4 types de manque qu’il faut expérimenter pour mieux valoriser les choses

18 septembre 2015 dans Emotions 2 Partagés

L’idée qu’être pauvre donne du caractère est quelque chose que l’on dit souvent lorsqu’on connaît une période moins favorable dans notre vie, autrement dit quand nos ressources financières ne sont pas forcément dans le vert.

Cependant, mis à part son aspect rassurant, cette affirmation a d’autre qualités, notamment celle de nous révéler certaines vérités.

Lorsque nous avons connu les deux facettes de la vie, tant son visage positif que son côté négatif, cela nous permet d’apprécier bien plus ce que nous avons.

L’expérience du manque nous permet de valoriser ce que nous avons entre nos mains dans notre quotidien.

Cela ne veut pas dire qu’il faut à tout prix avoir connu la pauvreté pour atteindre une sensation de plénitude.

Toutefois, les personnes qui sont passées par cette phase, que ce soit au niveau matériel ou émotionnel, ont appris à valoriser correctement les véritables fondements de l’existence, qui ne peuvent s’acheter avec de l’argent : l’amour et la vie intérieure.

Nous sommes tous passés, à un moment de notre vie, par une phase de manque d’inspiration, de manque d’amour, de manque d’amitié ou de manque de compassion.

C’est grâce à cela que nous pouvons valoriser ce que nous avons aujourd’hui, et que nous pouvons être heureux sans en demander plus.

Quels sont les 4 types de manque que nous devons expérimenter pour être plus heureux ?

1. Le manque d’argent : lorsque nous vivons sans certains privilèges matériels, comme par exemple sans chauffage, nous nous rendons compte qu’il est possible de continuer à exister sans eux, et qu’ils ne sont pas indispensables à notre vie.

Cela nous permet de comprendre la situation de ceux qui n’ont pas la chance de jouir de ces agréments dans leur vie de tous les jours, et de bien mieux valoriser notre situation.

Tout cela nous permet de nous sentir plus libre, d’apprendre des autres et de nous débarrasser de barrières qui nous conditionnent.

Il est certain que les personnes qui ont connu la misère économique ont développé un caractère plus fort, plus humain et bien plus tolérant.

Les rêves ne s’achètent pas, car si vous avez besoin d’argent pour les rendre réels, votre esprit se renforcera pour que vous puissiez obtenir ce dont vous avez besoin.

Celui qui veut, peut. Mieux vaut être libre qu’esclave du matérialisme.

2. Le manque d’amour : comment savoir si on est amoureux quand on n’a jamais expérimenté le manque d’amour ? Comment valoriser ce sentiment si précieux lorsqu’on n’a jamais ressenti la solitude et le désamour ?

Pour se rendre compte de la valeur sacrée de l’amour, nous avons besoin d’expérimenter des moments de solitude.

C’est grâce à ces périodes que nous sommes capables d’apprécier le caractère exceptionnel de cette faculté humaine.

Vivre sans amour, à certains moments de notre vie, nous permet d’être plus forts et plus humbles. C’est le type de manque qui nous rend le plus riche, dans bien des aspects.

Lorsqu’on a été seul, on apprend à chercher l’amour là où il se trouve. C’est un excellent moyen d’apprendre à considérer ce que nous apportent les autres.

Ce manque peut donc devenir la source d’une véritable richesse pour toute la vie.

Iván el Terrible

3. Le manque d’amis et de relations sociales :  comment est-ce possible d’apprécier la compagnie de vos amis s’ils ne vous ont jamais manqué?

Si vous n’avez jamais été de ce côté de la vie, vous ne saurez pas que le fait d’être sans relations sociales, sans soutien, sans motivateurs, et sans la joie des autres, est quelque chose de très difficile.

Ces moments de solitude, qui sont en réalité autant de bénédictions pour vivre une vie meilleure, vous permettront de vous rendre compte de l’importance des autres, et de les considérer à leur juste valeur. Cela n’a pas de prix.

Le bonheur n’est complet que s’il est partagé.

Ce qui est important dans les relations sociales et les amitiés, ce n’est pas la quantité, mais plutôt la qualité.

Le fait de connaître des personnes qui vous soutiennent dans les moments difficiles et avec lesquelles vous pouvez jouir de moments de sincérité, est inestimable.

Il est certain que la construction de ce type de relations représente le travail d’une vie. Toutefois, vous y parviendrez si vous faites preuve d’humilité et que vous affutez votre jugement.

4. Le manque de passion : la passion pour la vie est l’un des ingrédients essentiels de notre existence. Lorsqu’elle n’est pas présente dans notre quotidien, nous avons le cœur lourd.

Si la passion n’est pas là, on se sent vide intérieurement, sans rêves, sans désirs, sans buts qui nous permettent de profiter de la vie, de partager, de découvrir et d’aimer.

Sans elle, nous passons notre vie comme des êtres inertes, à la recherche permanente de quelque chose pour nous remplir et pour apaiser la grande douleur que nous pouvons ressentir.

Les personnes qui n’ont jamais expérimenté ce manque n’ont sans doute pas été suffisamment « vivantes » dans leur existence, et n’ont jamais recherché ce qui les passionne réellement.

Mais il est vrai que nous ne naissons pas tous avec une passion, car nous ne sommes pas tous égaux.

Sortez découvrir le monde, explorez la vie, faites des découvertes incroyables, et vous trouverez la passion. Expérimenter et connaître de nombreuses choses est la clé pour être passionné.

Voyagez et parcourez des endroits dans lesquels vous n’auriez jamais pensé aller. Cela vous remplira d’énergie et d’inspiration pour continuer à vivre, pour vous développer en tant qu’être, et pour partager avec les autres.

A découvrir aussi