Le temps finit par remettre chaque personne à sa place

17 février 2016 dans Emotions 1300 Partagés

Nous avons entendu des centaines de fois que le temps finissait par remettre chaque personne à sa place.

Nous avons même déjà souhaité que cela se produise, que la vie donne aux personnes qui font du mal ce qu’elles méritent ou qu’elle nous récompense pour avoir fait les choses correctement.

Cependant, nous ne pouvons pas affirmer que cette théorie soit vraie ou fausse, car les projets du destin échappent à notre entendement. Ce qui se passe, en réalité, c’est que ce dicton est mal compris.

Nous ne sommes pas des justiciers et nous ne pouvons pas espérer que quelque chose arrive aux autres par inspiration divine. En réalité, la vie nous offre la possibilité de réfléchir et de faire un pas en avant.

En d’autres termes, la réalité, ce n’est pas que nous payerons la conséquence de nos actes, mais que nous pouvons éviter que ce que nous faisons marque notre trajectoire vitale.

Est-ce que, par hasard, on m’aurait changée au cours de la nuit ? Réfléchissons : étais-je identique à moi-même lorsque je me suis levée ce matin ? Je crois bien me rappeler m’être sentie un peu différente de l’Alice d’hier. Mais, si je ne suis pas la même, il faut se demander alors qui je peux bien être ? Ah, c’est là le grand problème !
Alice aux Pays des Merveilles

petite fille pieuvre

Si la théorie de l’oeil pour oeil existait, le monde serait aveugle

La vie adopte un point de vue et agit, même si ce n’est pas toujours comme on l’aurait voulu ou espéré. À l’heure actuelle, nous savons bien que le temps n’est pas pressé, il s’agit d’un juge sage qui ne sanctionne pas immédiatement.

Lorsque quelque chose ne nous plait pas ou nous parait désagréable ou injuste, nous nous référons toujours à l’idée de destin comme justicier.

Cependant, le fait de réagir ainsi n’est qu’une façon de plus de fermer les yeux pour ne pas envisager une chose que nous ne pouvons pas contrôler.

Alors on croit que tout va bien et que notre bonheur (ou le reflet de celui-ci) ne se trouve pas dans le danger. Disons que le fait de croire en un monde juste est une façon de se voiler la face qui nous pousse à nous détacher de ce que nous ne voulons pas voir de plus près..

Dans tous les cas, il y a des gens pleins de méchanceté pour qui nous voudrions que la roue tourne et que le temps leur rende la monnaie de leur pièce. C’est pour cela que nous fantasmons sur cette idée selon laquelle le monde est juste.

Nous aimons et avons besoin de croire en cela pour vivre dans la tranquillité. Notre esprit nous fait ressentir le besoin de pouvoir tout contrôler, mais en réalité, nous ne pouvons gérer qu’une certaine partie de nos expériences de vie.

Dans tous les cas, nous ne pouvons pas attendre que de bonnes choses nous arrivent si nous restons là à contempler la vie sans agir.

Ce qui est réellement efficace, c’est l’effort, le fait de mouiller sa chemise pour pouvoir avoir une chance de gagner la compétition même si rien ne nous le garantit, ni même la chance.

arbre enfant

Qu’ai-je fait pour mériter cela ?

C’est vrai, souvent ce qui nous arrive n’est pas juste, mais l’idée d’équité n’est que dans notre esprit. Cependant, ce n’est pas une si mauvaise chose, car cela nous permet de nous protéger, de nous fermer par peur et d’ordonner notre monde.

Autrement dit, il serait très compliqué de vivre sans avoir peur de souffrir d’un malheur et de devoir affronter certaines difficultés. Dans tous les cas, il est important de tenter d’affronter et de lutter contre les injustices au lieu d’adopter une attitude passive (il n’y a qu’à voir notre immobilisme face au conflit syrien !).

En d’autres termes, il est important d’éviter de tomber dans le piège de la victimisation et de la plainte. Semez des graines chaque jour qui vous permettent d’équilibrer vos forces de la même façon qu’un athlète s’entraine chaque jour pour avoir une chance de gagner la compétition.

Être une bonne personne ne nous garantit pas de ne vivre que des choses merveilleuses, tout comme quelqu’un de méchant n’a pas une vie remplie de malheurs. Cependant, peu importe, car ce pour quoi nous devons nous préoccuper, c’est de savoir ce que nous pouvons faire chaque jour pour notre vie et celle des autres.

Au final, le temps n’a pas toutes les cartes en main. Nous sommes nous-mêmes responsables de le laisser agir et d’organiser notre destin.

Souvenez-vous que les personnes les plus heureuses n’ont pas toujours le meilleur de tout à portée de main, mais qu’elles font tout pour révéler le plus beau de ce qu’il y a sur leur chemin.

A découvrir aussi