5 fantastiques phrases de Gianni Rodari

· 26 octobre 2018
Quasiment toutes les phrases de Gianni Rodari sont dirigées aux enfants ou parlent d'eux. Cet écrivain, pédagogue et journaliste italien était passionné par les phénomènes associés à l'imagination. Il a découvert que les enfants étaient une source inépuisable de fantaisie et de vérité. Pour cela, il leur dédia une grande partie de son oeuvre.

Comme beaucoup d’autres contemporains, Gianni Rodari a vécu la dureté de la Seconde Guerre Mondiale. Il perdit l’un de ses frères et des amis très proches pendant ce conflit. De plus, il eut une activité notable en tant que journaliste pendant ces années.

« Je crois que les contes de fée, les personnes âgées et les jeunes, peuvent aider à éduquer l’esprit. Le conte de fée est le lieu de toutes les hypothèses ».

-Gianni Rodari-

Les phrases de Gianni Rodari reflètent l’une de ses grandes vertus : l’originalité. Il cultiva avec soin la littérature infantile. Son oeuvre Grammaire de l’imagination s’est convertit en un vrai classique. Aujourd’hui, on se rappelle de lui comme d’un homme comprenant l’esprit infantile qui fit tout pour le revaloriser. Voici quelques-unes de ses affirmations.

Les pleurs et les rires des enfants

Dans de nombreuses phrases de Gianni Rodari, on perçoit le pédagogue sensible qui lutte pour le respect des enfants. On perçoit aussi sa lutte pour une éducation qui protège la sensibilité et réveille la passion pour la connaissance. Une éducation fondamentalement humaine.

Son positionnement vis-à-vis du respect est synthétisé dans cette affirmation : « Vaut-il la peine qu’un enfant apprenne en pleurant s’il peut apprendre en riant ? ». Dans ce cas, il appelle à une éducation non restrictive et non sévère. La discipline académique ne doit pas être synonyme de souffrance.

phrases de Gianni Rodari sur le rire des enfants

Les plus beaux cadeaux

Un thème à la fois simple et profond comme celui des cadeaux a également trouvé sa place dans les phrases de Gianni Rodari. A ce sujet, il affirme : « Les meilleurs cadeaux qui s’offrent ne s’achètent pas, les meilleurs cadeaux sont ce qui se font. »

Dans le monde actuel nous nous sommes habitués à offrir des objets et des choses matérielles aux autres. Cela permet sans doute de remplir un protocole. Dans le même temps, il prive les cadeaux de leur valeur la plus profonde : l’authenticité des sentiments qui y sont associés.

L’une des phrases de Gianni Rodari sur l’erreur

L’erreur est un thème universel. Elle a suscité toute une série de réflexion au fil de l’histoire. La vision de Gianni Rodari à ce sujet est fabuleuse. L’une de ses phrases dit : « Les erreurs sont nécessaires, utiles comme le pain et souvent belles. Par exemple : la Tour de Pise ».

C’est sans doute l’une des plus belles manières d’aborder l’erreur. Gianni Rodari n’affirme pas uniquement le fait que les erreurs sont utiles. Il montre également qu’elles peuvent avoir un résultat aussi inattendu qu’esthétique.

phrases de Gianni Rodari sur l'erreur

Ce qui se trouve dans notre cœur

La fantaisie est l’axe du raisonnement et de l’oeuvre littéraire de Gianni Rodari. Il fait référence à ce qui se trouve à l’intérieur de l’être humain : « Dans le cœur, nous avons tous un chevalier rempli de valeur qui sera toujours prêt à se remettre à voyager ».

C’est une manière de signaler qu’en chacun de nous se trouve un enfant rêveur qui donne des ailes à l’imagination et qui souhaite entreprendre de grandes aventure remplies d’objectifs nobles. En fait, toute l’oeuvre de Gianni Rodari nous appelle à reprendre contact avec le héros interne qui continue de vivre dans un coin de notre cœur.

La véritable valeur de la fantaisie

Rodari défend radicalement l’imagination et la fantaisie. L’une de ses affirmations le laisse clairement percevoir. Elle dit : « La fantaisie n’est pas un méchant loup dont il faut avoir peur, ce n’est pas non plus un délit qu’il faut surveiller constamment, c’est un monde extraordinairement riche qui est marginalisé de manière stupide ».

 

On demande souvent aux individus d’être « réalistes ». On demande aux enfants de se soucier des actes. Il semblerait que le fait d’imaginer excessivement serait une menace, lorsque dans la pratique, c’est en fait une richesse inépuisable. Chaque fantaisie a sa part de vérité. Les rejeter et les dévaloriser revient à censurer l’une des parties les plus précieuses de notre être.

Toutes les phrases de Gianni Rodari sont belles et inspirantes. Son oeuvre dans l’ensemble est un hommage à l’enfance. On ne parle pas uniquement de l’enfance d’âge, mais de l’enfant intérieur qui vit en chacun de nous. Ses mots sont très rafraîchissants dans un monde qui se montre parfois très aride et peu sensible aux véritables priorités de l’être humain.