3 façons d’étirer le “muscle de l’âme” pour combattre le mal-être

10 avril 2018 dans Habitudes saines 27 Partagés
étirement

Le psoas, aussi appelé “muscle de l’âme”, est le muscle le plus profond
du système musculaire et, en outre, celui qui contribue à stabiliser le
corps humain. Il nous aide à maintenir l’équilibre, la mobilité
articulaire, l’amplitude de mouvement et un fonctionnement correct des
organes situés dans la zone abdominale.

Ce muscle, qui connecte la colonne vertébrale et les jambes, nous aide à
rester debout et nous permet de lever les jambes pour pouvoir marcher. Un
psoas en bon état favorise une posture corporelle correcte et offre une
consolidation à la structure interne du corps.

Les cultures orientales lui ont donné le titre de “muscle de l’âme” à
cause de sa relation avec le système nerveux central ; en étant connecté
au diaphragme, il est intimement lié à la respiration.

Nous savons que le rythme respiratoire a une relation bidirectionnelle
avec notre état émotionnel. Il s’agit donc, en quelque sorte, du messager
de notre état psychologique. Le psoas est, par conséquent, le muscle
chargé de nous aider à oxygéner notre esprit.

On considère le psoas ou “muscle de l’âme” comme le porte-voix des
émotions, émotions qui se manifestent aussi bien sous la forme de
“papillons dans le ventre” que sous celle d’une “boule dans l’estomac“.

femme faisant du yoga

La tension du psoas, l’affectation de notre santé émotionnelle

Le stress, uni au style de vie qui l’accompagne, peut tendre le psoas,
conduisant ce dernier à se réduire ou à se durcir. Ce fait provoque des
douleurs dans le dos et dans la zone lombaire, des problèmes digestifs,
des menstruations douloureuses, etc.

Si l’état de stress devient chronique, le psoas finit par se raccourcir
et par durcir, affectant notre état physique et émotionnel et générant
une grande sensation d’inconfort qui finit par épuiser notre corps.

Plus le “muscle de l’âme” sera fort et flexible, plus nous ressentirons
de vitalité car l’énergie pourra s’écouler librement à travers les os,
les muscles, les articulations, les organes, etc.

psoas

Exercices pour relaxer le “muscle de l’âme”

Pour travailler la flexibilité et le renforcement de ce muscle, nous
pouvons réaliser quelques exercices ou étirements. Pour cela, nous devons
prendre en compte le fait que, comme on peut l’observer sur les images,
le muscle commence au niveau de la vertèbre T12, continue à travers les
cinq vertèbres lombaires et se connecte à la partie supérieure de l’os de
la cuisse (fémur).

Des disciplines comme le yoga visent à entraîner ce muscle car cela aide
à libérer la tension superflue et à se fondre à travers des mouvements
corporels réellement libérateurs qui nous aident à nous reconnecter à nos
besoins.

Voyons maintenant quelques-uns des exercices qui nous permettent
d’étirer, de renforcer et de flexibiliser le “muscle de l’âme”. Malgré
tout, avant de commencer à les définir, nous devons savoir que nous
devons nous maintenir dans chaque position pendant quelques secondes,
ainsi que répéter l’exercice avec chaque jambe. Par ailleurs, nous devons
savoir qu’il est recommandé de les pratiquer de façon quotidienne, le
meilleur moment étant le début de la journée.

1. Estocade

Restez debout avec les jambes écartées, à la même distance que les
épaules.
Gardez le dos droit, cela vous aidera à contracter les muscles
abdominaux.
Faites un pas en avant avec le pied droit.
Descendez le genou gauche jusqu’au sol et faites-le glisser en arrière,
jusqu’à ce que toute la jambe gauche soit étirée.
Appuyez les mains sur le genou droit et restez dans cette position
pendant quelques secondes.
Redressez-vous tranquillement, reprenez votre position initiale et
réalisez le même exercice avec l’autre jambe.

Variante: l’estocade avec un élément. Il s’agit de réaliser le même
exercice mais en plaçant un tabouret, une caisse ou une chaise au niveau
du genou dans le but de le soutenir et d’incliner tout le poids du corps
en avant pour que la jambe gauche soit étirée. Répéter le même mouvement
avec l’autre jambe.

estocade

2. Étirement spinal

Couchez-vous sur le dos sur un tapis ou un petit matelas.
Placez vos bras afin qu’ils soient perpendiculaires au corps, en forme de
croix. Vos paumes doivent toucher le sol.
Faites passer votre genou droit au-dessus du genou gauche et faites
tourner votre hanche. La jambe doit être en angle droit et reposer sur le
sol.
La jambe gauche ne doit pas être fléchie.
Maintenez cette position pendant quelques secondes et répétez l’exercice
avec l’autre jambe.

étirement spinal

3. Étirement du genou sur la poitrine

Couchez-vous sur le dos sur un tapis ou un petit matelas.
Prenez votre genou entre vos deux mains et amenez-le vers votre poitrine.
Essayez de le rapprocher le plus possible mais sans vous faire mal.
Le pied droit doit rester au sol.
Maintenez cette position pendant quelques secondes et répétez l’exercice
avec l’autre jambe.

étirement genou

Mettre en place cette habitude consistant à réaliser quotidiennement ces
exercices simples favorisera notre équilibre physique et psychologique.
Nous consacrer un peu de temps chaque jour pour nous remplir d’oxygène psychologique n’est pas une chose que nous pouvons “remettre à plus tard” car notre bien-être est quelque chose que nous ne devrions jamais
reléguer au second plan. Notre vie en dépend.

Image principale de Claudia Tremblay

A découvrir aussi