Les bonnes personnes ne savent pas qu’elles sont bonnes

29 janvier 2016 dans Psychologie 12 Partagés

Les bonnes personnes n’ont pas d’ailes dans le dos ni de poussière d’étoiles dans leurs sacs.

Généralement, l’inquiétude se lit sur leurs visages, car elles veulent réussir à aider l’autre, à prendre un café avec cet ami et à lui faire oublier ses peines en lui dessinant des espoirs

Elles n’attendent jamais rien en retour, et n’agissent pas parce qu’elles y sont obligées. Certains disent de ces gens qu’ils sont ingénus, qu’ils donnent trop de leur personne et que chaque jour, ils seront récompensés par une nouvelle déception.


En réalité, les bonnes personnes essuient de nombreuses déceptions, mais elles les assument. Leurs efforts et la volonté qu’elles ont de faire les choses du mieux qu’elles peuvent, c’est leur plus belle récompense ; une façon d’être en harmonie avec elles-mêmes.


Par exemple, parfois, on peut s’efforcer de s’occuper quotidiennement de cet ami qui traverse une mauvaise passe.

On lui donne tout ce dont il a besoin, on le soutient et on le console, pour qu’au bout du compte, tout ce qu’il nous ait laissé, c’est son absence, et pas un seul merci.

Souvent, les bonnes personnes ne cherchent pas à être remerciées. Elles n’attendent rien en retour, car leurs actes viennent toujours de leur coeur.

Or, bien qu’elles ne cherchent pas à être remerciées, elles devraient tout de même chercher à être reconnues. Souvent, les bons coeurs finissent par se morceler s’ils ne donnent plus.

Les personnes qui sont bonnes ne le crient pas sur tous les toits

buenas-personas

Vous connaissez certainement quelqu’un qui a pour habitude de crier à qui veut l’entendre tout ce qu’il fait pour les autres.

Il vous explique tout ce à quoi il a renoncé, il vous expose ses qualités, ses vertus et sa grande bonté avec un air légèrement victimisant.


Les personnes qui sont bonnes ne le crient pas sur tous les toits. La bonté est discrète, timide, et s’imprègne d’humilité et de simplicité. C’est pourquoi les bonnes personnes agissent plus que ce qu’elles ne parlent.


Pour certains, les bonnes personnes se font rares, voire n’existent pas…mais, rien n’est plus faux. Vous connaissez sûrement quelqu’un dans votre entourage qui vous regarde dans les yeux en vous promettant que tout ira mieux que ce que vous croyez.

Les bonnes personnes brillent sans le savoir. Elles ne connaissent pas l’indécence, leur caractère est constant, elles ne parlent pas le langage du double sens ni de l’égoïsme, et elles savent deviner vos peines sans même que vous ayez besoin de le leur dire.

Si vous avez à vos côtés une personne présentant ces caractéristiques, alors retenez son essence, gardez-la, prenez soin d’elle et protégez-la, comme si elle était l’un de ces vers luisants magiques qui font renaître de l’espoir en nous dans nos nuits d’obscurité.

Le courage et la délicate fragilité des bonnes personnes

chica-pensando

Les bonnes personnes sont des âmes pleines de courage. Elles ont pris soin des leurs dans les bons comme dans les mauvais moments, elles ont renoncé à beaucoup de choses pour le bien des autres et rien de cela ne pèse sur elles ou ne génère en elles des regrets ou de la frustration.


Les gens bons qui n’ont pas conscience de leurs propres limites, peuvent finir par trop donner. Quiconque se donne complètement à l’autre peut, parfois, se briser. C’est pourquoi les bonnes personnes ont aussi le droit de dire « NON », sans qu’elles ne perdent leur lumière pour autant. 


Nous avons tous besoin que nos efforts soient reconnus, car la reconnaissance nous situe dans le monde, nous personnalise, nous intègre dans un contexte, dans une famille, ou dans une relation, soit-elle amicale ou amoureuse.

Il ne s’agit pas de remercier, mais de reconnaître la personne pour ce qu’elle est, pour ses actes chargés de bonté, d’altruisme, de bonnes intentions et surtout d’amour.

Tout amour n’étant pas reconnu se fragilise ; c’est pourquoi les bonnes personnes doivent également être capables de dire non, de s’opposer, voire même de s’éloigner de ce qui les blesse.


Dire « non », ce n’est pas être une mauvaise personne. C’est agir avec intégrité, car les âmes nobles ont besoin de leur propre dignité et de leur propre respect pour offrir aux autres le meilleur d’elles-mêmes.


A découvrir aussi