Jetez-moi au milieu des loups et je dirigerai la meute

· 31 janvier 2016

Lorsque qu’une bataille personnelle pèse sur votre dos et sur votre coeur, aucune n’est comparable à celle de votre voisin, de votre moitié, ni même de votre meilleur(e) ami(e).

Nous avons tous nos peurs bien cachées, des traces du passé qui n’ont toujours pas cicatrisé et des labyrinthes présents, auxquels nous ne trouvons pas de sortie et dans lesquels nous voyons plus d’ennemis que d’alliés.

Jetez-moi au milieu des loups et je dirigerai la meute. C’est l’attitude que nous devrions avoir chaque matin pour faire face aux adversités, aux défis et aux difficultés que la vie met sur notre chemin de façon gratuite.

Existe-il une explication au fait que nous ayons dû vivre certaines situations déterminées ? Certaines personnes disent que nos problèmes sont le résultat direct de nos propres actes et de nos mauvaises décisions. Ce n’est pas certain, car cette règle n’est pas toujours correcte.

Parfois, les choses s’écroulent car l’adversité surgit au hasard, parce que quelqu’un en qui vous aviez confiance vous manque, parce que ce qui était sûr auparavant ne l’est plus aujourd’hui, parce que la santé n’est pas toujours de fer mais de cristal, et que devons tous faire face à cela.

Ce n’est pas facile, mais quand nous venons au monde, personne ne nous a assuré que nos jours seraient roses.

Quelqu’un, quelque part, devrait nous prévenir que nous devrons apprendre le plus tôt possible à être des leaders dans des meutes de loups.

Des créatures fortes face à toutes les adversités. Alors, dîtes-nous… Êtes-vous vous aussi un battant ?

Je dirigerai mes adversaires et combattrai les difficultés

Réfléchissez quelques instants à cette question : quelle a été votre première rencontre avec l’adversité ?

On dit souvent que nous perdons notre innocence au moment où apparait la première difficulté, une perte ou un changement qui modifie notre façon de voir le monde pour toujours.

Il se peut que vous pensiez que personne n’est jamais préparé à affronter l’adversité, mais ce n’est pas le cas. C’est une chose intuitive, marquée par la loi de la survie.

À l’intérieur de vous, vous avez de multiples stratégies qui vous permettront de devenir un grand survivant.

Nous sommes conscients que, parfois, les grands mots ne représentent rien qu’une fumée qui s’échappe par une fenêtre ouverte à travers des phrases motivantes qui, la plupart, ne peuvent être appliquées à la réalité.

Cependant, savoir que vos difficultés sont très spéciales vaut la peine d’y penser et de rompre quelques uns de vos schémas internes pour vaincre les ennemis externes.

femme loup

Ayez bien conscience de ces quelques points et réfléchissez-y :

  • Il n’y a pas de plus grand ennemi que vos propres pensées limitantes. Parfois, nous arrivons à penser que notre entourage se constitue de loups, de menaces constantes qui empêchent notre développement personnel et notre bonheur.
  • Changez vos pensées et votre réalité changera.

N’accordez pas de pouvoir à celui qui vous fait du mal ou qui l’a fait dans le passé. Avancez sans poids inutiles. N’intensifiez pas votre souffrance avec des ressentiments silencieux, dites ce que vous pensez… et mettez des limites.

Au final, le jour arrivera où vous comprendrez que parfois, votre pire ennemi, c’est vous-même. Seulement à ce moment là vous pourrez commencer à gagner vos batailles, quand vous dirigerez votre propre vie.

Réfléchissez-y un instant au lieu de focaliser votre attention sur l’extérieur pour contempler vos adversités.

Regardez à l’intérieur et vous trouverez la valeur que le sens de survie vous a offert sans le savoir.

Comment faire face aux difficultés ?

Parfois, nous sommes fatigués d’entendre que ce sont les adversités qui nous offrent le plus grand apprentissage.

Cependant, il y a une chose bien certaine : personne n’aime souffrir, et certaines personnes ne tolèrent même pas la souffrance.

Mais si nous ne faisons pas preuve de patience face aux petites difficultés, nous échouerons face aux problèmes plus grands.

Nous vivons dans le moment présent, en combattant les problèmes et en espérant que cette connaissance vitale nous tombe du ciel pour améliorer notre situation. Combien de temps encore devons-nous attendre ?

Quand pourrai-je enfin diriger ma meute de loups si je vis au milieu d’eux encore longtemps ?

meute loups

Il y a ceux qui parviennent à s’habituer au fait de vivre au milieu de leurs ennemis. Ils acceptent, assument et se laissent porter par la peur du changement, par la peur de ce qu’il va leur arriver.

Nous ne pouvons pas les juger ou les critiquer, car chacun de nous est libre de vivre la vie qu’il désire, même si elle se place sous le signe du malheur et de la frustration.

  • Libérez votre vie, nous vous promettons que l’effort en vaut la peine. Pour cela, reconnaissez vos ennemis extérieurs mais aussi intérieurs (Est-ce la peur ? l’indécision ? L’insécurité ?)
  • Mettez un nom sur ce qu’il vous arrive. Vous êtes malheureux aux côtés d’une personne ? La vie que vous menez aujourd’hui ne vous rend pas heureux ? De quoi avez-vous peur ?
  • C’est le moment de vous faire entendre. Mais commencez par parler avec vous-même : de quoi ai-je besoin pour me sentir mieux ? L’effort en vaudra-t-il la peine ? Comment pourrai-je diriger mes peurs pour les faire disparaitre ? Et faire disparaitre mes ennemis extérieurs ?

Déployez les stratégies que vous pensez être adaptées. Il est possible que vous ayez peur du résultat, mais la bataille en vaudra la peine car elle vous aidera à vous sentir vivant, capable et courageux.

Soyez vous-même.

Photos publiées avec l’aimable autorisation de Marjorie Miller et Yan Yuunei.