5 façons de savoir si vous êtes une personne égoïste, et comment y remédier

15 janvier 2017 dans Psychologie 117 Partagés

Nous, les êtres humains, sommes programmés pour regarder par nous-mêmes. Cependant, il y a une grande différence entre regarder par soi-même et être égoïste, ou n’accorder aucune valeur à ce que les autres peuvent ressentir face à nos actes. Finalement, il est vrai que chacun d’entre nous est responsable de ses propres sentiments, mais il n’est pas moins certain qu’il existe aussi de nombreuses façons de les maltraiter ou de les saboter.

Penser à soi, ce n’est pas opposé à la générosité, le comportement désintéressé ou la solidarité. De fait, dans la société dans laquelle nous vivons aujourd’hui, il est possible de récolter de nombreux bénéfices en étant altruiste et généreux. Des bénéfices qui, en plus, sont intrinsèques, si bien qu’ils maintiendront notre motivation à un bon niveau.

Vivre en pensant qu’il faut être égoïste car les gens la société sont égoïstes crée une énorme insécurité ; comme si la seule issue possible était de passer au-dessus des autres. Cependant, opter pour une vie plus généreuse, plus intéressée par les autres et moins individualiste est la meilleure façon d’attirer les opportunités.

Comment savoir si vous êtes une personne égoïste

Nous, les êtres humains, sommes égoïstes par nature, puisque l’égoïsme a surgi d’un besoin de survie. Or, la compassion est née pour les mêmes raisons. Finalement, en tant qu’espèce, nous, les êtres humains, n’aurions-nous probablement pas survécu sans notre capacité à former des sociétés.

En ce sens, il est nécessaire de redéfinir l’égoïsme, ou au moins de faire une interprétation de ce qui est socialement acceptable ou non pour trouver l’équilibre entre nos intérêts particuliers et ceux de la société au sein de laquelle nous vivons.

manos-con-un-dedo-sen%cc%83alando

Avez-vous du mal à comprendre ce qu’il y a de bénéfique à être généreux ?

En réalité, penser au bien de tous ou au bien de son prochain, c’est aussi un acte d’une certaine façon égoïste, puisqu’au moins en théorie, ce qui est bon pour le groupe ou pour l’autre bénéficie aussi à l’individu. D’autre part, le seul fait de faire quelque chose de bon pour les autres a également des bénéfices pour celui qui est à l’origine de l’acte altruiste.

Une personne égoïste n’est pas capable de voir les avantages qu’il y a à céder face aux autres ou de partager avec eux son temps, son savoir ou ses ressources. Les personnes égoïstes pensent que seules les choses qui leur sont bénéfiques à elles-mêmes sont réellement bénéfiques, ou encore qu’un petit bénéfice personnel est toujours préférable à un grand bénéfice partagé.

Etes-vous nerveux lorsque vous n’avez pas le contrôle ?

Etre capable de garder le contrôle, c’est quelque chose de positif, certes, mais, que se passe-t-il quand c’est l’autre qui a le contrôle ? Que se passe-t-il quand vous dépendez des autres ? Etes-vous capable d’assumer positivement que la responsabilité dépende de l’autre, de devoir respecter sa décision et de vous y soumettre ?

Pour une personne égoïste, les apports et les besoins des autres sont moins importants ou précieux que ses propres apports et besoins, même si ces derniers dépendent de décisions affectant directement et en premier lieu les autres.

Les personnes égoïstes ont besoin de tout contrôler, que ce soit ce qui les affecte directement ou ce qui les affecte indirectement. Cette anxiété pour le contrôle les rend excessivement critiques face aux autres et les mène à penser et repenser encore à toute chose qui puisse supposer de partager la responsabilité avec autrui ou de perdre le contrôle.

rostro-de-mujer-con-ansiedad

Avez-vous du mal à travailler en groupe ?

La collaboration requiert la capacité d’écouter, de prendre des engagements et d’accepter les opinions et les propositions des autres. Cela est intimement lié à l’obsession pour la perte de contrôle dont nous parlions dans le point précédent. En ce sens, l’incapacité à travailler en équipe pourrait indiquer un problème d’égoïsme.

Dans la situation actuelle, l’intelligence collaborative, ou intelligence collective, est essentielle pour qu’un mouvement soit initié dans un environnement social. C’est pourquoi la collaboration est si importante, et ce à tous les niveaux, de l’apprentissage à l’expansion entrepreneuriale.

Peu importe la diversité des schémas de pensée, nous sommes tous les témoins de tout ce que l’on peut atteindre si on travaille ensemble, si chacun apporte ce qu’il peut et qu’il le met au service des autres afin que ces derniers puissent continuer à explorer et à élargir leurs connaissances. Une personne égoïste n’est pas capable de voir cela, puisqu’elle pense que ce que gagnent les autres, c’est quelque chose qu’elle perd, alors qu’en réalité, tout le monde est gagnant.

Est-il difficile pour vous d’assumer vos torts ?

Eviter les torts est une excuse standardisée pour justifier quelque chose qui ne s’est pas bien passé. Cependant, la solution du problème est plus importante que l’épurage des responsabilités. Derrière une personne qui n’est pas capable d’assumer sa part de responsabilités se cache probablement une personne égoïste qui ne pense qu’à éviter les représailles ou les mauvais regards.

Cependant, assumer ses responsabilités, c’est en réalité quelque chose de très libérateur, de même que l’est le fait d’accepter une erreur commise par d’autres sans les juger ni les humilier pour cela. Accepter la responsabilité sans se charger du poids de la faute, c’est un grand acte de générosité envers soi-même, une générosité qui s’étend aux autres quand cela est nécessaire.

Avez-vous l’impression que vous n’en avez jamais assez, et que vous en voulez toujours plus ?

La principale préoccupation d’une personne qui n’est pas satisfaite de ce qu’elle a sera de toujours vouloir en avoir plus, car les besoins des autres passent au second plan. Une personne qui n’est pas reconnaissante pour tout ce qu’elle a se sentira malheureuse et pauvre, et ne sera pas capable de voir la valeur de certaines choses qui, bien qu’insignifiantes, sont en fait celles dont elle a réellement besoin.

mujer-egoista-preocupada

Derrière une personne superficielle et matérialiste se cache généralement une personne égoïste, qui n’a d’intérêt que pour ses propres besoins matériels et qui, par conséquent, méprise et/ou ignore les besoins des autres, même spirituels.

A découvrir aussi