4 citations de Thalès de Milet sur l'univers qui donnent à réfléchir

Qui sommes-nous, d'où venons-nous, où allons-nous ? Ces questions philosophiques mythiques ont été formulées et posées pour la première fois par Thalès de Milet, considéré comme le fondateur de la philosophie naturelle.
4 citations de Thalès de Milet sur l'univers qui donnent à réfléchir

Dernière mise à jour : 20 mai, 2021

Thalès de Milet (vers 624 – vers 545 avant J.-C.) a fondé l’école ionienne des penseurs de la Grèce antique. À cette époque, il était connu comme l’un des sept sages, et Aristote lui-même en est venu à le considérer comme le fondateur de la philosophie naturelle, car il a été le premier Grec à rechercher la substance ultime des choses, qui pour Thalès de Milet était l’eau.

Il a vécu à Athènes et, selon certains textes, a été éduqué par un prêtre égyptien. En tant qu’homme profondément impliqué dans les problèmes liés à l’astronomie, il a fourni un certain nombre d’explications aux événements cosmologiques qui étaient surnaturels.

En fin de compte, son approche philosophique par laquelle il remettait en question tout ce qui avait trait aux phénomènes célestes a abouti aux débuts de l’astronomie grecque. Voyons cela plus en détail.

Illustration de l'univers.

Thalès de Milet : le philosophe de la nature

Les hypothèses de Thalès de Milet étaient nouvelles et audacieuses. À tel point que, comme l’indique l’Internet Encyclopedia of Philosophy (IEP), ce philosophe aurait pu être le premier à étudier l’astronomie, le premier à prédire les éclipses solaires et le premier à fixer les solstices d’hiver et d’été.

Ainsi, sans laboratoire, sans pipette ni aucun instrument, il a été le premier à poser les questions fondamentales de l’humanité. Ces questions sont les suivantes : Qui sommes-nous ? D’où venons-nous ? Où allons-nous ?

Nous entrons ainsi dans l’esprit de ce philosophe appelé “Le sage astronome”. Ce dernier  nous a laissé de grandes phrases pour réfléchir, méditer et penser à notre place dans cet espace infini qu’est le cosmos, et à notre relation intime avec lui :

1. “L’eau est la nature de toute chose.”

Thalès de Milet disait que nous sommes l’eau et que nous venons de l’eau. Car pour lui, c’est la nature elle-même, la source de toute chose, et le principe originel, le commencement de l’univers.

À cette époque, il croyait que la Terre était un disque plat flottant sur l’eau et que le commencement de toute chose était l’eau (c’est-à-dire que tout vient de l’eau et qu’en fin de compte, tout retourne à l’eau). Et, par conséquent, il croyait que tout dans l’univers n’était qu’une modification de l’eau. L’eau était pour lui une substance matérielle unique.

Comme l’indique une étude de 2009 sur la nature de l’eau intitulée : La nature de l’eau : l’arche de Thalès, de nombreuses explications peuvent être données quant à l’importance de l’eau, notamment son rôle dans les processus vivants. Et pour Thalès, l’océan et Thétys étaient, dans la tradition d’Homère, les géniteurs du monde.

Même les humains sont composés de 60 % d’eau… Le cerveau de 70 % d’eau, le sang de 80 % d’eau et les poumons jusqu’à 90 % d’eau.

2. “La chose la plus grande est l’espace car il enferme tout.”

Pour Thalès, l’espace n’est peut-être pas infini, mais il contient tout ce qu’il contient. Il a tenté d’expliquer la structure de l’univers de manière logique et de préciser l’ordre et la distance de la Terre par rapport aux autres astres, comme la Lune, le Soleil et les étoiles. Pour ce faire, il a utilisé les résultats de la science babylonienne.

Cependant, une grande partie de sa réflexion était équivoque. Il a donné à l’univers un ordre inverse de celui qu’il a réellement, comprenant que le soleil est plus éloigné que les autres étoiles.

3. “Isolez-vous dans votre monde intérieur et réfléchissez au système de l’Univers.”

Dans la lignée de la pensée précédente, Thalès de Milet a également proposé le fait de regarder vers l’intérieur et de réfléchir à ce que nous sommes, ou ce que nous voulons être, par rapport à quelque chose d’aussi vaste et incommensurable que l’Univers. Du plus petit au plus immense et inexplicable que peut être le cosmos.

Parce que si la taille et l’âge du cosmos dépassent toute compréhension humaine normale, alors où est notre maison millimétrique et minuscule ? Quelle est notre place dans ce point et cet espace au milieu de l’immensité et de l’éternité ?

À côté de cela, nos préoccupations et nos soucis quotidiens peuvent sembler absurdes. Et c’est exactement ce que s’est demandé l’astronome Carl Sagan.

“Le premier scientifique ionien s’appelait Thalès, […] et la chose la plus importante pour Thalès était que le monde n’a pas été fait par les dieux, mais qu’il est le résultat des forces matérielles à l’œuvre dans la nature.”

-Carl Sagan-

4. Thalès de Milet : “Rien n’est plus ancien que Dieu, car il n’a jamais été créé.”

Cette phrase de Thalès de Milet est une autre de ses réflexions sur la création de l’Univers, sur l’origine de tout. Il semble, et comme l’indique l’IEP, que pour Thalès, toutes les choses sont pleines de Dieu.

“À en juger par ce qui est rapporté de ses opinions, il semble supposer que l’âme est en quelque sorte la cause du mouvement, car il dit qu’une pierre a une âme parce qu’elle fait bouger le fer (Del 405 a 20-22), et certains pensent que l’âme imprègne tout l’univers, d’où peut-être l’opinion de Thalès selon laquelle tout est plein de dieux”, a commenté Aristote.

Cela pourrait vous intéresser ...
Aristote et son influence sur la psychologie positive
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
Aristote et son influence sur la psychologie positive

Dans l'actualité, de nombreux livres évoquent ou présentent un concept "qui est désormais à la mode" : la psychologie positive.