11 Etapes à franchir pour exprimer correctement nos émotions

· 22 février 2016

Nombreux sont ceux qui ont du mal à exprimer correctement leurs émotions ; certains en disent trop, et d’autres pas assez.

Si vous êtes capable d’exprimer vos émotions de façon adéquate et proportionnée, cela vous aidera dans votre vie personnelle, sociale et professionnelle à un point que vous n’imaginez même pas.

Il existe une multitude de théories et de techniques qui vous apprennent à réprimer ou à contrôler vos émotions, mais il a été prouvé qu’aucune d’elle n’est vraiment efficace, car les émotions et les sentiments surgissent en nous spontanément.

Si vous cherchez à réprimer vos émotions ou à éviter d’en ressentir, cela peut avoir des conséquences physiques négatives qui ont été scientifiquement prouvées.

Des thérapies telles que la thérapie d’acceptation et d’engagement ou des techniques comme le mindfulness pourront vous aider à accepter vos émotions et à savoir les gérer, vous menant parfois à avoir l’impression de n’en être que les simples spectateurs.

Niña-sentada-pensando

Par exemple, si vous êtes une personne très angoissée émotionnellement et que vous ne savez pas comment éviter cette angoisse émotionnelle ni même comment la canaliser ou l’exprimer, vous pourrez finir par souffrir d’une augmentation de la fréquence cardiaque, transpirer et trembler davantage, ou encore connaître des problèmes respiratoires.

Si vous réprimez vos sentiments, cela peut se répercuter sous forme de tensions dans votre cou, votre visage, certains muscles ou encore votre colonne vertébrale.

Si au contraire vous n’arrivez pas à exprimer vos sentiments, vous pouvez en arriver à souffrir de maladies psychosomatiques artérielles, de maux de tête ou de problèmes d’estomac ; les émotions ont une influence sur la santé, c’est un fait.

 


Le fait de savoir exprimer vos émotions peut vous aider à éviter problèmes physiques et souffrance émotionnelle


Savoir exprimer ses émotions en 11 étapes

Avec un peu d’entraînement et en franchissant quelques étapes simples, vous pouvez arriver à mieux identifier vos émotions et à les exprimer comme il se doit.

Lisez la suite de cet article, et vous découvrirez les étapes à suivre pour apprendre à exprimer ses émotions, afin que vous puissiez les pratiquer :

  • Identifier l’émotion et la sensation ressenties : dès lors que vous ressentez un changement dans votre organisme, soit-il dû à une raison extérieure ou à vos propres pensées, posez-vous des questions telles que « que suis-je train de ressentir ? », « Quels symptômes suis-je en train d’expérimenter ? », « Quelle en est la cause ? », « Pourquoi ce changement se manifeste-t-il maintenant ? »
  • Apprenez à reconnaître vos sentiments : une fois que l’on a détecté les émotions et les sensations que l’on ressent, on doit analyser le sentiment qu’elles causent en nous ; en effet, il pourra nous être utile de savoir quels signes nous trahissent. Il s’agit de lister toutes vos émotions, ainsi que les manifestations physiques qu’elles entraînent.
  • Prêtez attention à la réaction de votre corps : les émotions sont régies par le système limbique et le système nerveux autonome, et sont difficiles à manipuler dans un premier temps. Prenez un moment, et laissez l’émotion « redescendre » ; cela vous permettra d’avoir les idées claires sur ce que vous ressentez, et sur ce que vous comptez dire.
  • Prêtez davantage attention à votre réponse qu’à la situation : vous croyez que la situation qui vous rend si nerveux est la cause de tout alors que le vrai problème réside en votre réponse émotionnelle. Observez-vous, et vous vous rendrez compte que votre réponse est paralysante, que vous ne trouviez pas votre rôle, ou que vous receviez une amende pour une faute que vous n’avez pas commise. Tout ce que vous pouvez faire, c’est changer de réaction.
  • Exprimez vos émotions de façon adéquate et proportionnée : une fois que vous aurez compris ce qui précède, vous pourrez exprimer vos émotions de façon plus contrôlée, même si vous devez encore franchir d’autres étapes afin de comprendre ce qu’il vous arrive et de pouvoir l’exprimer.
  • Faites une expérience sur votre corps : lorsque vous ressentez ces émotions, repérez la partie de votre corps où elles se manifestent. Associez ces émotions à une couleur et une texture concrètes, situez-les à un endroit précis, et tentez d’établir une relation différente avec elles. C’est vous qui englobez toutes ces parties, toutes ces émotions…pas elles qui vous possèdent.
Mujer-con-una-flor-en-el-corazón

  • Tentez d’être en harmonie avec vos ressentis et vos actes : si vous êtes indifférent à cette personne, alors pourquoi continuer à essayer de bien vous entendre avec elle ? Si vous êtes irrité, dérangé ou en colère, pourquoi ne pas accepter d’avoir une discussion pouvant vous permettre de mieux comprendre les choses ?
  • Choisissez le moment le plus opportun pour vous exprimer : si vous optez pour le mauvais moment afin d’avoir une conversation constructive avec votre patron, vous ne pourrez rien en tirer. C’est pourquoi vous devez examiner la situation et les personnes autour de vous pour décider du moment qui sera le plus opportun.
  • Utilisez le bon moyen de communication : avoir un ton aimable, écouter activement, regarder dans les yeux et opter pour des phrases telles que « je suis stressé » plutôt que « la situation dans l’entreprise m’a stressé ». Ainsi, vous éviterez une confrontation sûre et conforme à l’occasion de laquelle expliquer ce qu’il s’est passé. Implicitement, votre interlocuteur comprendra que c’est bien le travail qui est à l’origine de votre stress.
  • Aidez-vous de votre corps pour exprimer ce que vous ressentez : si vous devez expliquer à quelqu’un que vous êtes stressé, mettez la main sur votre coeur, votre tête ou votre estomac ; ainsi, votre interlocuteur comprendra que vous ne vous sentez pas très bien, et que le mieux pour vous comme pour les autres serait que l’état actuel des choses changent.
  • Visualiser et localiser vos émotions, c’est fondamental : c’est vous qui devez gérer vos sentiments, sans les réprimer ni les cacher, mais uniquement en sachant que vous devez les exprimer afin de vous libérer et de vous faire comprendre des autres.

Comment calmer vos émotions et sentiments lorsque vous êtes seul

Parfois, notre mal-être émotionnel n’a rien à voir avec une situation concrète. On peut être triste car on se remémore certains souvenirs, car on se sent physiquement faible, ou encore car on pense à quelque chose de triste.

Dans ce cas-là, appliquez les conseils que nous vous avons précédemment donnés : acceptez votre mal-être émotionnel comme quelque chose qui fait partie de vous, laissez-le exister, et acceptez le fait que vous êtes une personne vivante qui doit héberger ce genre de sentiments.

 


Nous accepter en tant qu’êtres émotionnels, c’est la clé pour pouvoir savoir quelles sont ces émotions que l’on héberge, et ce que l’on doit exprimer aux autres de façon adéquate


 

Les émotions font partie de notre évolution en tant qu’espèce, mais sont aussi ce qui nous définit en tant qu’êtres différents d’autres espèces qui occupent la planète.

Les émotions sont naturelles, c’est pourquoi vous ne devez pas continuellement lutter contre elles.

Laissez-les exister, et adonnez-vous à une activité qui vous relaxe ; parlez à quelqu’un, écrivez, sortez vous promener…

Si des émotions trop intenses telles que la colère vous envahissent, il est alors recommandé de se défouler en faisant du sport ; cela vous permettra de vous décharger de toute la haine et de tout le stress que vous portez en vous à force de les accumuler.