3 stratégies pour gérer le stress au travail

11 avril 2019
Vous êtes en proie au stress au travail ? Alors lisez cet article !

Gérer le stress au travail est une tâche dont l’efficacité est liée aux stratégies pour moduler l’intensité de nos émotions quand les choses ne se passent pas comme prévu au travail. La majorité des personnes ont besoin de mécanismes spécifiques pour faire face aux réalités du travail, qu’elles soient petites ou grandes, pouvant être conflictuelles, parfois frustrantes, et également normales.

La plupart des professions actuelles nous obligent à nous exposer à une multitudes de stimulus simultanés. Presque tout le monde se sent surchargé de demandes. Nous sommes soumis à une pression nous poussant à travailler plus vite, de manière productive et moins conflictuelle. Toute cette pression génère du stress.

Cela arrive presque tous les jours. Il est rare que quelqu’un puisse faire son travail de manière décontractée, ou avoir le sentiment d’être compris si une erreur se produisait. Rien que cela est stressant. Si à cela, nous ajoutons la pression économique voire d’éventuels problèmes personnels, la situation au travail peut être compliquée. C’est pourquoi il est bon de connaître quelques lignes directrices pour gérer le stress au travail. En voici trois.

1. Intégrer l’information disponible

L’une des principales causes du stress, c’est l’interprétation peu approfondie des faits. Quand nous sommes sous pression et que nous ressentons de l’angoisse face à l’impératif de remplir notre devoir, nous avons fréquemment tendance à analyser les choses avec peu d’objectivité. Cela ne contribue pas à la gestion du stress au travail.

L’ambiance influe sur notre perception et vice versa. Sous pression, nous devons interpréter plusieurs stimulus perçus comme menaçants, alors qu’en réalité ils ne le sont pas. Cela arrive particulièrement quand nous devons répondre à une demande urgente et qu’à cela s’ajoute un conflit ou un problème.

Dans ces conditions, nous en venons à ressentir la perte de contrôle des choses, ou le sentiment que la situation nous dépasse. C’est à ce moment qu’il est nécessaire de prendre une minute pour visualiser les faits de manière plus décontractée. Nous réalisons alors, presque toujours, que ce n’était pas aussi grave que nous le pensions. Agir rapidement et de manière impulsive, n’est pas une bonne idée. Il est toujours préférable de relativiser.

femme ayant du mal à gérer le stress au travail

2. Eviter les restrictions mentales pour gérer le stress au travail 

Le stress fait ressortir nos préjugés quotidiens (la tension nous oblige à rechercher des raccourcis pour traiter le plus d’informations possible dans les meilleurs délais). Cette « mauvaise onde » nous envahit parfois et nous comble de malaise. Cela se produit par exemple, lorsqu’on nous confie une tâche, puis une autre. Nous nous sentons submergés.

Le pire, c’est que ces préjugés ne font qu’intensifier le malaise que nous sentons déjà. Ils nous empêchent de gérer le stress au travail de manière adéquate ; au contraire, ils l’augmentent. Ils nous amènent à nous victimiser et à voir d’autres ennemis potentiels.

Il est important de faire une pause. D’empêcher que ces pensées mécaniques ne s’emparent de notre capacité de raisonnement et ne nous amènent à tout tergiverser, de manière auto-destructive. Cela nous aidera à mieux respirer pour quelques instants et à garder à l’esprit que l’analyse plus approfondie peut nous aider.

se décontracter pour apaiser le stress au travail

3. Savoir se détendre

La rigidité mentale nous complique souvent la vie. Savoir vivre, c’est apprendre à nous adapter aux différentes situations, sans vouloir dire qu’il ne faut pas avoir de lignes de conduite ou de principes prédominants. La plupart du temps, nous n’avons pas à aller à notre encontre sur quelque chose d’essentiel, mais simplement à céder un peu pour être plus calme.

En général, la pression et la tension internes nous rendent plus rigoureux et inflexible. C’est aussi une manière de nous défendre, de nous préserver et de nous réaffirmer. Au fond, on a en quelque sorte peur de ne pas pouvoir gérer la situation et la rigidité devient une mauvaise stratégie de gestion de cette peur.

Pour gérer le stress au travail de manière adéquate, il est nécessaire de trouver ou d’établir des techniques pour se détendre. Tous les moyens sont bons du moment que cela nous permet de nous calmer et donc de nous détendre. Beaucoup de conflits inutiles naissant de cette tension entre deux réalités qui cherchent à occuper une place prépondérante.

 

Peiró, J. M., & Salvador, A. (1993). Desencadenantes del estrés laboral (Vol. 2). Madrid: Eudema.