5 clés pour surmonter le sentiment de culpabilité

11 janvier, 2020
La culpabilité est ce puits émotionnel qui nous empêche souvent d'avancer. L'écho émotionnel d'un regret que nous n'avons pas conjugué. Une barrière que nous-mêmes construisons pour attirer l'attention et qui n'est ensuite pas toujours facile à surmonter.

Avez-vous le sentiment que le passé et les remords vous tenaillent ? Peut-être avez-vous besoin de surmonter le sentiment de culpabilité dont vous souffrez et qui vous empêche de continuer à avancer. Nous vous parlons là d’un sentiment qui peut apparaître à tout moment et de quelque façon que ce soit selon différentes variables. Autrement dit, il n’existe pas une action en elle-même qui provoque des remords chez tout le monde.

Ainsi, pour beaucoup de personnes, boire un verre avec une amie ou un ami sans rien dire à leur partenaire peut être un motif de grand remords. Pour d’autres personnes, cela peut n’avoir aucun poids. En réalité, qu’il s’agisse de quelque chose qui puisse sembler minime ou d’une toute autre situation, si cela provoque en nous un sentiment de culpabilité, alors notre bien-être peut en pâtir, si bien que l’on se sentira paralysé pendant un certain temps.

Le problème du sentiment de culpabilité

Surmonter le sentiment de culpabilité, comme nous l’avons précisé, est vital pour un développement personnel optimal. Ceci étant dit, la première chose à laquelle nous devons penser est la suivante : qu’est-il arrivé et quelles sont les raisons qui ont mené à cette situation ? Il est primordial de s’adonner à un profond exercice d’introspection qui pourra nous aider à savoir d’où vient cette culpabilité. Le temps passe vite, on ne peut pas le remonter ni revenir en arrière, et chaque jour qui passe peut être un jour perdu.

C’est pourquoi une bonne gestion du remords est primordiale pour que ce dernier n’agisse pas comme un venin sur notre humeur. Il ne faut pas oublier qu’une telle immobilisation peut conduire à souffrir d’affections psychologiques graves, voire même favoriser la survenue d’une dépression.

Ainsi, par le biais de l’introspection, nous pouvons découvrir les côtés positifs de l’émotion de la culpabilité. Un profond travail intérieur nous permettra d’affronter cette situation et ses symptômes de manière consciente et responsable.

Un homme assailli par le sentiment de culpabilité

La culpabilité comme mesure d’apprentissage

Même si la culpabilité en soi est associée à une émotion négative, y faire face de manière mature peut faire d’elle un train d’amélioration et d’évolution, la transformant ainsi en apprentissage. C’est pourquoi la sensation de culpabilité ne nous apporte pas vraiment de choses positives si nous ne la résolvons pas.

Pour vraiment apprendre, nous devons nous comporter avec noblesse, en affrontant nos responsabilités pour minimiser la frustration et l’impuissance. Mais, nous n’avons pas non plus à assumer la responsabilité des autres ni à tomber dans l’humiliation. Ainsi, adopter une attitude pratique peut être une bonne option pour tirer des leçons de ces situations. Nous découvrirons donc comment ne pas en venir à assumer les responsabilités des autres, mais aussi comment faire en sorte que les autres n’assument pas eux non plus les nôtres.

Comment surmonter le sentiment de culpabilité ?

Pour surmonter le sentiment de culpabilité, il existe une série d’aspects que, grâce à la cohérence et aux valeurs personnelles, nous pourrons appliquer dans diverses situations. Pour cela, nous allons voir de quelles options nous pouvons tirer profit.

Identifier les remords

Identifier les raisons qui causent le sentiment de culpabilité est la première étape à franchir pour le surmonter. Il faut ainsi comprendre ce qui l’a généré, mettre de l’ordre dans ses pensées et ses émotions et visualiser le problème en ayant recours à des références ou des critères propres pour en arriver à des conclusions sensées qui nous offriront l’image réelle de ce qui se passe.

Surmonter le sentiment de culpabilité : évaluer les erreurs

La deuxième étape à franchir consiste à évaluer la gravité des erreurs commises. En tant qu’êtres errants, nous faisons tous des erreurs ; ce qui marque la différence, c’est notre traitement de ces erreurs. Ainsi, la réparation consciente de tous les dommages passe par l’identification et l’acception de ces dommages.

Le sentiment de culpabilité chez une jeune femme

Avoir conscience de la valeur du pardon

Pour être capable de pardonner les autres, nous devons commencer par nous pardonner à nous-même. Cette capacité nous libérera peu à peu de la culpabilité et nous donnera accès à un prisme d’analyse différent. Ainsi, avec le temps, nous serons plus à même de retrouver notre paix intérieure.

Surmonter le sentiment de culpabilité : transformer la culpabilité

La réparation peut soulager la culpabilité, et si un pardon verbal ou de sincères regrets ne sont pas suffisants, alors on peut réaliser un quelconque type d’acte symbolique envers les tierces personnes qui se sont senties lésées, par exemple.

Tirer des leçons des erreurs commises

Sans aucun doute, la meilleure option est toujours de tirer des leçons de ses erreurs. La culpabilité est une tentative visant à attirer l’attention pour que l’on s’intéresse à une leçon qui nous permettra d’évoluer et d’avancer. Ainsi, surmonter le sentiment de culpabilité est possible si on y fait face avec sincérité et que l’on cherche une solution au-delà du fait d’essayer de l’ignorer, de le passer sous silence avant d’écouter dans sa totalité le message qu’il tente de nous faire passer.

 

  • Rojas-Marcos, L. (2009). El sentimiento de culpa. Santillana Ediciones Generales, S.L. Madrid (España)