surveille sa maison et sa famille. Il reçoit chaque fois des bandes et des dessins plus déconcertants qu’il ne peut associer à rien dans sa vie.

Petit à petit, il parviendra à les mettre en relation. Ce film tend à clarifier l’idée que tout ce que vous avez fait dans votre vie est inscrit dans l’esprit des autres, même s’il ne l’est pas dans le vôtre… peut-être parce que beaucoup d’entre nous répriment des événements désagréables. Une fois que vous aurez vu ces 5 films qui vous ouvriront l’esprit et l’âme, vous ne serez certainement pas déçu.

Le cinéma peut aussi nous donner de grandes leçons et induire des émotions intenses…

Lequel de ces films révélateurs choisiriez-vous ?

Cela pourrait vous intéresser …



  • Galán Fajardo, Elena (2005). LA CREACIÓN PSICOLÓGICA DE LOS PERSONAJES PARA CINE Y TELEVISIÓN. Revista Internacional de Psicología del Desarrollo y la Educación, 3 (1), 263-273. [Fecha de Consulta 15 de Diciembre de 2021]. ISSN: 0214-9877. Disponible en: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=349832310025